Les communications unifiées pour remplacer la téléphonie traditionnelle ?

Par Loïc Komol
le 28 novembre 2013 à 18h31
0
Les communications unifiées réunissent sur une même plate-forme un client e-mail, des outils de vidéo, d'échange de documents et de communication vocale. Les entreprises, moyennes ou grandes, s'intéressent de plus en plus à ce mode de communication, perçu comme plus économique et doté de plus de fonctionnalités que les systèmes traditionnels.

Les communications en entreprise évoluent à petites touches. Hier incontournable, la combinaison téléphone fixe/e-mail, déjà mise à mal par l'arrivée du téléphone mobile, pourrait dans les prochaines années, céder sa place à un outil de communication encore plus intégré et plus riche en fonctionnalités : les communications unifiées (CU).

Autour de la voix sur IP, que de nombreux éditeurs définissent volontiers comme un « socle », ont été agrégés d'autres moyens de communication : l'e-mail, la messagerie instantanée, la messagerie unifiée (un outil qui permet, notamment, de recevoir un message vocal sur un e-mail), la visioconférence, les conférences web et la présence (la disponibilité d'un contact). Editeurs et fabricants ajoutent désormais deux briques supplémentaires : le partage de documents et les réseaux sociaux.

La construction de cette offre trouve ses origines dans plusieurs phénomènes. « Je pense que les communications unifiées sont surtout le fruit de la multiplicité des terminaux. Avant, nous avions un seul PC, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Certains managers possèdent jusqu' à sept terminaux ! », explique Luc Haillon, directeur du développement chez Mitel, fournisseur de solutions dédiées. « Par le passé, nous avons utilisé des services comme MSN, des Blackberry, puis des iPhone. De nos jours, il y a davantage un besoin d'instantanéité, le besoin d'être contacté en tous lieux et en toutes circonstances. Je dois avoir une réponse immédiate à mes questions et savoir qui est disponible et qui ne l'est pas ». Entre acteurs du marché, la définition des communications unifiées varie peu.

0168000006846560-photo-cisco-webex.jpg

« Chez Avaya, nous parlons de communications et de collaboration », précise Edouard de Fonclare, directeur général d'Avaya France. « La téléphonie est le socle. Elle est enrichie avec des informations présentielles. (...) En fonction du service et du terminal, cela permet aux utilisateurs d'ouvrir une session audio ou de partager des documents ». Chez Cisco, on préfère davantage insister sur le passage aux communications en temps réel. « Qu'il s'agisse de la voix, de la vidéo, de la messagerie instantanée ou du partage de documents, tous ces services permettent de communiquer en temps réel », explique quant à lui François Moïse, responsable de la collaboration et des communications unifiées chez Cisco France.

Les conclusions ne sont pas différentes chez IBM. « Avec les communications unifiées et la collaboration, nous répondons en fait à une question : comment puis-je communiquer en temps réel sans attendre. C'est la principale différence avec les modes de communications asynchrones », indique Thierry Batut, responsable vente Social Communications au niveau Europe chez IBM. Plus lapidaire, Etienne Lacourt, chef produit en charge des communications unifiées chez Microsoft, rappelle qu'il n'y a pas forcément lieu de parler d'invention au sens strict. « Il s'agissait uniquement de faire converger des moyens de communication qui jusqu'à maintenant étaient en silo ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : IT business
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Amazon : la gamification pour rendre le travail en entrepôt
Sophie Viger (école 42) :
La Chine dévoile un prototype de train à sustentation magnétique circulant à 600 km/h
Amazon investit dans deux start-up facilitant l’apprentissage des enfants
Google développe une IA pour prédire les risques de cancer du poumon
#WTF Quand l'Autopilot Tesla suggère de rouler à contre-sens
Uber lance son service de location de sous-marin en Australie
La multiplication des très grands nombres réinventée... et bientôt dans nos ordinateurs ?
Kung Fury 2 mettra en scène Arnold Schwarzenegger et Michael Fassbender
IBM :
scroll top