Les opérateurs européens pourraient déclarer la guerre à la publicité sur mobile

le 15 mai 2015 à 12:44
 0
Sur le Vieux Continent, les pratiques publicitaires des sociétés américaines ne sont pas vues d'un très bon oeil par tous. Les opérateurs pourraient implémenter un bloqueur publicitaire afin d'exercer une certaine pression.

En Europe, plusieurs opérateurs auraient déjà planifié de bloquer les publicités sur leurs réseaux mobiles et d'après le Financial Times, l'un d'eux aurait déjà installé un logiciel spécifique sur ses serveurs et envisage de l'activer avant la fin de l'année. Développé par la société israélienne Shine, l'outil est en mesure de bloquer les publicités s'insérant au sein des pages Web et des applications mais pas celles intégrées nativement dans le flux de mises à jour comme sur Facebook ou Twitter.

08040026-photo-publicit-mobile.jpg


Avec un tel dispositif, les opérateurs entendent remettre les choses en place et bouleverser le marché. Ces derniers regrettent en effet que les sociétés de médias en ligne profitent de réseaux haut-débit sans pour autant débourser un centime au sein de leurs infrastructures.

Alors que les annonceurs dépenseront 69 milliards de dollars cette année sur le secteur de la publicité mobile, Shine permet de bloquer d'emblée toutes les annonces de Google, AOL ou Yahoo auprès de millions d'abonnés. L'idée est notamment de faire pression sur le géant de la recherche afin de le forcer à re-considérer sa position. En France, l'on se souvient que l'opérateur Free avait activé un bloqueur publicitaire sur le serveur de la Freebox. La société de Xavier Niel avait également bridé le streaming des vidéos provenant de la plateforme YouTube détenue par Google.

Il semblerait que la discorde ait atteint un niveau plus important. Toutefois, en ne ciblant qu'une seule société, l'opérateur ne respecte pas la neutralité du net et transgresse donc les lois en vigueur au sein de l'Union Européenne. Qu'à cela ne tienne, dans une interview accordée au Financial Times en mai 2013, M. Niel affirmait : « Nous allons continuer. Nous allons couper les publicités de temps en temps. Et un jour, nous les couperons pour de bon ».

Selon Roi Carthy, directeur marketing de Shine, si ce dispositif est bien mis en place par les opérateurs « des dizaines de millions d'abonnés à travers le monde activeront le blocage de la publicité avant la fin de d'année (...) Si cela prend de l'ampleur, cela pourrait avoir un impact dévastateur sur l'industrie de la publicité en ligne ».

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Après plusieurs bêtas, Apple livre la version 12.2 de son système d’exploitation mobile. Sans bouleverser les habitudes de ses utilisateurs, cette mise à jour apporte quelques nouveautés d’interface bienvenues.
19:33 | iOS
Dans le cadre de l'événement >, qui aura lieu à Amsterdam le 2 avril prochain, Ford va dévoiler la nouvelle génération de véhicules hybrides, dont les nouvelles Fiesta et Focus EcoBoost Hybrid (mHEV).
Le groupe de médias reproche au site d’avoir partagé des astuces permettant de contourner le blocage des chaines Altice si jamais elles venaient à disparaitre du bouquet TV Free.
18:40 | Free
C’est un véritable manifeste que Larry Sanger s’est attaché à rédiger en début d’année. Publié sur son blog personnel, ce document liste les 17 mesures mise en oeuvre par le cofondateur de Wikipedia pour tenter de reprendre le contrôle de sa vie numérique. Un peu passé sous les radars, ce billet méritait bien que Clubic l’épluche pour en extraire la substantifique moelle. Sans grande surprise, les GAFAM en prennent pour leur grade.
L’Union européenne vient de mettre fin à la menace d’exclusion de l’équipementier chinois des réseaux 5G de la zone, mais prône sa surveillance.
17:51 | Huawei
Les nouveaux fleurons de Huawei sont à la fête aujourd’hui. Après une présentation officielle très alléchante, les plus impatients peuvent précommander dès maintenant les P30 et P30 Pro !
17:40 | Bon plan
Le président de Microsoft souhaite que les différents acteurs de la tech travaillent sur des outils de modération communs afin d’éviter la diffusion en direct de tueries de masse, comme récemment en Nouvelle-Zélande.
17:16 | Internet
Bethesda Softworks vient d'annoncer une nouvelle qui ravira les joueurs PC. En effet, les prochains titres de l'éditeur débarqueront également sur Steam à leur sortie en plus de Bethesda.net. Un des jeux majeurs de la firme, disponible depuis l'année dernière, aura également droit à un traitement similaire.
16:43 | Jeux vidéo
C’est Porte de Versailles, à Paris, que Huawei a aujourd’hui posé ses valises afin de présenter ses P30 et P30 Pro. Deux smartphones taillés pour la photographie, qui promettent monts et merveilles en matière de zoom... et sans perte de qualité.
Pewdiepie, ex plus gros YouTuber au monde, s’est récemment fait dépasser au jeu des abonnements par le label musical indien T-Series. Pour lui venir en aide, et lui permettre de regagner sa place de numéro un, des fans du vidéaste suédois ont eu recours à des Ransomwares pour le moins… inhabituels.
16:08 | Malware
C'est fait : le Parlement européen vient de statuer en faveur de la réforme sur le droit d’auteur, après deux ans d’âpres discussions et plusieurs révisions du texte.
Le Sony Xperia 1, héritier du Xperia ZX3, disposera d'un affichage 4K constant... ce qui risque (selon certains) de flinguer l'autonomie.
15:01 | Smartphone
Un an après sa sortie, le P20 Pro de Huawei trône toujours en haut du classement DxOMark, au coté de son petit frère le Mate 20 Pro. C'est dire que le savoir faire du constructeur en matière de photographie mobile est indéniable. Alors quand celui-ci nous a proposé de venir prendre en main son successeur, le bien nommé P30 Pro, nous avons sauté sur l'occasion pour vérifier si Huawei était capable de se surpasser. On vous raconte tout ça dans notre prise en main !
Si Sony Interactive Entertainment ne se rendra pas à l'E3 cette année pour la première fois de son histoire, le constructeur a décidé de prendre la parole de manière un peu différente en 2019. À l'instar d'un Nintendo Direct dont il s'inspire grandement, le State of Play est une nouvelle émission durant laquelle nous avons pu découvrir des jeux PS4 et PlayStation VR.
13:53 | Jeux vidéo
scroll top