Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
30 juin 2020 à 09h44
70
Solar Roof Tesla © Tesla

Alors que nous l'attendons depuis un moment, le toit solaire Tesla peine à arriver en Europe pour le moment. Avant de le tester, un retour d’expérience d’une famille américaine qui en est équipée depuis quelques mois permet de voir si l’installation est efficace ou non.

La famille Neumann, installée dans une grande villa au nord de la Californie, a recouvert son toit des fameuses tuiles solaires commercialisées par Tesla à partir de janvier 2020. Et si le coût d’installation est important, les Neumann sont apparemment très satisfaits du résultat.

Une installation complète à 77 000 €

La formule choisie par la famille Neumann comprend non seulement la toiture solaire de dernière génération (la troisième) rebaptisée Solarglass, mais aussi deux batteries PowerWall ainsi que la réfection complète de la structure du toit, nécessaire pour accueillir les tuiles solaires.

L’installation comprend 41 800 € pour la fourniture des tuiles solaires, pour une superficie de toit de 270 m2, 13 800 € pour les deux batteries PowerWall et 21 400 € pour la pose (et la dépose de l’ancien toit ainsi que le remplacement des gouttières). Ce prix ne comprend pas les aides du gouvernement américain et de l’État de Californie.

À titre de comparaison, la réfection du toit avec des bardeaux composites aurait coûté, pour une surface identique, 31 150 € d’après les informations recueillies auprès de leurs voisins à San Ramon.

Vivre hors réseau, c’est possible

La famille Neumann a changé quelques-unes de ses habitudes quotidiennes, préférant désormais l'utilisation de certains appareils énergivores le jour (machines à laver, recharge de leurs deux voitures Tesla) pour optimiser leur consommation.

Ils se sont même surpris à vivre complètement coupés du réseau électrique local, sans s'en rendre compte, ne pâtissant pas d’une panne d’électricité de ce dernier. C'est une notification de leur installation solaire leur a permis de savoir qu’il n’y avait plus que les panneaux solaires qui alimentaient leur installation électrique.

De plus, au quotidien, ils utilisent quasiment exclusivement l’électricité qu’ils produisent et en revendent même une partie au réseau électrique. Au final, seul leur gourmand système de climatisation, pendant une vague de chaleur, a nécessité un complément du réseau électrique local.

Source : Electrec

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
70
49
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Salon automobile de Genève : pas d'édition 2021 non plus
Selon Epic Games, la PS5 est
Samsung Galaxy Watch 3 : on connaîtrait déjà sa date de sortie
Microsoft : un nouvel outil de récupération de fichiers pour Windows 10
Cuphead : la série Netflix inspirée du jeu éponyme s'illustre en vidéo
Dying Light : le DLC Hellraid sortira le 23 juillet pour 9,99€
Call of Duty : Warzone va permettre des matchs à 200 joueurs
Google News comprend désormais une section dédiée au COVID-19
L’application Waze permet désormais aux conducteurs d’exprimer leurs émotions
Haut de page