🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

171 artistes français militent en faveur de la réforme de la Directive Copyright

26 mars 2019 à 11h37
13
directive copyright

La réforme européenne du droit d'auteur est soutenue par plusieurs dizaines d'artistes français, qui ont lancé un appel aux députés européens avant le vote, crucial, de ce mardi 26 mars.

Dans l'édition du 24 mars du Journal du Dimanche, 171 artistes français ont décidé de se mobiliser pour interpeller les députés du Parlement européen, appelés à se prononcer ce mardi 26 mars de manière définitive pour ou contre la directive copyright, qui fait office de réforme du droit d'auteur sur le marché numérique.

Les artistes unis autour de la protection du droit d'auteur

Débattue et discutée depuis trois ans, la directive copyright arrive au terme de son processus. Face à la pression des géants du numérique, les artistes se mobilisent dans la dernière ligne droite. En France, des dizaines d'auteurs, compositeurs et interprètes ont accepté de s'associer pour publier une tribune dans le JDD aux allures de lobbying « pro-réforme » du droit d'auteur. Rappelons que la directive permettra à la presse et aux médias de capter une partie des revenus générés par la diffusion de leurs œuvres et productions sur Internet.

Dans cette liste, on retrouve des artistes de tous horizons et de toutes générations, de Jean-Jacques Goldman à Louane en passant par David Guetta, Renaud, Jean-Michel Jarre, IAM, Sandrine Bonnaire, Costa-Gavras, Claire Keim, Nolwenn Leroy, Enki Bilal, Olivier Nakache ou encore Éric Serra.

« Ils considèrent qu'elle (la directive) menace leurs intérêts »

« Notre vieille Europe doit se réveiller car c'est à ce moment précis de l'histoire que le projet des géants, annoncé et survendu comme altruiste et universel, se révèle avoir été pensé pour eux-mêmes », peut-on lire dans la tribune. « L'Europe les intéresse particulièrement car non seulement ses peuples sont instruits (grâce à des politiques publiques) mais ils ont assez d'argent pour acheter des téléphones, des ordinateurs, des abonnements, des montres connectées... et disposent de temps libre pour les utilise »r.

Les artistes dénoncent avec fermeté la volonté des géants du numérique, qui ne défendent que leurs propres intérêts, d'abord financier, plutôt que les libertés d'agir du peuple, comme ils peuvent le prétendre. « S'ils déploient tant d'efforts pour combattre la directive sur le droit d'auteur [...], c'est bien qu'ils considèrent qu'elle menace leurs intérêts », lit-on dans la tribune.

Les artistes, par le choix de mots forts et de références symboliques, espèrent user de tout leur poids et des valeurs défendues sur le choix des députés de l'Union européenne. « En votant la directive sur le droit d'auteur, vous direz au monde non seulement que l'Europe sait défendre les intérêts de ses peuples mieux que ces géants qui prétendent le faire à leur place, mais aussi qu'elle reste fidèle à ses valeurs, à cette démocratie inventée sur son continent il y a 2 500 ans, et qui continue de guider l'humanité », concluent les signataires.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
0
thurim
Ce qui m’embête, c’est qu’aucun des deux partis (GAFA / Créateurs de contenu) ne proposent quelque chose de réaliste et juste.<br /> D’un coté, le comportement des GAFA peut être considéré comme un immense foutage de gueule au niveau de l’abus de position dominante, de l’autre, la directive du droit voisin va juste contribuer à re cloisonner internet, et rendre la circulation des contenus beaucoup plus compliquée (ce qui au final, nous pénalisera nous, les consommateurs).<br /> L’ennui, c’est qu’en l’état, je n’ai aucune idée de comment on pourrait s’attaquer au problème sans faire de perdants :-/
nicgrover
« Ils considèrent qu’elle (la directive) menace leurs intérêts »<br /> Intérêts financiers ?? D’un côté comme d’un autre c’est pareil…
Doss
Entre droit d’auteur et démocratie je ne vois pas le lien et encore moins avec "les intérêts de ses peuples "…<br /> Mais bon, comme d’hab avec cette directive c’est un grand nombre de PME qui vont morfler bien plus que les GAFAM.
obyoneone
Metallica a mis en ligne gratuitement tous les morceaux de son dernier album le jour de la sortie.Mais eux se bougent le fion et font 3 fois le tour de la planète en 2 ans. Les salles sont pleines, pas de playback ni de correcteur de voix. Ils vendent du LP, fringues et accessoires.<br /> Alors les pauvres artistes français qui trouvent être spoliés de leur argent, n’ont qu’a faire de la qualité et se bouger le mou en offrant du vrai live.
Phenaxis
Les artistes représentent maintenant le peuple… mais bien sûr.
Felaz
+1, ces décisions prises à Bruxelles sont souvent trop éloignées de la réalité du “terrain”, avec un peu plus de mixité dans le casting des députés cela pourrait aider à prendre des décisions plus justes !
romu79
On les entend moins les artistes quand il s’agit de la politique spoliation sur les supports vierges et autres mémoires sous toutes ses formes. En somme, tout comme les GAFA, le beurre, l’argent du beurre, la crémière, la vache et le reste de la ferme.<br /> Au passage, bien des “artistes” sont heureux de pouvoir se faire connaitre sur les plateformes telles youtube…
Popoulo
Radiohead distribuait aussi album (morceau par morceau) et concert live en HD en téléchargement gratos. Et ce sont les rares albums CD que je possède. (encore les 33t des anciens Metallica, ceux qui valent la peine)
thurim
Metallica n’est pas un très bon exemple je trouve. Le groupe est une vrai machine d’un point de vu marketing (je ne remet pas en cause la qualité / non qualité de la musique, et ils ne sont pas non plus au niveau du rouleau compresseur Kiss…), et ils ont pas mal souffert des positions de Lars Ulrich concernant Napster.<br /> Dur à dire si c’est désintéressé, ou calculé en l’état.
sandalfo
Cette directive et son article 13/17 vont contre la création libre et la diffusion libre sur Internet.<br /> Pourtant c’est le sens de l’histoire, information wants to be free. Dommage le parlement européen a raté une occasion de se taire.
Krypton_80
&lt;&lt; Dans cette liste, on retrouve des artistes de tous horizons et de toutes générations, de Jean-Jacques Goldman à Louane en passant par David Guetta, Renaud, Jean-Michel Jarre, IAM, Sandrine Bonnaire, Costa-Gavras, Claire Keim, Nolwenn Leroy, Enki Bilal, Olivier Nakache ou encore Éric Serra. &gt;&gt;, dans cette liste je n’en vois pas beaucoup dont les principaux revenus proviennent de YouTube, voire aucun, comme c’est bizarre…<br /> Je suis créateur de contenu canadien sur YouTube (pas artiste) depuis 2011 pour justement le compte de véritables artistes internationaux et tout s’est toujours très bien passé, jamais eu de re-upload, de remix ou de mashup bloqué ni de strike quand on prend la peine de contacter au préalable le propriétaire du copyright, voire de directement travailler avec lui. Je sais c’est chiant mais au moins on ne perd pas son temps à créer &amp; uploader des vidéos pour rien en découvrant finalement qu’elles sont bloquées dans certains pays voire totalement. D’autre part les revenus publicitaires reviennent au propriétaire du copyright si applicable. Je ne monétise que celles qui m’appartiennent à 100%.<br /> N’étant pas dans l’UE je ne suis pas concerné par cette réforme européenne du droit d’auteur mais il aurait été aussi intéressant d’avoir une liste d’artistes français opposés à cette loi, ça doit bien exister non ? A moins que la pensée unique soit de rigueur en France. Je pense que ces artistes pro-réforme feraient mieux de se soucier des petits malins qui revendiquent frauduleusement des vidéos, est-ce que cette réforme va les en protéger ? CQFD…<br /> PS : Pourquoi la vidéo ne s’affiche qu’en mode édition ? Serait-ce un bug monsieur Clubic ?<br />
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Edge Chromium : le prochain navigateur de Microsoft se révèle en ligne
No Man's Sky bientôt dispo en VR gratuitement pour les possesseurs du jeu
Par manque de combinaisons, la NASA annule une sortie spatiale 100% féminine
Huawei ne sera pas interdit en Europe mais la 5G sera surveillée
Apple dévoile Card, son service de carte de crédit
Galaxy Fold : le smartphone pliable de Samsung en précommande le 26 avril
YouTube annule ses séries originales prévues pour YouTube Premium
Huawei : suivez en direct la conférence d'annonce du P30 / P30 Pro
Les dealers de drogue préfèrent Telegram et WhatsApp au dark web pour leurs ventes
Haut de page