En janvier, Google a payé 40 millions de dollars à Fossil. On sait maintenant pourquoi

Benoît Théry Contributeur
17 septembre 2019 à 16h39
0
Fossil montre connectée
© Fossil

Le groupe Fossil a acheté en 2015 l'entreprise spécialisée dans les objets connectées Misfit, pour la somme de 260 millions de dollars. Quatre ans après, en janvier dernier, Fossil a annoncé avoir vendu à Google les droits concernant une nouvelle technologie, sans préciser laquelle.

Huit mois plus tard, Wareable affirme que cette technologie serait liée aux montres connectées hybrides.

Projet Diana

En janvier 2019, Google a simplement signalé avoir acheté « un nouveau produit innovant, qui n'a pas encore investi le marché ». D'après Wareable, qui mentionne « des sources proches de la transaction », cette innovation concerne les montres hybrides. Mais Fossil comme Google ont refusé de confirmer ou d'infirmer ces hypothèses, Google précisant : « Nous ne commentons pas les rumeurs et les spéculations ».

La technologie pour laquelle la firme de Mountain View a versé 40 millions de dollars a été mise au point par la société rachetée par Fossil, Misfit. Le projet est appelé « Diana » en interne, un nom mélangeant « digital » et « analogique ». Les montres connectées de Google à venir seraient donc bien des modèles hybrides et Wareable avance qu'il y aurait « des variantes de "Diana", avec différents designs combinant les fonctionnalités de montres analogiques avec des éléments digitaux - certaines avec écran d'autres sans ».

Fossil se remet à flots

Ces mêmes sources auraient également qualifié la transaction entre Google et Fossil d'« acqui-hire », soit une acquisition et une embauche à la fois. La transaction aurait en effet impliqué le transfert d'une vingtaine d'ingénieurs de Fossil à Google.

D'après Wareable, ce sont des tensions entre Fossil et Misfit, de faibles ventes (notamment pour la Founder Q) ainsi que des coûts sous-estimés en ingénierie, qui auraient poussé Fossil à vendre. Côté Google, cette « acqui-hire » montre une chose : ce n'est pas tant la technologie Diana qui intéresse le groupe, que les ingénieurs qui ont travaillé à son développement.

L'accord, conclu en janvier, prive donc Fossil d'une partie des talents qu'elle a acquis en 2015, Wareable soulignant une « différence de philosophie » entre le groupe et Misfit. Le média développe : « Fossil et Misfit ont également eu des philosophies différentes concernant la technologie des appareils connectés, et cela a participé à attiser les tensions. La priorité de Fossil, en tant que marque traditionnelle de la mode, était le design. Mais des sources disent que cela a causé des frictions avec les talents de Misfit, qui ont lancé des idées sur l'utilisation de données marketing et de nouvelles idées de revenus via le Cloud. Fossil a repoussé ces idées, provoquant une frustration au sein de l'équipe technique ».

Source : Wareable
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top