5G : Huawei mène des tests en Russie, où l'on accueille l'équipementier à bras ouverts

Alexandre Boero Contributeur
30 septembre 2019 à 14h18
0
Reseau 5G

Moscou fait les yeux doux à Huawei, qui le lui rend bien en équipant progressivement le pays des tsars d'un réseau 5G.

Les appels répétés lancés par Huawei, qui dans un désir de transparence se dit prête à partager ses technologies 5G, ne sont pas tombés dans l'oreille d'un sourd. Les États-Unis ayant placé la firme de Shenzhen sur liste noire, la Russie en a logiquement profité pour enlacer l'équipementier chinois, afin de déployer son réseau sans fil de cinquième génération dans le pays.

Huawei s'associe avec un poids lourd des télécoms russes pour la 5G

Preuve de la belle entente entre Huawei et la Russie, la société chinoise a ouvert à Moscou, au mois de septembre, sa toute première zone de test 5G avec Mobile TeleSystems (MTS), l'un des deux plus gros opérateurs de télécommunications du pays, qui compterait autour de 80 millions d'abonnés.


Gros consommateurs de données, les Russes attendent pour beaucoup avec impatience l'arrivée de la 5G dans le pays. Et comme on le sait, outre les effets positifs de la technologie pour les particuliers, les entreprises pourront aussi en profiter, avec notamment une gestion du trafic routier, le développement des voitures connectées et la robotique. La Russie entend déployer des réseaux 5G grand public dans toutes ses grandes villes avant 2024.

La 5G, déjà lancée en Russie grâce à... Ericsson

La firme de Shenzhen est en train de recruter au pays des Tsars. Actuellement, Huawei emploie 400 personnes à Moscou mais aussi 150 à Saint-Pétersbourg, dans son département de recherche et développement. À cela, il faudra ajouter 500 collaborateurs supplémentaires, qui seront recrutés avant la fin de l'année, ainsi que 1 000 autres sur les cinq prochaines années.

🎙 La décla' :

« Nous travaillons en Russie depuis 22 ans et, surtout, grâce à la confiance de nos partenaires estimés, nous y vivons bien ». Zhao Lei, dirigeant de la filiale russe de Huawei

Huawei ne se pose pas non plus en sauveur divin en Russie. Tele2, quatrième opérateur du pays, a par exemple lancé la 5G en Russie cet été, en faisant appel à l'équipementier suédois Ericsson. Alors même si la Russie fait les yeux doux à Huawei, le pays ne se repose pas uniquement sur le géant chinois, loin de là. Il s'en sert peut-être d'ailleurs aussi pour faire un pied-de-nez digne de ce nom aux États-Unis.

Source : Le Télégramme / AFP
Modifié le 30/09/2019 à 14h27
29 réponses
17 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top