Motorola présente sa technologie de recharge sans-fil et sans contact pour smartphone

10 septembre 2021 à 16h40
2
Space Charging © Motorola
© Motorola

Motorola a enfin dévoilé plus de détails sur sa technologie de recharge sans-fil et sans contact appelée « Space Charging ». Sur le réseau social chinois Weibo, la marque a diffusé des vidéos montrant son système Space Charging en fonctionnement.

Par rapport aux premières informations dévoilées en début d’année, le système semble avoir mûri.

Le Space Charging de Motorola

En début d’année, après des annonces similaires de Xiaomi, Motorola avait dévoilé sa vision de la recharge sans contact. Il s’agissait alors de pouvoir recharger un ou deux produits à une distance d’un mètre à peine. Soit la longueur de beaucoup de câbles de recharge. Cette semaine, la marque est revenue sur le devant de la scène avec ce qui ressemble un peu plus à une solution pérenne. Le Space Charging dispose en effet d’une portée de 3 mètres et peut désormais recharger quatre smartphones simultanément, pour peu que ces derniers soient compatibles avec la recharge sans-fil.

La nouvelle solution de Motorola, plus grande, comporte apparemment 1 600 petites antennes émettrices. Cela lui offrirait un champ d’action de 100 ° s'étalant face au Space Charging. L’angle d’action semble pouvoir se réduire automatiquement afin d’éviter d’émettre en direction d’un humain, que le système peut détecter automatiquement. Le Space Charging peut passer à travers le papier et d’autres obstacles fins et légers, mais guère plus. Pas question, donc, de recharger un smartphone resté dans votre poche.

Quel usage pour la recharge sans contact ?

Malgré les nets progrès du système de recharge sans contact, son usage potentiel reste encore assez restreint. Pour éviter les surchauffes et permettre des recharges continues, la recharge sans contact semble limitée à 5 W, assez lente selon les standards actuels. Un tel système ne va donc pas remplacer de sitôt les chargeurs conventionnels, ni même les chargeurs à induction de plus en plus performants.

Il pourrait cependant s’agir d’une solution adaptée à certains cas de figure. Pour recharger tous ces appareils mobiles la nuit, par exemple, plus besoin de multiplier les câbles ou de déposer avec précision sa montre connectée ou son téléphone sur un chargeur à induction capricieux. Le Space Charging pourrait également répondre à certains besoins professionnels, pour maintenir en charge des produits d’exposition dans un magasin tech, pour recharger à la volée les smartphones et tablettes de plus en plus utilisés dans les bars et restaurants par exemple, voire pour alimenter en permanence de petits drones sportifs.

Si de telles solutions se développent, elles pourraient aussi gommer de plus en plus les différences entre les PC portables de grande taille et les all-in-one de plus en plus fins, par exemple. Une gamme de produits à surveiller, donc, d'autant plus que la concurrence sera rude.

Et si l’électricité fonctionnait comme le Wi-Fi ou les réseaux de téléphonie mobile ? Si tout appareil électrique pouvait être alimenté à distance et sans câble ? Si le principe de pile électrique disparaissait pour de bon ? L’électricité sans fil, c’est pour bientôt et ça pourrait changer nos vies.
Lire la suite

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft en cours d'acquisition de RiskIQ, spécialiste de la cyber-sécurité pour $500 millions
Une plainte contre Google pour discrimination salariale est devenue un recours collectif représentant 10 800 femmes
Logitech annonce une année fiscale 2021 exceptionnelle, la meilleure depuis... toujours
Apple en hypercroissance sur ses derniers résultats
Alphabet : des résultats financiers records grâce à la publicité, Google Cloud et YouTube
Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
Une imposition minimum pour les grandes entreprises numériques sérieusement discutée
Uber versera 1,1 million de dollars à une personne non-voyante refusée 14 fois par des conducteurs
Aux USA, Amazon aurait licencié illégalement des salariées critiquant les conditions de travail de la firme
Haut de page