Content ID : YouTube a reversé 1 milliard de dollars aux ayants droit

01 juin 2018 à 15h36
0
Depuis la mise en place d'un système de marquage sous ses vidéos, YouTube a reversé 1 milliard de dollars aux titulaires de droits. Cette somme est partagée entre 5 000 labels, studios de musique, TV ou encore de cinéma.

00FA000006995482-photo-youtube.jpg
La plateforme de vidéos a reversé 1 milliard de dollars aux ayants droit depuis la mise en place de son système de DRM. Pas moins de 5 000 titulaires de droits, à savoir les principaux majors, labels des milieux de la musique, du cinéma et de la télévision se sont partagés cette somme depuis 2007.

Pour rappel, face à de nombreux procès et à la colère de nombreux titulaires de droits sur les contenus vidéos, YouTube avait introduit un système de tatouage sur ses contenus. A l'époque, des sociétés comme TF1, l'INA, Mediaset ou encore la Premier League, le championnat anglais de football, avaient en effet attaqué la plateforme pour la diffusion de contenus de manière illicite.

Baptisé Content ID, le dispositif de protection similaire à un DRM a donc permis aux labels de savoir où sont leurs vidéos. Chaque contenu dispose alors d'une empreinte unique et le titulaire des droits peut contrôler sa diffusion et bloquer toute publication pirate.

Le Financial Times rappelle que YouTube peut également bloquer certaines vidéos ou couper le son, si un ayant droit n'autorise pas sa diffusion. Toutefois, la monétisation des contenus reste la voie la plus employée par les détenteurs de droits, selon un porte-parole.



Pour en savoir plus
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Archos chute et ce serait à cause de la grève chez Air France
L’Irlande programme la fin des avantages fiscaux accordés à Apple et Google
Axa investit dans Particeep pour assurer le crowdfunding
Infos US de la nuit : Skype lance Qik une app de messages video courts, Intel publie de solides résultats
Skype Qik : une nouvelle messagerie à mi-chemin entre Snapchat et Vine
Autocollants Facebook : une belle pollution visuelle dont on peut se débarrasser
Prizm : le lecteur audio réseau intelligent
Sonos BOOST : pour doper son réseau musical sans fil
Ampy : marcher et courir pour recharger son smartphone
Utiliser Facebook ou Twitter comme moyen de paiement
Haut de page