Jouets VTech : la société confirme avoir été piratée

01 juin 2018 à 15h36
0
Le constructeur chinois de jouets a subi un piratage. Des millions d'informations personnelles appartenant à ses clients ont été obtenues par des pirates informatiques.

Les données personnelles de 4,8 millions de parents ont été obtenues par des pirates suite à une intrusion dans la base de données de VTech. Ce constructeur chinois de jouets a subi une cyberattaque, permise par le biais d'une faille de sécurité présente sur sa boutique d'applications baptisée Learning Lodge.

Ce service doit en principe permettre de télécharger des applications éducatives consultables sur les produits VTech (ordinateurs et tablettes pour enfants). Parmi les informations recueillies par les pirates figurent le prénom, le sexe et la date d'anniversaire de plus de 200 0000 enfants.

La firme chinoise a reconnu les faits et confirmé qu'une intrusion sur ses services avait été perpétrée. De leur côté, les pirates qui ont revendiqué l'attaque ont fourni leurs données au site américain Motherboard, comme preuve. Ils n'auraient cependant pas l'intention de les revendre ou de les réutiliser.

0258000008261946-photo-vtech.jpg

VTech tient tout de même à préciser qu'aucun numéro de carte bancaire n'a été obtenu par les pirates. Aucun achat non-sollicité ne devrait donc être réalisé à l'insu des personnes touchées. Pour toute question provenant de consommateurs français, la société permet à ses clients de lui envoyer un e-mail à cette adresse : explora_park@vtech.com

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Razer Blade : les PC portables fins pour joueurs enfin en Europe
DJI lance un drone pour les agriculteurs
Bill Gates, Mark Zuckerberg, Jeff Bezos, Xavier Niel, Richard Branson... unis autour du climat
Pansement à nanoparticules, écrans souples... quand l'innovation est au service de la Défense
Pilotes AMD Crimson et problème de ventilation
Bouygues Telecom : de la 4G+ à plus de 400 Mb/s au 2nd semestre 2016
Le OnePlus 2 peut désormais accueillir CyanogenMod
Livraisons par drones : Amazon dévoile un premier prototype
Batterie : le sodium pour remplacer le lithium ?
ShiftWear : des chaussures e-paper pour un design personnalisable
Haut de page