Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
30 juin 2020 à 09h44
0
Solar Roof Tesla ©Tesla

Alors que nous l'attendons depuis un moment, le toit solaire Tesla peine à arriver en Europe pour le moment. Avant de le tester, un retour d’expérience d’une famille américaine qui en est équipée depuis quelques mois permet de voir si l’installation est efficace ou non.

La famille Neumann, installée dans une grande villa au nord de la Californie, a recouvert son toit des fameuses tuiles solaires commercialisées par Tesla à partir de janvier 2020. Et si le coût d’installation est important, les Neumann sont apparemment très satisfaits du résultat.

Une installation complète à 77 000 €

La formule choisie par la famille Neumann comprend non seulement la toiture solaire de dernière génération (la troisième) rebaptisée Solarglass, mais aussi deux batteries PowerWall ainsi que la réfection complète de la structure du toit, nécessaire pour accueillir les tuiles solaires.

L’installation comprend 41 800 € pour la fourniture des tuiles solaires, pour une superficie de toit de 270 m2, 13 800 € pour les deux batteries PowerWall et 21 400 € pour la pose (et la dépose de l’ancien toit ainsi que le remplacement des gouttières). Ce prix ne comprend pas les aides du gouvernement américain et de l’État de Californie.

À titre de comparaison, la réfection du toit avec des bardeaux composites aurait coûté, pour une surface identique, 31 150 € d’après les informations recueillies auprès de leurs voisins à San Ramon.

Vivre hors réseau, c’est possible

La famille Neumann a changé quelques-unes de ses habitudes quotidiennes, préférant désormais l'utilisation de certains appareils énergivores le jour (machines à laver, recharge de leurs deux voitures Tesla) pour optimiser leur consommation.

Ils se sont même surpris à vivre complètement coupés du réseau électrique local, sans s'en rendre compte, ne pâtissant pas d’une panne d’électricité de ce dernier. C'est une notification de leur installation solaire leur a permis de savoir qu’il n’y avait plus que les panneaux solaires qui alimentaient leur installation électrique.

De plus, au quotidien, ils utilisent quasiment exclusivement l’électricité qu’ils produisent et en revendent même une partie au réseau électrique. Au final, seul leur gourmand système de climatisation, pendant une vague de chaleur, a nécessité un complément du réseau électrique local.

Source : Electrec

Modifié le 30/06/2020 à 09h44
66
49
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
Lenovo lance un mini-ordinateur complètement passif équipé de processeurs AMD Athlon
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
scroll top