EasyDK : la plateforme Cloud multimédia désormais accessible sur Raspberry Pi

EasyDK_1

MMPhygital, entreprise française spécialisée dans les objets connectés destinés aux entreprises, a profité de cette période de confinement pour accélérer le développement de sa solution EasyDK.

Au programme : transformation du Raspberry Pi en une plateforme Cloud-média libre et complète.


EasyDK arrive en bêta sur Raspberry Pi

Le confinement donne des idées et libère quelques espaces dans des emplois du temps souvent chargés. C'est ainsi que l'entreprise lyonnaise MMPhygital a travaillé sur le portage d'Easy Digital Key sur Raspbian, afin que cette solution de Coud multimédia soit accessible à tous sur Raspberry Pi.

« Tout le monde cherche des occupations instructives et pertinentes pendant cette période de confinement. Actuellement le numérique démontre toute son utilité. En offrant notre logiciel au plus grand nombre, nous avons souhaité nous inscrire dans une démarche collective de partage ». C'est en ces mots que Monel Mancel, PDG de MMPhygital, a annoncé l'arrivée d'EasyDK sur Raspberry Pi dans un communiqué de presse.

Si cette initiative vise sans doute à faire connaitre cette solution aux entreprises avec, à la clé, une offre sous la forme d'abonnement qui leur est dédiée, elle permettra également aux amateurs du Pi de profiter gratuitement d'une plateforme multimédia qui semble relativement complète.

Comme nous avons pu le voir ces derniers temps, le Raspberry Pi est en effet très sollicité durant cette période peu ordinaire. D'abord car il permet de s'occuper en réalisant moult projets, mais aussi, car il constitue une solution très économique pour aider dans la lutte contre le coronavirus, raison pour laquelle la Fondation Raspberry Pi s'est engagée à accélérer la production de ses cartes Pi Zero, afin de fabriquer des respirateurs.

EasyDK.JPG

Easy DK : pour quelles applications ?

Désormais en phase bêta, EasyDK dispose de nombreuses fonctionnalités multimédia et autorise aussi bien une gestion à distance via le Cloud (pour trois machines dans sa version gratuite), ou hors-ligne, ce qui en fait une solution pertinente pour des usages personnels comme professionnels. Ce logiciel libre permet donc d'avoir accès à des fonctions de streaming et de diffusion de tout type de contenus multimédia, de partage de fichiers et ainsi de suite, avec stockage local ou via le Cloud (2 Go offerts), le tout pilotable depuis un smartphone (Android comme iOS) ou via l'interface Cloud.

Pour en profiter, il suffit simplement de récupérer l'image d'EasyDK via le site officiel, puis de la déployer sur une carte SD. Notons qu'il est recommandé d'utiliser une carte SD de classe 10 avec au minimum 10 Go d'espace de stockage.


Pour le reste, vous aurez évidemment besoin d'un Raspberry Pi (ou équivalent Linux), EasyDK est compatible avec les Pi 3 A+ et B+ ainsi qu'avec le Raspberry Pi 4.

Enfin, EasyDK nécessite un compte ioconstellation. Ce compte vous permettra de gérer vos contenus depuis son interface Web ou depuis vos appareils mobiles tels une télécommande. En outre, il vous donne accès au 2 Go d'espace Cloud offerts ainsi qu'à de nombreuses options de personnalisation.

EasyDK - exemples d'applications.JPG

Les possibilités d'applications sont nombreuses, comme nous pouvons l'observer grâce à l'image ci-dessus. Certaines d'entre elles sont cependant uniquement accessibles avec la version PRO d'EasyDK, notamment la fonction d'affichage dynamique, l'intégration d'add-ons, ou encore l'accès aux API.

Source : Communiqué de presse
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Actualités du moment

Pack Samsung : Smart TV QLED 4K UHD 65
Le Samsung Galaxy Z Flip aura bien un triple module photo
La NASA a besoin de vos cerveaux pour aider à sauver la faune sous-marine
Un trailer pour Lovecraft Country, la prochaine série d'horreur HBO produite par Jordan Peele
Sonos : la Playbar préparerait son grand retour
StopCovid : les tests en conditions réelles pourraient démarrer la semaine du 11 mai
Un rapport accable Xiaomi sur une fuite de données personnelles sur ses smartphones Redmi Note 8
Samsung, Huawei et Apple : les ventes de smartphones en berne au premier trimestre 2020
Sur un plateau | Pillards de la Mer du Nord : en Valhalla un bon jeu
NEO·Classics | Quand Dragon Ball Z gagna enfin ses lettres de noblesse sur console
Haut de page