Oracle abandonne OpenOffice aux mains de la communauté

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000003474168-photo-logo-openoffice-org.jpg
Oracle a décidé d'abandonner l'exploitation commerciale de sa suite bureautique OpenOffice. Le site web du projet, OpenOffice.org, va être mis dans les mains de la communauté, devenant ainsi « un projet open-source uniquement basé sur la communauté. »

C'est l'un des responsables d'Oracle, Edward Screven, qui l'a annoncé dans un communiqué : l'entreprise va « commencer à travailler immédiatement avec les membres de la communauté pour poursuivre le succès continu d'OpenOffice », et continuera à prendre en charge les standards comme l'ODF, mais il n'est plus question d'en poursuivre l'exploitation commerciale. « Etant donné le large intérêt porté aux applications personnelles de productivité gratuites, et l'évolution rapide des technologies de l'informatique personnelle, nous pensons que le projet OpenOffice.org sera mieux géré par une organisation concentrée sur la délivrance d'un service pour tous sur une base non-commerciale. »

C'est un revirement inédit dans la volonté d'Oracle de monétiser les actifs récupérés lors du rachat de Sun Microsystems, finalisé l'an dernier pour plus de 7 milliards de dollars. Oracle tente visiblement de se créer une meilleure image auprès de la communauté open-source, déstabilisée par les récentes saillies de Larry Ellison et de son groupe sur des technologies aussi populaires que Java, OpenSolaris ou MySQL (sur ce dernier, voir aussi notre interview de Kaj Arnö au forum PHP). OpenOffice en était un autre exemple, qui avait amené la communauté open-source à développer un fork baptisé LibreOffice, utilisé par défaut dans les nouvelles versions de plusieurs distributions GNU / Linux, comme Ubuntu ou OpenSUSE.

Autre piste envisageable : Oracle n'aurait simplement pas rencontré de succès dans sa volonté de vendre des licences OpenOffice. Cloud Office, la version hébergée d'OpenOffice, récemment annoncée par Oracle, pourrait également être compromis. L'avenir du fork d'OpenOffice, Libre Office, n'est pas encore déterminé, et ni Oracle ni la Document Foundation, qui édite Libre Office, n'ont pour l'instant réagi à l'annonce.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Skype sur Android touché par une faille de sécurité
Un smartphone WP7 avec un capteur de 16 mégapixels bientôt chez HTC ?
Microsoft lance Office 365 en bêta publique
Cyber-attaque fictive : l'Enisa publie son rapport final
Yahoo augmente à 18 mois la conservation des données
Symantec dévoile les bêtas de Norton Internet Security et Norton Antivirus 2012
TouchPad : HP pourrait se lancer dans le streaming multimédia
Les premiers sites en .xxx disponibles depuis ce week-end
Universal passe en « vraie qualité CD » chez Qobuz
Dropbox passe le cap des 25 millions d'utilisateurs
Haut de page