OnePlus abandonne son projet de montre connectée et se concentre sur le smartphone

06 juin 2016 à 11h42
0
OnePlus, qui dévoilera prochainement son OnePlus, 3 avait dans les cartons une smartwatch mais a finalement décidé de l'abandonner.

Sur le marché des smartphones, la société chinoise OnePlus s'est démarquée en proposant des terminaux aux caractéristiques techniques relativement attractives à prix modéré. Elle a également su faire le buzz avec son système d'invitations. Et pour rester concentré sur ce marché, elle a décidé d'abandonner son projet visant à concevoir une montre connectée.

OnePlus est un acteur relativement jeune qui, pour faire face à la concurrence accrue des géants du marché, choisit la carte de la sécurité en recentrant ses activités. Le Wall Street Journal rapporte ainsi les propos de Pete Lau, PDG de OnePlus, lequel affirme :

On avait fini le design mais on a tout même décidé de l'abandonner (...) Nous devions rester concentrés.


0230000008463412-photo-oneplus-ban.jpg


On imagine que la montre était sur Android Wear mais pour l'entreprise, il était sans doute difficile de se démarquer de la concurrence sur le domaine des objets connectés. En outre, le marché n'est pas aussi porteur que celui du smartphone. Reste à savoir quand la société se sentira prête à se lancer sur ce secteur.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Une
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top