Nokia présente un bon résultat financier et va en profiter pour investir massivement dans la 5G

24 octobre 2019 à 15h44
0
Nokia
© Grand Warszawski / Shutterstock.com

Nokia remonte la pente au troisième trimestre mais plonge en bourse après l'annonce d'un gel des dividendes pour financer des investissements dans la 5G.

Nokia a annoncé ses résultats pour le troisième trimestre (Q3) 2019. Après un premier semestre compliqué (perte cumulée de 640 millions d'euros aux Q1 et Q2), le groupe de télécommunications renoue avec les bénéfices : il a engrangé 85 millions d'euros de profit net sur la période grâce à un chiffre d'affaires en hausse de 4 %. Mais c'est bien la seule bonne nouvelle de la journée.

Nokia s'effondre en bourse

Nokia a revu à la baisse ses objectifs de bénéfices pour l'ensemble de l'année 2019 ainsi que 2020. Le géant finlandais a également communiqué qu'il allait geler le versement des dividendes aux actionnaires pour les troisième et quatrième trimestres de cette année.

Il estime maintenant que le bénéfice par action (BPA) sera compris entre 0,18 et 0,24 euro en 2019 et entre 0,20 euro et 0,30 euro en 2020, une baisse conséquente par rapport aux précédentes prédictions. De fait, Nokia tablait auparavant sur un BPA de 0,25 à 0,29 euro pour 2019 et de 0,37 à 0,42 euro en 2020. Une annonce qui a été immédiatement sanctionnée à la bourse : le cours de l'action a chuté de plus de 20 % à l'ouverture ce matin.

Pourquoi tant de difficultés ? Nokia est concurrencé sur son cœur d'activité par Huawei et Ericsson, qui sont tous les deux très en forme. De plus, la demande aux États-Unis a ralenti suite au rapprochement entre les opérateurs T-Mobile et Sprint, qui devraient fusionner. Les très forts investissements à consentir pour rester un acteur fort de la 5G et ne pas laisser la concurrence lui prendre des parts de marché contribuent bien sûr fortement à la situation.

Objectif 5G

D'ailleurs, si Nokia se prépare à ne plus verser de dividendes cette année, c'est notamment pour financer les investissements nécessaires pour la 5G. Les coûts de Recherche et Développement explosent et vont continuer d'augmenter. Le groupe craint que sans cela, il ne soit plus compétitif sur ce marché et ne soit plus en mesure de remporter des appels d'offres.

Malgré les sanctions américaines à son encontre, Huawei est actuellement le leader mondial de la 5G avec 60 contrats en proche. Suivent dans un mouchoir de poche Nokia (48 contrats) et Ericsson (47 contrats). Mais la bataille de la 5G n'en est qu'à ses prémices, et chacun peut encore tirer son épingle du jeu.

Source : Reuters
Modifié le 24/10/2019 à 16h07
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Actualités du moment

Microsoft : les résultats financiers portés par le Cloud, plus que par le jeu
Le cinéma en 4K depuis votre canapé avec ce vidéoprojecteur Acer à 475.99€ au lieu de 679,99€
Pas besoin d'attendre Black Friday : Nintendo Switch et étui offert à 245,70€ au lieu de 273€
TCL aussi va faire un smartphone pliable, avec deux plis parce que... c'est possible
Le Centre Pompidou se lance dans le jeu vidéo avec Prisme 7
Google annonce son premier studio de developpement de jeux vidéo à Montréal
Tesla : la version 3.0 de ses tuiles solaires sort cette semaine
L'US Air Force a reçu son premier laser anti-drone
L'écran Acer HA240YAwi 24
Renault ajoute de l'hydrogène à ses nouveaux utilitaires électriques
Haut de page