Nokia présente un bon résultat financier et va en profiter pour investir massivement dans la 5G

24 octobre 2019 à 15h44
0
Nokia
© Grand Warszawski / Shutterstock.com

Nokia remonte la pente au troisième trimestre mais plonge en bourse après l'annonce d'un gel des dividendes pour financer des investissements dans la 5G.

Nokia a annoncé ses résultats pour le troisième trimestre (Q3) 2019. Après un premier semestre compliqué (perte cumulée de 640 millions d'euros aux Q1 et Q2), le groupe de télécommunications renoue avec les bénéfices : il a engrangé 85 millions d'euros de profit net sur la période grâce à un chiffre d'affaires en hausse de 4 %. Mais c'est bien la seule bonne nouvelle de la journée.

Nokia s'effondre en bourse

Nokia a revu à la baisse ses objectifs de bénéfices pour l'ensemble de l'année 2019 ainsi que 2020. Le géant finlandais a également communiqué qu'il allait geler le versement des dividendes aux actionnaires pour les troisième et quatrième trimestres de cette année.

Il estime maintenant que le bénéfice par action (BPA) sera compris entre 0,18 et 0,24 euro en 2019 et entre 0,20 euro et 0,30 euro en 2020, une baisse conséquente par rapport aux précédentes prédictions. De fait, Nokia tablait auparavant sur un BPA de 0,25 à 0,29 euro pour 2019 et de 0,37 à 0,42 euro en 2020. Une annonce qui a été immédiatement sanctionnée à la bourse : le cours de l'action a chuté de plus de 20 % à l'ouverture ce matin.

Pourquoi tant de difficultés ? Nokia est concurrencé sur son cœur d'activité par Huawei et Ericsson, qui sont tous les deux très en forme. De plus, la demande aux États-Unis a ralenti suite au rapprochement entre les opérateurs T-Mobile et Sprint, qui devraient fusionner. Les très forts investissements à consentir pour rester un acteur fort de la 5G et ne pas laisser la concurrence lui prendre des parts de marché contribuent bien sûr fortement à la situation.

Objectif 5G

D'ailleurs, si Nokia se prépare à ne plus verser de dividendes cette année, c'est notamment pour financer les investissements nécessaires pour la 5G. Les coûts de Recherche et Développement explosent et vont continuer d'augmenter. Le groupe craint que sans cela, il ne soit plus compétitif sur ce marché et ne soit plus en mesure de remporter des appels d'offres.

Malgré les sanctions américaines à son encontre, Huawei est actuellement le leader mondial de la 5G avec 60 contrats en proche. Suivent dans un mouchoir de poche Nokia (48 contrats) et Ericsson (47 contrats). Mais la bataille de la 5G n'en est qu'à ses prémices, et chacun peut encore tirer son épingle du jeu.

Source : Reuters
Modifié le 24/10/2019 à 16h07
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top