Google rachète Fitbit pour 2,1 milliards de dollars

01 novembre 2019 à 14h48
0
Fitbit Versa 2

Le géant du web vient d'officialiser dans un billet de blog le rachat de l'entreprise spécialisée dans les trackers d'activité. Google souhaite désormais utiliser ces nouvelles ressources pour donner un coup de fouet à sa plateforme Wear OS.

L'annonce était attendue, elle est désormais officielle. Rick Osterloh, responsable du matériel chez Google, vient d'annoncer que le moteur de recherche a mis la main sur Fitbit pour 2,1 milliards de dollars.

Google utiliserait les ressources de Fitbit pour le développement de sa propre montre connectée

L'entreprise continuera son activité pour le moment, mais sera intégrée pleinement aux activités de Google, sous la bannière Made by Google, qui regroupe tous les appareils conçus par la marque. On peut imaginer un rapprochement plus prononcé par la suite à l'image de Nest, qui est restée une division indépendante avant d'être totalement avalée par Google.

Rick Osterloh voit dans ce rachat « une opportunité d'investir encore plus dans Wear OS ainsi que d'introduire des appareils Made by Google sur le marché du wearable ». On prête souvent à Google l'intention de lancer sa propre montre connectée, mais son système d'exploitation pour montres connectées reste encore boudé par le grand public.


Il y a quelques mois, le moteur de recherche avait déjà mis la main sur une partie des technologies développées par Fossil pour 40 millions de dollars.

L'expérience acquise par Fitbit dans le domaine du suivi d'activité, mais également dans la conception de smartwatches, devrait être mise à profit dans ce projet et pourrait accélérer son développement. Google Fit, la plateforme santé du géant californien, devrait également bénéficier des technologies mises au point par le constructeur.

Avec ce rachat, Google veut s'affirmer sur le marché des wearables

Dans un communiqué de presse distinct, Fitibit tient à rassurer ses clients et explique que les données de santé et de condition physique récoltées par ses appareils resteront confidentielles et ne seront pas utilisées par Google pour ses annonces publicitaires.


Le rachat devrait être finalisé au cours de l'année 2020, permettant à Google de talonner Samsung, actuel numéro deux d'un marché des montres connectées en pleine explosion avec 15,9 % des ventes mondiales. Apple est quant à elle première du classement avec 46,4 % de parts de marché au second trimestre 2019.

Source : The Verge
Modifié le 04/11/2019 à 04h56
6
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
scroll top