YouTube serait prêt à investir des millions de dollars pour promouvoir ses stars

19 septembre 2014 à 15h50
0
Pour sa plateforme de vidéos en ligne, Google serait prêt à investir plusieurs millions de dollars afin de faire la promotion des plus célèbres YouTubers.

0096000005592127-photo-logo-application-youtube-pour-ios.jpg
Sur son blog officiel, l'équipe de YouTube est revenue sur l'évolution des clips hébergés sur sa plateforme ainsi que sur les divers investissements mis en place pour aider les producteurs de contenus. La société a notamment construit des studios de production dans plusieurs villes à travers le monde et multiplié ses campagnes marketing.

« Nous pensons que c'est le moment opportun pour un nouvel investissement important pour nos créateurs », explique Google avant d'ajouter : « c'est la raison pour laquelle nous avons décidé de financer le contenu de nos créateurs les plus populaires ».

En 2012, YouTube avait dépensé quelques 100 millions de dollars pour attirer des personnalités sur sa plateforme. Cette fois la société souhaite les conserver. Selon le magazine Recode, YouTube pourrait dépenser plusieurs millions de dollars pour la production de séries originales et exclusives. L'idée est donc d'apaiser les producteurs de contenus pointant les maigres revenus générés par la publicité.

La société semble également vouloir couvrir ses arrières. Yahoo! chercherait activement à rivaliser avec YouTube en attirant quelques personnalités-clés ayant justement contribué au succès de la plateforme de Google. Yahoo! envisagerait de gracieuses rémunérations tout en promettant par ailleurs un relais des vidéos sur différents sites de son portail et notamment sa page d'accueil.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top