La mission Lescure donne la riposte graduée au CSA et met fin à la Hadopi

13 mai 2013 à 16h48
0
L'une des attributions de la mission Lescure était la lutte contre la contrefaçon en ligne (le téléchargement et le partage de contenus culturels). Sur ce point, le document propose d'alléger le dispositif de la riposte graduée et de le confier à une nouvelle autorité, le CSA. Quant à la Hadopi, elle serait amenée à disparaître.

00FA000005963938-photo-rapport-lescure.jpg
En matière de lutte contre le téléchargement illégal, la mission Lescure avait déjà tenu à préciser que l'un de ses objectifs était la lutte contre la contrefaçon commerciale. Son ambition était donc de repenser l'action publique en matière de lutte contre le piratage. Un volet particulièrement attendu suite aux critiques formulées au plus haut de l'Etat à l'encontre de la Hadopi.

Lors de la remise de son rapport au ministère de la Culture, Pierre Lescure a donc demandé à mieux distinguer le piratage à titre personnel « sans objectif d'enrichissement » aux activités lucratives. L'ex-patron de Canal+ critique également « le recours au juge pénal pour sanctionner des pratiques à ce point répandues parmi la population (et plus encore parmi la jeunesse), ne semble pas adapté. L'existence d'une autorité administrative quasi-exclusivement dédiée, en pratique, à ce seul objectif est également très discutable ».

Pierre Lescure précise : « les effets bénéfiques de la riposte graduée sont encore d'actualité mais dans 5 ans, je pense qu'elle sera inutile ». En conséquence, il propose d'abroger la suspension de l'abonnement Internet lorsque le dossier d'un internaute est transmis à la justice. Un signal entendu par la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, qualifiant cette mesure de « priorité des priorités ».

Cet allègement de la riposte graduée pourrait alors, selon le rapport, s'accompagner d'une diminution de l'amende pouvant être infligée. Cette dernière passerait ainsi à une somme forfaitaire de 60 euros. Par contre, l'amende, majorée en cas de récidive, ne serait pas automatique précise la ministre. Un point qui devra encore être détaillé. Chaque dossier devra en effet être étudié au cas par cas, à l'image du travail effectué par la CPD au sein de la Hadopi afin d'infliger ou non une amende à un internaute.

Dénuée de ses attributions, la Hadopi pourrait donc, selon les propositions Lescure disparaître, après publication des textes réglementaires nécessaires. Certains de ses rôles seraient alors conférés au CSA, organe de régulation de la télévision.

Concernant la lutte contre le streaming illégal, le rapport indique qu'il n'est pas nécessaire de renforcer le droit pénal. Par contre, la mission propose d'inclure l'ensemble des acteurs du numérique pour pouvoir éventuellement condamner de tels sites. Ainsi, les hébergeurs, les moteurs de recherche, les services de paiement, les registrar et les régies publicitaires seront impliqués.

Pas de nouvelle loi contre le streaming illégal donc mais il est proposé « une autorégulation fondée sur des engagements pris volontairement par les différentes catégories d'intermédiaires ». De bonnes pratiques seraient alors édictées afin que, par exemple, des publicités pour de grandes enseignes ne puissent pas servir de revenus à certaines plateformes illégales. Ce système pourrait alors « jouer un rôle de médiateur ou de tiers de confiance entre ayants droit et intermédiaires, en identifiant, au terme d'une procédure contradictoire, les sites coupables de manquements répétés ».

Certains points, comme l'abrogation de la suspension de la ligne Internet devraient intervenir rapidement. Pour le reste, le rapport demande aux professionnels des secteurs concernés de se réunir afin de mettre en place de nouvelles règles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top