171 artistes français militent en faveur de la réforme de la Directive Copyright

Alexandre Boero Contributeur
26 mars 2019 à 11h37
0
directive copyright

La réforme européenne du droit d'auteur est soutenue par plusieurs dizaines d'artistes français, qui ont lancé un appel aux députés européens avant le vote, crucial, de ce mardi 26 mars.

Dans l'édition du 24 mars du Journal du Dimanche, 171 artistes français ont décidé de se mobiliser pour interpeller les députés du Parlement européen, appelés à se prononcer ce mardi 26 mars de manière définitive pour ou contre la directive copyright, qui fait office de réforme du droit d'auteur sur le marché numérique.

Les artistes unis autour de la protection du droit d'auteur


Débattue et discutée depuis trois ans, la directive copyright arrive au terme de son processus. Face à la pression des géants du numérique, les artistes se mobilisent dans la dernière ligne droite. En France, des dizaines d'auteurs, compositeurs et interprètes ont accepté de s'associer pour publier une tribune dans le JDD aux allures de lobbying « pro-réforme » du droit d'auteur. Rappelons que la directive permettra à la presse et aux médias de capter une partie des revenus générés par la diffusion de leurs œuvres et productions sur Internet.

Dans cette liste, on retrouve des artistes de tous horizons et de toutes générations, de Jean-Jacques Goldman à Louane en passant par David Guetta, Renaud, Jean-Michel Jarre, IAM, Sandrine Bonnaire, Costa-Gavras, Claire Keim, Nolwenn Leroy, Enki Bilal, Olivier Nakache ou encore Éric Serra.

« Ils considèrent qu'elle (la directive) menace leurs intérêts »


« Notre vieille Europe doit se réveiller car c'est à ce moment précis de l'histoire que le projet des géants, annoncé et survendu comme altruiste et universel, se révèle avoir été pensé pour eux-mêmes », peut-on lire dans la tribune. « L'Europe les intéresse particulièrement car non seulement ses peuples sont instruits (grâce à des politiques publiques) mais ils ont assez d'argent pour acheter des téléphones, des ordinateurs, des abonnements, des montres connectées... et disposent de temps libre pour les utilise »r.

Les artistes dénoncent avec fermeté la volonté des géants du numérique, qui ne défendent que leurs propres intérêts, d'abord financier, plutôt que les libertés d'agir du peuple, comme ils peuvent le prétendre. « S'ils déploient tant d'efforts pour combattre la directive sur le droit d'auteur [...], c'est bien qu'ils considèrent qu'elle menace leurs intérêts », lit-on dans la tribune.

Les artistes, par le choix de mots forts et de références symboliques, espèrent user de tout leur poids et des valeurs défendues sur le choix des députés de l'Union européenne. « En votant la directive sur le droit d'auteur, vous direz au monde non seulement que l'Europe sait défendre les intérêts de ses peuples mieux que ces géants qui prétendent le faire à leur place, mais aussi qu'elle reste fidèle à ses valeurs, à cette démocratie inventée sur son continent il y a 2 500 ans, et qui continue de guider l'humanité », concluent les signataires.

13 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top