Selon IDC, plus d'un téléphone livré sur deux est un smartphone

26 avril 2013 à 17h07
0
Pour la première fois, le marché des smartphones a dépassé celui des feature phones en volume, à en croire les statistiques trimestrielles du cabinet IDC. Samsung et Apple restent en tête, LG chipe la troisième place mondiale.

0104000005756754-photo-mob-smartphonecl.jpg
Plus de la moitié des téléphones écoulés au 1er trimestre 2013 étaient des smartphones. Selon IDC, ce sont 216,2 millions d'unités qui ont été livrés au premier trimestre 2013, soit 51,6% du marché des mobiles. A peine moins qu'au dernier trimestre 2012, période de fêtes pourtant logiquement propice à l'achat de terminaux. Sur un an en revanche, les ventes ont progressé de 41,6%.

« Les utilisateurs veulent des ordinateurs dans leur poche. L'époque où les téléphones étaient utilisés principalement pour passer des appels et envoyer des SMS est révolue », a commenté Kevin Restivo, analyste chez IDC.

Du côté des fabricants, le jeu des chaises musicales se poursuit derrière les deux leaders du marché que sont Samsung et Apple. Cette fois, c'est LG qui réussit à monter sur la dernière marche du podium, suivi de très près par les deux chinois Huawei et ZTE, qui montent toujours en puissance. Kevin Restivo veut voir en l'émergence des fabricants chinois « l'autre tendance majeure de l'industrie des smartphones ». Il note les progrès réalisés pour réussir à capter de nouveaux clients. Ces nouveaux arrivants tendent en effet à évincer du top cinq des concurrents tels que Sony, BlackBerry ou encore HTC.

Samsung conserve sa place de numéro un mondial et semble pour l'instant indétrônable. Le succès de ses terminaux, qui ont pesé pour 75% de ses bénéfices au dernier trimestre, lui octroie 32,7% de parts de marché, soit 70,7 millions de smartphones vendus en trois mois.

L'iPhone affiche lui toujours des ventes en hausse sur un an (6,6%) avec 37,4 millions d'exemplaire écoulés et 17,3% de parts de marché. De quoi garder le sourire malgré le ralentissement de la croissance et une première baisse des bénéfices nets d'Apple depuis 10 ans.

Huawei et ZTE confirment leur place dans le top 5

Derrière, la lutte fait rage entre les fabricants désireux de s'approprier les parts du gâteau restantes. Cette fois, c'est le sud-coréen LG qui tire son épingle du jeu, en dépassant la barre des 10 millions de smartphones vendus en trois mois. Une envolée sur un an de 110,2% qu'il doit notamment à la fabrication du Google Nexus 4 ainsi qu'au succès de sa gamme Optimus. Le groupe ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et table sur une croissance des ventes de 70% sur l'année. Rappelons que le cabinet Strategy Analytics avait dès le 11 avril dernier placé LG à cette troisième place.

0190000005937582-photo-idc-smartphones-q1-2013.jpg

Parts de marché respectives de Samsung, Apple, LG, Huawei et ZTE


A la corde, on retrouve Huawei et ZTE, les deux chinois qui montent et ne cessent de grappiller parts de marché à leurs concurrents, en s'attaquant dans un premier temps aux pays émergents et en n'hésitant pas aujourd'hui à miser aussi sur le haut-de-gamme. Ils ont respectivement écoulé 9,9 et 9,1 millions de smartphones sur le dernier trimestre, pour 4,6% et 4,2% de parts de marché.

Il y a trois mois, IDC considérait que « le fait que Huawei et ZTE se trouvent dans le top 5 des vendeurs de smartphones marque un tournant significatif dans le marché mondial ». Ramon Llamas, directeur de recherche chez IDC, en charge des mobiles, ajoutait : «  ces deux sociétés ont amélioré leurs volumes de vente en se focalisant sur le marché de masse mais, au dernier trimestre, elles ont aussi attaqué le segment premium et ont démontré leur savoir-faire, en proposant des design innovants et des applications offrant une expérience intéressante ».

Ils profitent également sans doute des difficultés de Nokia, dont les ventes encourageantes de sa gamme Lumia ne lui permettent tout de même pas de se redresser suffisamment vite. Sans parler du taïwanais HTC qui a connu les pires déboires avec le lancement de son nouveau modèle phare, le One. Néanmoins, il faut préciser que derrière Samsung et Apple, les concurrents se tiennent dans un mouchoir de poche.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La NASA envoie 3 Nexus One en orbite
Bon plan : 30% de remise sur une sélection Logitech
VMware s'est amélioré de 22% mais les licences ont stagné
Firehose : PeopleBrowsr conserve l'accès aux données Twitter
VDSL2 : l'ouverture commerciale pourrait intervenir à l'automne
Microsoft travaillerait sur un système de téléprésence en 3D
Alcatel-Lucent reprend espoir grâce à la 4G aux États-Unis
Malgré la baisse des commandes, Thales tient la barre
Google révèle une nouvelle hausse des demandes de retrait de contenus
Développement mobile : Facebook met la main sur Parse
Haut de page