Nokia change de P-.D.G.

10
Pekka-Lundmark.jpg
Pekka Lundmark, nouvel homme fort de Nokia (© Wikimedia Commons)

Présent dans l'organigramme de l'entreprise depuis 25 ans, Rajeev Suri a remis sa démission à son conseil d'administration. Il sera officiellement remplacé le 1er septembre 2020.

Rajeev Suri était à la tête de Nokia depuis 2014. Le P-.D.G. indo-singapourien de l'entreprise a récemment indiqué à son conseil d'administration vouloir passer la main et lui remettre sa démission, à condition de mettre en place une succession solide pour le groupe. Celle-ci est arrivée, puisque c'est le Finlandais Pekka Lundmark qui prendra la tête de l'équipementier télécoms finnois à compter du 1er septembre 2020, comme l'annonce Nokia dans un communiqué de presse ce lundi 2 mars. Une passation de pouvoir qui nous donne l'occasion de faire un parallèle bilan-perspectives.


Des années difficiles, avant le rebond de 2019

C'est presque la fin d'une époque, du côté de Nokia. « Après 25 ans chez Nokia, j'ai voulu faire quelque chose de différent. Nokia fera toujours partie de moi et je tiens à remercier tous ceux avec qui j'ai travaillé au fil des ans », a déclaré Rajeev Suri.

Fidèle parmi les fidèles, il occupait le poste de P-.D.G. de Nokia depuis le 29 avril 2014 et celui de président de Nokia Networks (ex-Nokia Siemens Networks, filiale de la maison-mère) depuis 2009. Rajeev Suri a notamment assisté à la disparition d'Alcatel-Lucent, acquise au profit de Nokia Siemens Networks, et suivi de près le développement des équipements mobiles 5G, où l'équipementier est en concurrence avec Ericsson et Huawei.

rajeev-suri.jpg
Rajeev Suri (© Nokia)

Mais la santé économique actuelle de Nokia n'étant pas des plus rassurantes - bien que les perspectives soient meilleures grâce aux déboires de Huawei - le départ de Suri semble logique. Nokia avait réalisé en 2019 son premier bénéfice net (7 milliards d'euros) annuel depuis 2015.


Poursuivre les efforts sur le terrain de la 5G

C'est donc l'homme d'affaires finlandais Pekka Lundmark qui prendra la tête de Nokia dès le 1er septembre prochain. Après avoir travaillé dans la Silicon Valley plusieurs années durant, débutant sa carrière dans la vente de logiciels, Lundmark a connu une riche carrière, au cours de laquelle il a déjà passé une dizaine d'années chez Nokia, de 1990 à 2000, où il fut notamment Vice-président de la stratégie et du développement commercial chez Nokia Networks. Après avoir dirigé Konecranes, un leader mondial des technologies de manutention, il occupait le poste de directeur général du groupe d'énergie finlandais Fortum.

« Je suis convaincu que la société est bien positionnée pour l'ère de la 5G et mon objectif est de nous assurer que nous respectons nos engagements envers nos clients, nos employés, nos actionnaires et d'autres parties prenantes », a réagi Lundmark, lorsqu'il a appris sa nomination comme numéro 1 de Nokia.

Source : Nokia
Modifié le 02/03/2020 à 14h40
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Coronavirus : Amazon et Google tentent de limiter les déplacements de tous leurs employés
Vente flash Sony : le casque Hi-Res Audio Sony MDR-1AM2 passe à moins de 100€
Le concept phone Xiaomi Mi Mix Alpha se montre en vidéo
La NASA signe avec SpaceX pour sa mission Psyche
Des fauteuils roulants électriques autonomes à l'essai chez British Airways
Tesla se fait de nouveau taper sur les doigts après les accidents mortels impliquant son Autopilot
Sharp va produire des masques dans l'une de ses usines au Japon
Fallout 76 : d'après Bethesda, les joueurs ne sont pas intéressés par le PvP
Reconnaissance faciale : le Vatican, lui aussi, appelle à une réglementation de la technologie
Le nouveau prototype de Starship saute à son tour lors d'un test
Haut de page