Samsung C27RG50 : le nouveau moniteur incurvé 27 pouces débarque fin août en France

02 août 2019 à 06h30
0
Samsung C27RG50.png
© Samsung

Encore une fois, Samsung vient d'envoyer un message à la concurrence en annonçant la commercialisation d'un moniteur doté d'une dalle VA et d'un taux de rafraîchissement qui va ravir les gamers français dès la fin de l'été.

Samsung a officiellement annoncé, le 31 juillet, la disponibilité de son nouveau moniteur gaming incurvé, le C27RG50, pour la fin du mois d'août en France. Le prix n'a pas encore été dévoilé, mais certaines sources se plaisent à évoquer un possible montant tournant autour des 450 euros. À ce prix-là, le fabricant sud-coréen ne propose pas un modèle 4K mais Full HD, de haute volée s'il en est.

Ce qui se fait de mieux en matière de Full HD

Sur le papier, le Samsung C27RG50 envoie du bois. Le modèle à la dalle VA de 27 pouces est destiné aux gamers, et pour cela, ses performances doivent être à la hauteur. Avec un taux de rafraîchissement - impressionnant - de 240 Hz et une compatibilité avec la technologique NVIDIA G-Sync, la qualité d'image et la réactivité de la machine ne devraient pas faire beaucoup de déçus.


La technologie 240 Hz RapidCurve (c'est son nom) promet un taux de rafraîchissement ultra-rapide, c'est certain, mais aussi des décalages d'affichage limité, pour proposer au public un écran offrant des scènes à la fois stables et fluides.

Samsung se targue d'un temps de réponse de 4 ms avec un rapport de contraste de 3000:1 qui ne devrait pas souffrir de fuites de lumière, « pour des noirs profonds et des blancs éclatants, quelle que soit la luminosité des scènes », prévient le constructeur, histoire de nous mettre l'eau à la bouche.

Un écran qui reste hélas peu ergonomique

Concernant le design, il ne vous aura pas échappé que le C27RG50 offre une dalle incurvée (1 500R). Celle-ci permet donc d'avoir une vision complète de l'écran en limitant les mouvements du joueur et, accessoirement, la fatigue oculaire, même dans le cas d'une session de jeu prolongée. Mais on ne va pas plus loin. Seul le réglage de l'inclinaison du moniteur est accessible. Il n'est hélas pas possible d'ajuster la hauteur ni l'inclinaison.

Côté connectique, l'écran dispose de deux entrées HDMI, d'une sortie casque et d'une entrée DisplayPort 1.2a.


samsung-écran.png
© Alexandre Boero pour Clubic

Enfin, les gamers apprécieront les divers modes d'affichage préconfigurés qu'ils pourront utiliser et adapter en fonction du type de jeu, via le menu de l'écran. Le mode Low Input Lag garantit par exemple un faible retard d'affichage entre la carte graphique et l'écran. Le mode Jeu, lui, améliore les niveaux de noirs, la netteté, les couleurs et le contraste. Pour les as de la gâchette virtuelle, la fonction Virtual Aim Point place un viseur au centre de l'écran.

Trois profils d'affichage différents pourront être enregistrés sur l'écran, pour ne pas avoir à jongler entre les différentes options constamment.


Source : communiqué de presse
6
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
Le navigateur Microsoft Edge s'enrichit de nouvelles fonctionnalités
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Clap de fin pour Hadopi ? Le Conseil constitutionnel déclare ses pouvoirs contraires à la Constitution
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
Le responsable des vols habités à la NASA démissionne, une semaine avant le vol de Crew Dragon
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
scroll top