Tesla va transformer un village de banlieue en station photovoltaïque de nouvelle génération

15 juillet 2021 à 12h35
43
Tesla Solar Roof © Tesla
© Tesla

Dans les environs d’Austin, au Texas, Tesla participe à la construction d’une nouvelle banlieue résidentielle nommée SunHouse. Sa particularité ? Être intégralement équipée en panneaux solaires, batteries de stockage et stations de recharge fournis par Tesla.

Une opération commerciale sans aucun doute fructueuse pour la société d’Elon Musk, mais qui soulève un certain nombre de questions.

SunHouse : la banlieue 100 % photovoltaïque

Le Texas s’y prête particulièrement bien. En partenariat avec des promoteurs immobiliers locaux, la société Tesla construit de nouveaux quartiers pavillonnaires à Easton Park, près d’Austin. Et la moindre des choses que l’on peut dire, c’est que la présence de Tesla ne passera pas inaperçue ! Tous les toits des bâtiments seront ainsi recouverts des tuiles photovoltaïques V3 de la marque. Chaque maison sera également dotée d’unités de stockage électrique Powerwall, également conçues par Tesla. Et cerise sur le gâteau, chaque garage sera équipé d’au moins une station de recharge pour des voitures électriques de la marque. De quoi s’assurer une clientèle fidèle sur le très long terme.

Ainsi équipée, cette banlieue résidentielle devrait être intégralement autosuffisante en matière de production énergétique. Les équipements fournis par Tesla seront néanmoins bel et bien connectés au réseau électrique étatique. Les habitants de ces maisons électriques « made by Tesla » pourront ainsi revendre leur surplus de production électrique. Mais, plus important encore, la petite ville de SunHouse dans son ensemble pourra servir de réserve énergétique en cas de pic de la demande énergétique.

SunHouse : ville pavillonnaire et centrale électrique virtuelle

L’idée d’utiliser les installations électriques privées comme autant de mini centrales électriques de secours a progressivement fait son chemin depuis quelques années. L’année dernière, l’État de Californie y a notamment eu recours pour éviter des coupures de courant massives alors que plusieurs centrales conventionnelles étaient coupées du réseau à cause de gigantesques incendies. En février dernier, au Texas, c’était une vague de froid sans précédent qui avait coupé le courant à des centaines de milliers de foyers. De quoi pousser le gouverneur du Texas, mais aussi le maire d’Austin, à encourager ce genre d’initiatives.

Le village de SunHouse sera ainsi conçu dès le départ pour pouvoir agir comme une centrale électrique virtuelle. Au-delà de leur usage individuel au sein de chaque maison, les différents panneaux solaires et batteries du village sont interconnectés pour créer une unique unité de production et de stockage électrique capable, en cas de demande exceptionnelle, d’alimenter en continu le réseau électrique étatique.

Dans des États comme le Texas, la Californie ou l’Arizona, on s’attend à ce que de plus en plus de zones résidentielles, d’entreprises ou de zones commerciales puissent agir comme des centrales électriques virtuelles. Si cela assurera un backup du réseau principal, cette multiplication des unités de production va également complexifier la gestion du réseau, qui va mobiliser de plus en plus de solutions IA et big-data pour assurer une continuité de service.

Source : The Hill

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
43
15
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Intrinsic : le nouveau jouet de Google spécialisé dans le logiciel destiné aux robots industriels
Un robot crée une superbe fresque Super Mario en domino en 24 heures
Amsterdam a inauguré le tout premier pont en acier imprimé en 3D
Face au blocus des communications à Cuba, les USA envisagent de déployer Internet via des ballons
La Défenseure des droits s'oppose aux caméras de reconnaissance des individus dans l'espace public
Voici CAPS, la capsule volante française autonome, passe-partout et monoplace (Vidéo)
Végétaliser les villes ? Google veut cartographier les quartiers prioritaires
Les chasseurs d’ondes de l’ANFR à la recherche des fréquences suspectes (Vidéo)
Après le supersonique, United Airlines veut des avions à propulsion électrique
Haut de page