Fleur Pellerin : le transfert de la Hadopi au CSA n’est plus au programme

24 septembre 2014 à 11h26
0
Le projet de fusionner une partie des tâches de la Hadopi au CSA n'a pas le soutien de Fleur Pellerin. La nouvelle ministre de la Culture estime que la question n'est plus à l'ordre du jour.

00FA000007291710-photo-fleur-pellerin-ministre-de-la-culture-et-de-la-communication.jpg
Fleur Pellerin prend le contrepied de l'ancienne ministre de la Culture, Aurélie Filippetti. Dans une entrevue accordée au quotidien Le Monde, elle précise que le passage d'une partie des activités de la Hadopi au CSA n'est pas d'actualité. « Pour moi, cette question institutionnelle ne préoccupe plus grand monde aujourd'hui », précise-t-elle.

Pour rappel, cette idée avait été développée depuis la remise du rapport Lescure. Celui-ci proposait de transférer une partie du pouvoir de la Hadopi vers le CSA, l'organe de régulation de la télévision. Le document envisageait d'alléger le dispositif de la riposte graduée et de le confier à une nouvelle autorité.

Aurélie Filippetti avait alors soutenu cette position en rappelant que l'activité de la Commission de protection des droits de la Hadopi (l'organe chargé d'étudier les dossiers des internautes ayant reçu un e-mail puis une lettre de l'autorité) contenait des « aspects pédagogiques ». Ainsi, un transfert de cette autorité vers le CSA permettrait « d'affermir et moderniser le champ de compétence du CSA pour lui donner les moyens de se pencher sur les questions actuelles ».

Toutefois, cette passation doit se faire par le moyen d'une loi. Sur ce point, la nouvelle ministre de la Culture se heurte aux mêmes considérations que l'ex-locataire de la rue de Valois. Fleur Pellerin rappelle ainsi que « pour changer le statut de la Haute Autorité, qui surveille et réprime le téléchargement illégal, il faudrait passer par la loi ». Une entreprise longue et fastidieuse qui devrait donc être abandonnée.

En revanche, Fleur Pellerin a tenu à préciser que son objectif est désormais de s'attaquer à la contrefaçon commerciale. La Hadopi a justement remis un rapport sur la question dans lequel elle indique vouloir conduire plusieurs actions allant du recensement des plateformes de téléchargement direct et de streaming aux mesures visant leurs financements.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Tesla Cybertruck, l’impressionnant pick-up électrique venu d’ailleurs
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Droit voisin : des éditeurs de presse français portent plainte
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top