Intel : un prétendu document interne montre un Core i9-10900K jusqu'à 30% plus rapide que le 9900K

3
Intel-CPU-processeur.jpg

Un document interne dont l'authenticité n'est pas assurée fait mention de tests réalisés sur le prochain Core i9-10900K. On y apprend notamment que le remplaçant de l'actuel i9-9900K, rattaché à la famille Comet Lake, serait jusqu'à 30 % plus véloce sur les logiciels recourant au multi-threading.

Il ressemble à un Core i9-9900K avec deux cores de plus, c'est en ces termes que Tom's Hardware US décrit ce que pourrait être le Core i9-10900K, dont Intel ne parle encore que très peu. Le remplaçant du Core i9-9900K apparaît dans un prétendu document interne publié sur le réseau social chinois Weibo. On y découvre un indice des performances supposées de cette nouvelle puce. Toujours gravée en 14 nm, mais aidée de l'architecture Comet Lake et surtout de cores supplémentaires, cette dernière serait capable de performances jusqu'à 30 % supérieures à celles de son aîné sur les logiciels threadés.

Des valeurs cohérentes pour une puce équipée de 10 cores

Ce Core i9-10900K aurait été testé sur les benchmarks SYSMark, SPEC, XPRT et Cinebench, pour des valeurs allant jusqu'à +30 % sur SPEC (par rapport au Core i9-9900K) et +26 % sous l'incontournable CineBench R15. À défaut de pouvoir confirmer l'authenticité du document fuité, ces résultats semblent cohérents. Et pour cause, le Core i9-10900K est équipé de 10 cores en tout, contre « seulement » 8 cores pour le Core i9-9900K.


8Y67Mfwk4zkPAQZCqYFAu-650-80.jpg

À noter que la différence entre les deux processeurs est nettement plus ramassée sur les autres benchmarks, tout particulièrement avec XPRT. Ici le Core i9-10900K ne devance le Core i9-9900K que de 3 à 4 %. C'est peu, mais cela s'explique. Ce benchmark ne prend en compte que les performances en single-thread et sur ce point les deux processeurs ne se démarquent pas tellement puisqu'il mettent tout deux à contribution une architecture qui n'a que peu évoluée. Le Core i9-10900K devrait cependant profiter de fréquences supérieures à celles du 9900K. Une nouvelle qui risque fort de rimer avec consommation accrue.

125 watts de TDP ?

Le document publié sur Weibo fait ainsi état d'un TDP de 125 watts pour le Core i9-10900K, tout en spécifiant une seconde valeur, cette fois calée à 250 watts. Cette dernière correspond probablement au TDP observé lorsque le boost des fréquences est appliqué à l'ensemble des 10 cores de ce nouveau CPU.

Le document indique par ailleurs en bas de page que ces tests sont réalisés sans les dernières mises à jour de sécurité Intel. Ces dernières brident les performances et devraient donc avoir un impact, même si l'écart supposé entre le 10900K et le 9900K ne devrait pas être trop modifié puisqu'il s'agit de deux processeurs Intel... soumis l'un comme l'autre à ces patchs.


Si le document fuité se révèle authentique et que les données rapportées se vérifient, Intel ne ferait dans les faits qu'ajouter deux cores à son Core i9-9900K tout en boostant un peu les fréquences. Une politique pauvrette que les bleus mettent en œuvre depuis quelques années déjà, et qui ne leur permettra pas de reprendre une avance notable sur AMD. La firme de Lisa Su devrait donc rester très convenablement positionnée en 2020 avec ses puces Ryzen, toujours détentrices d'un avantage en multithreading et de performances honorables en single-thread. Pour séduire face à l'offre d'AMD, le Core i9-10900K devra donc avant tout afficher un tarif alléchant.

Source : Tom's Hardware
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Transcend JetFlash 910 : une clé haute performance et haute endurance garantie 5 ans
Quand un livreur Amazon refuse de livrer de l'alcool à une Britannique de 92 ans
À Séoul, l'IA et les caméras pour prévenir les crimes... Minority Report n'est pas loin
CES 2020 : LG évoque des écrans déroulables depuis le plafond et des écrans pour véhicules
Le jeu de catch WWE 2K20 victime d'un bug majeur lors du passage en 2020
Razer : le fabricant dans la course pour une licence bancaire à Singapour
L'aviation civile a connu sa troisième année la plus sûre en 2019
Les Steam Awards 2019 dévoilent leur palmarès
BMW : malgré deux concepts présentés, il n'y aura pas de moto électrique d'ici 5 ans
Haut de page