Les profits de HTC touchent le fond à cause du retard du One

Thomas Pontiroli
08 avril 2013 à 13h44
0
Le taïwanais HTC n'a pas réussi à sortir son smartphone-phare, le One, à temps. Résultat, il n'a pas pu endiguer la chute de ses profits, qui ont atteint leur plus bas niveau, et coulé de 99,2% sur un an.

0104000005729304-photo-htc-one.jpg
HTC s'attendait à commencer 2013 en meilleure forme. Pour cela, le taïwanais devra peut-être attendre la disponibilité mondiale de son smartphone One, fin avril. Car le résultat du premier trimestre fiscal est encore une fois catastrophique, avec un bénéfice inférieur aux attentes du marché, et qui plus est au niveau le plus faible jamais enregistré par la société.

Alors que les analystes attendaient 12 millions d'euros de profit, celui-ci s'établit à 2,2 millions (85 millions de nouveaux dollars de Taïwan), comparé à 25,5 millions d'euros au quatrième trimestre 2012 et 281 millions d'euros au premier trimestre de l'année dernière. Cela correspond à un recul de 99,2% sur douze mois.

Conséquence de retards dans la chaîne d'approvisionnement du HTC One, le chiffre d'affaires de HTC sur la période a dévissé de 35% en un an, pour atteindre 1,1 milliard de dollars (42,8 milliards nouveaux dollars de Taïwan). Ici aussi, c'est sous les anticipations : la société tablait elle-même sur un résultat de 1,4 milliard.

Peter Chou, le p-dg de la firme, avait pourtant annoncé vouloir démultiplier ses efforts en matière de marketing, afin de regagner des parts de marché et espérer conquérir la troisième place sur les smartphones - HTC est actuellement cinquième selon IDC, avec 4,2% des ventes, en repli de 45% sur un an.

Le HTC First doté de Facebook Home ne sera pas suffisant

Mais certains observateurs estiment qu'il est déjà trop tard. Interrogé par Reuters, Dennis Chan, analyste chez Yuanta Securities considère, que « comme HTC a échoué à redorer son blason en ne vendant pas son smartphone-phare à temps, il sera très difficile de percer sur le milieu et le bas de gamme ensuite ».

Pour envisager de sauver les meubles sur ces segments, le taïwanais compte sur son HTC First, qui sera le premier terminal à être commercialisé avec Facebook Home préinstallé. Disponible dans un premier temps aux États-Unis, son principal argument commercial se situera du côté du prix, sous la barre des 100 dollars.

Pour autant, ce terminal ne devrait pas relancer la machine à lui seul. « L'accueil pour ce mobile ne pouvait qu'être positif de la part des adeptes de Facebook, mais cela n'est pas suffisant pour sauver HTC », analyse Birdy Lu de chez Daiwa. « Le canal de distribution du First reste limité et HTC aura besoin du One en 2013 ».


À lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top