Brevets : Apple retire plusieurs iPhone/iPad 3G de son site allemand

Par
Le 03 février 2012
 0
0096000003172580-photo-motorola-logo-square-gb.jpg
Dans l'une de ses plaintes contre Apple, Motorola vient d'obtenir le soutien de la cour en ce qui concerne le fonctionnement du service iCloud.

Nous apprenions récemment que Motorola avait déposé une plainte contre Apple en expliquant que la firme de Cupertino avait violé 6 de ses brevets. Sont remis en cause, les fonctionnements de l'iPhone 4S et du service web iCloud précédemment connue sous l'appellation MobileMe. Le plaignant expliquait que ces propriétés intellectuelles décrivaient l'antenne externe d'un téléphone, « un appareil permettant de contrôler l'utilisation d'un logiciel ajouté à un terminal de communication mobile » ou encore un « mécanisme au sein d'un système de messagerie sans fil facilitant un échange d'information d'adresse ».

Le blog Foss Patents rapporte que le juge Andreas Voss, de la cour de Mannheim, s'est rangé du côté de la division allemande de Motorola Mobility. La société obtient une injonction permanente contre Apple et son service de courriers électroniques iCloud proposant la technologie Push. Plus précisément, Motorola détiendrait des droits sur un brevet intitulé « système et méthode de synchronisation de status multiples » décrivant le mécanisme Push embarqué au sein des iPhone. Pour rappel, la technologie permet de recevoir en direct un message ou une notification dès son arrivée. Si Motorola décide de mettre en place cette injonction, Apple sera alors obligé d'ôter ce mécanisme sur ses terminaux en Allemagne.

L'agence de presse allemande Deutsche Presse-Agentur rapporte par ailleurs qu'Apple est en train de retirer de sa boutique en ligne l'ensemble de ses terminaux compatibles avec les technologies 3G/UMTS déposées par Motorola en conformité avec les standards européens. Sont concernés les iPhone 3G, 3GS, 4 (mais pas le modèle 4S). Les versions 3G de l'iPad ont également été retirées. Cette mesure n'est appliquée qu'en Allemagne et ne concerne pas les revendeurs tiers ni même les boutiques physiques de la société.

D'après Foss Patents, cette décision résulterait d'une précédente victoire de Motorola contre Apple au mois de décembre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top