Écologie : Samsung récompensée pour la faible empreinte carbone de ses semi-conducteurs

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
26 novembre 2019 à 09h39
0
samsung
© 360b / Shutterstock.com

L'impact environnemental de l'extraction des minerais nécessaires à la production de nos smartphones (et pas seulement...) est catastrophique. Que les constructeurs en prennent conscience et agissent en conséquence n'est donc pas à prendre à la légère.

En la matière, la palme revient probablement à Samsung. Le Sud-coréen vient en effet de se voir décerner le label « Carbon Footprint and Water Footprint » de la part de la Carbon Trust — une organisation britannique indépendante encourageant les entreprises à engager des actions de développement durable dans leurs chaînes de production.

La mémoire eUFS 3.0 de Samsung récompensée

La cinquième génération de mémoire V-NAND développée par Samsung ne fait pas seulement des merveilles en termes de débits en lecture et en écriture. La finesse de gravure des puces eUFS 3,0 leur octroie aussi une consommation énergétique moindre.

Mais plus encore que ces considérations techniques, Samsung a vraisemblablement pris soin de revoir sa chaîne de production pour sa mémoire. D'après Sam Mobile, moins de matériaux rares sont nécessaires pour produire ce nouveau type de mémoire flash. Par conséquent, les ressources minières et le volume d'eau nécessaires pour la fabriquer sont nettement amoindris par rapport à la précédente génération, eUFS 2.1.


Très concrètement, produire une puce en eUFS 3.0 nécessite l'utilisation de 0,31 mètre cube d'H20 et le rejet de 13,4 kg de CO2. Comparable, rapporte Sam Mobile, à ce que deux pins trentenaires sont capables d'absorber en un an. Pour toutes ces raisons, Carbon Trust a donc décidé de reconnaître la solution de Samsung comme étant la plus durable de toute l'industrie du mobile.

Samsung Carbon Trust
© Sam Mobile

Une technologie amenée à se généraliser

Non seulement récompensé par Carbon Trust, Samsung se voit aussi auréolée par le ministre coréen de l'Environnement pour le « faible » impact environnemental de ses puces eUFS 2.1 de 1 To et V-NAND de 512 Go.


Honorée de ces éloges, Samsung a déclaré qu'elle continuerait de déployer ce nouveau type de mémoire sur « bien d'autres flasgships » à l'avenir (coucou le Galaxy S11). Le constructeur affirme aussi poursuivre ses efforts pour étendre ses partenariats commerciaux autour de ces puces à d'autres OEM.

Source : Sam Mobile

Le Black Friday c'est parti ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos avec Clubic.

Les bons plans Black Friday

Modifié le 26/11/2019 à 10h27
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top