Écologie : Samsung récompensée pour la faible empreinte carbone de ses semi-conducteurs

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
26 novembre 2019 à 09h39
0
samsung
© 360b / Shutterstock.com

L'impact environnemental de l'extraction des minerais nécessaires à la production de nos smartphones (et pas seulement...) est catastrophique. Que les constructeurs en prennent conscience et agissent en conséquence n'est donc pas à prendre à la légère.

En la matière, la palme revient probablement à Samsung. Le Sud-coréen vient en effet de se voir décerner le label « Carbon Footprint and Water Footprint » de la part de la Carbon Trust — une organisation britannique indépendante encourageant les entreprises à engager des actions de développement durable dans leurs chaînes de production.

La mémoire eUFS 3.0 de Samsung récompensée

La cinquième génération de mémoire V-NAND développée par Samsung ne fait pas seulement des merveilles en termes de débits en lecture et en écriture. La finesse de gravure des puces eUFS 3,0 leur octroie aussi une consommation énergétique moindre.

Mais plus encore que ces considérations techniques, Samsung a vraisemblablement pris soin de revoir sa chaîne de production pour sa mémoire. D'après Sam Mobile, moins de matériaux rares sont nécessaires pour produire ce nouveau type de mémoire flash. Par conséquent, les ressources minières et le volume d'eau nécessaires pour la fabriquer sont nettement amoindris par rapport à la précédente génération, eUFS 2.1.


Très concrètement, produire une puce en eUFS 3.0 nécessite l'utilisation de 0,31 mètre cube d'H20 et le rejet de 13,4 kg de CO2. Comparable, rapporte Sam Mobile, à ce que deux pins trentenaires sont capables d'absorber en un an. Pour toutes ces raisons, Carbon Trust a donc décidé de reconnaître la solution de Samsung comme étant la plus durable de toute l'industrie du mobile.

Samsung Carbon Trust
© Sam Mobile

Une technologie amenée à se généraliser

Non seulement récompensé par Carbon Trust, Samsung se voit aussi auréolée par le ministre coréen de l'Environnement pour le « faible » impact environnemental de ses puces eUFS 2.1 de 1 To et V-NAND de 512 Go.


Honorée de ces éloges, Samsung a déclaré qu'elle continuerait de déployer ce nouveau type de mémoire sur « bien d'autres flasgships » à l'avenir (coucou le Galaxy S11). Le constructeur affirme aussi poursuivre ses efforts pour étendre ses partenariats commerciaux autour de ces puces à d'autres OEM.

Source : Sam Mobile

Le Black Friday c'est parti ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos avec Clubic.

Les bons plans Black Friday

Modifié le 26/11/2019 à 10h27
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top