Avec un nouveau procédé en 12 nm 12LP+, GlobalFoundries assure faire (presque) aussi bien que le 7nm

Nathan Le Gohlisse Contributeur
26 septembre 2019 à 15h12
0
GlobalFoundries.jpg

Proposer des performances et une efficacité énergétique proches du procédé en 7 nm de TSMC, mais avec une simple amélioration d'un node 12 nm existant. C'est le créneau qu'a choisi l'américain GlobalFoundries.

Technologiquement en retard face à son concurrent taïwanais (avec lequel il est d'ailleurs en procès depuis peu), le fondeur basé à Santa Clara annonçait ce mardi la mise à disposition prochaine de son process 12LP+ FinFET. Il s'agit là d'une nouvelle itération de son protocole 12LP, pensée pour proposer des performances et une efficacité énergétique proches du 7 nm... sans les coûts de production que ce node implique chez TSMC.


Une densité de transistors accrue à hauteur de 15% par rapport au 12LP

Avec son protocole 12LP+, GlobalFoundries évoque notamment une augmentation de 20% des performances ou une diminution de 40% de la consommation par rapport au process 12LP, et ce en fonction de ce que choisiront ses clients pour leurs puces. On apprend par ailleurs que cette révision permet d'augmenter de 15% la densité de transistors. Pour rappel, le procédé 12LP permettait déjà 15% de densité supplémentaires et 10% de performances en plus par rapport au node 16/14 nm employé jusqu'alors par GlobalFoundries.

Tom's Hardware pointe en outre le fait que les améliorations annoncées par le fondeur pour le 12LP, puis le 12LP+, correspondent peu ou prou à celles annoncées par TSMC, lorsque le groupe passait de son procédé de gravure en 16 nm, au 10 nm, puis à l'actuel 7 nm.

Les avantages du 7nm pour moins cher : la nouvelle doctrine de GlobalFoundries

Fier de cette avancée, GlobalFoundries assure qu'elle lui permet de concurrencer efficacement le 7 nm proposé par la concurrence, tout particulièrement sur le plan tarifaire. « En tant que technologie 12nm avancée, notre solution 12LP+ offre déjà à nos clients une majorité des avantages de performance et de puissance qu'ils s'attendent à obtenir avec un procédé en 7nm », lit-on d'un communiqué publié par le groupe . « Mais leurs coûts en NRE (ingénierie non récurrente) seront en moyenne deux fois moins élevés. Une économie significative », est-il indiqué.

GlobalFoundries, qui souhaite s'imposer sur le secteur de l'IA et sur les processeurs dédiés au Cloud, assure avoir déjà plusieurs clients pour son procédé en 12LP+. Ce dernier devrait arriver sur le marché sur la seconde moitié de 2020 et débuter sa production de masse en 2021.

Source : Tom's Hardware
Modifié le 26/09/2019 à 15h12
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top