Google envisage de placer les données de ses utilisateurs britanniques sous juridiction américaine

21 février 2020 à 14h25
13
Google HQ
Crédits : Ben Nuttall

Après la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne et donc de sa réglementation, Google réagit. La firme de Mountain View songe à un changement de juridiction concernant les données britanniques, actuellement stockées en Irlande. Elles seraient désormais couvertes par le Cloud Act.

Le Royaume-Uni est aujourd'hui soumis au RGPD (règlement général sur la protection des données personnelles). Cependant, avec le Brexit, un abandon de ce règlement est envisageable par le pays d'ici un an. L'occasion de rappeler que le Cloud Act américain est une législation beaucoup moins protectrice que le RGPD européen.

Un changement dans la protection de la vie privée des internautes

L'information nous vient de Reuters. Google profiterait ainsi d'une modification des conditions d'utilisation de ses services, programmée le 31 mars prochain, pour prévoir un changement radical de juridiction. Les internautes britanniques dépendent, pour l'heure, de la filiale irlandaise de Google, et donc du droit européen.

Or, Google souhaite « déplacer ses utilisateurs britanniques hors de la juridiction irlandaise, faute de savoir si la Grande-Bretagne suivra le règlement ou adoptera d'autres règles qui pourraient affecter le traitement des données des utilisateurs ».

L'entreprise justifie ainsi cette décision par les incertitudes qui règnent sur le RGPD post-Brexit. Si ce règlement sur la protection des données personnelles est abandonné, le stockage des données en Irlande, toujours membre de l'Union européenne, serait sujet à complications. Pour ne pas se retrouver écartelé entre deux législations, Google désire trancher.


Une décision déjà critiquée

Malgré plusieurs années de combat de la part de plusieurs groupes de protections de consommateurs américains, les États-Unis sont encore loin d'avoir une protection de la vie privée aussi sévère que celle du RGPD.

À l'annonce des nouvelles ambitions de Google, les critiques n'ont pas mis longtemps à pleuvoir. Jim Killock, le directeur général d'Open Rights Groups a estimé que les données personnelles pourraient être comprises « dans un programme de surveillance de masse ».

Une chose est sûre (oui, oui) : à court terme, rien ne change. Une période transitoire est en vigueur jusqu'au 31 décembre 2020. Le RGPD continuera d'être appliqué pendant celle-ci. Mais la question du cadre juridique qui remplacera ensuite le RGPD au Royaume-Uni demeure épineuse.

Source : Cnet
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
11
nrik_1584
Je vais être vache mais ils ont voulu le brexit et ils l’ont eu.<br /> Maintenant c’est leur problème.
YoYo95
Oui, que des problèmes suite au Brexit. Un taux de chômage au plus bas, leur SMIC augmenté de 6,3%, une compagnie ferroviaire renationalisée, un budget pour la santé fortement revalorisé. Ils ne pourront plus, comme nous, profiter des décisions dictatoriales de notre chère commission européenne (non élue).<br /> C’est sûr que cette décision de Google va les faire réfléchir.
carinae
c’est clair … eux qui voulaient leur indépendance … ça commence bien !
carinae
oui enfin ça c’est juste de la con… Rien ne les empêchait de faire ça avant … ce n’est pas la CE qui leur a imposé de baisser leur SMIC … Par contre augmenter les bas salaires c’est une excellente chose quand tu veux faire passer un message politique …« votez pour moi vous voyez j’ai augmenté les salaires » … il ne faut pas être dupe … et se poser aussi la question du financement de tout cela … Avant ils n’avaient pas l’argent et d’un seul coup ils trouvent des milliards ???.. allons allons …<br /> Ensuite soyons clair, c’est les anglais … ils vont bien retomber sur leur pattes … ils sont comme les chats … même quand ils perdent ils retombent toujours sur leur pattes
MisterGTO
N’importe quoi<br /> Au cas où tu ne le saurais pas, pour le moment le Brexit est peut-être officiellement acté mais il y a une période de transition (de durée inconnue si cela se passe aussi bien que pour les négociations précédentes) qui fait qu’en pratique strictement rien ne change
Blackalf
Je pense qu’à l’heure actuelle, personne ne peut réellement dire à quel point le Brexit va impacter le Royaume-Uni (ça remue déjà pas mal du côté de l’Ecosse qui était contre, et le problème des deux Irlande n’est pas non plus résolu), mais lorsqu’on suit bie nl’actualité et qu’on lit tous les articles sur le sujet, il y a déjà pas mal d’indices négatifs <br /> Et n’oublions surtout pas ce point : le Brexit a été poussé par une partie de la classe politique qui a fait miroité un merveilleux avenir aux citoyens, leur laissant presque entendre que l’Angleterre allait redevenir l’Empire d’autrefois…mais nous savons tous ce que valent les hommes politiques, leurs promesse et leurs prédictions, n’est-ce pas ? ^^
Thebadcrc
Bien fait pour eux. Aucune pitie pour les traitres.
trikkle
C’est pas un site politique mais penser que les technocrates de Bruxelles font des choses bien pour nous. Si vous faites partie des 1% oui, sinon non. Juste comme ça, nos politiciens doivent appliqués des lois dans plusieurs domaines importants car demandé par Bruxelles où ceux qui proposent les lois ne sont pas élus. Vous êtes anti-démocracie ? Et je parle pas de ce que devrait être une vrai démocratie (vue notre constitution et notre réprésentativité …). De plus, il faut bien la subventionné l’europe. Tous les pays membres donne plus ou moins de sous. Et sinon, vous pensez que la France se porte mieux depuis l’europe ? Arrêtez la télé (ou alors reveillé votre esprit critique), informez vous autrement.
carinae
clair … surtout qu’une partie des slogans politiques pro-brexit était clairement mensonger … Donc pour l’instant wait &amp; see … Ce qui est étonnant c’est que le Brexit a peine acté google s’empresse de faire tomber le royaume sous la coupe juridique US … si ça ce n’est pas de la perte indépendance …
cirdan
Oui, il parait même que le taux de chômage va tellement baisser qu’il va passer en négatif, que les hôpitaux, dont les dettes viennent d’être toutes résorbées, vont pouvoir offrir des chambres individuelles avec jacuzzi et que les finances sont tellement florissantes que le gouvernement British a décidé d’offrir une voiture (électrique, of course) à chaque sujet de Sa Gracieuse Majesté.
BetaGamma
La curee va bientôt commencer. Trump va les dépecer
Blues_Blanche
C’est très étrange, dans le même temps gogol crie à tue-tête à quel point le respect de la vie privée lui est chère…
BetaGamma
Système de santé revalorisé ? Sais tu que Johnson a déjà accepté l’exigence de Trump d’intégrer le système de santé britannique et sa privatisation dans les accords de libre echange ?<br /> Tu es deja allé en Angleterre recemment ? Peu de chômage mais beaucoup de petits boulots cumulés, possibilité d’être virés en 3 jours, des ecarts riches / pauvres effroyables et une misère dans les banlieues terrifiante ! Va visiter Liverpool ou Manchester. Ne te contente pas de la city
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

NordVPN : l'un des meilleurs VPN vous offre une surprise pour ses 8 ans !
Google Stadia va être pré-installé sur certains smartphones Android
Augmentez la capacité de stockage de votre PC avec ce disque dur WD Elements 5 To à moins de 105€
Play Store: Google retire des centaines d’apps pour leurs publicités
Facebook reste le réseau social le plus utilisé par les Français, devant... Snapchat
Philips : un moniteur à détecteur de présence pour réduire la consommation d'énergie
Chez Samsung, les puces 6 nm et 7 nm vont vite devenir la norme
YouTube : plus de 100 milliards de vues pour les influenceurs francophones en 2019
Le clavier officiel d'Android Gboard bientôt plus rapide et meilleur en écriture manuscrite
The Suicide of Rachel Foster : on découvre l'aventure en live ce midi
Haut de page