L'Union européenne observe de très près les pratiques fiscales de Google en Irlande

2
Google Chrome mobile

Selon Bloomberg, les pratiques fiscales de Google seraient scrutées à la loupe depuis l'année dernière dans le cadre d'une enquête « informelle ».

En pleine effervescence autour de la taxe GAFA en France, l'Europe se pencherait de nouveau sur le cas de Google en Irlande. Selon Bloomberg, les autorités irlandaises auraient conversé « en profondeur » avec certains représentants de l'UE pour juger si oui ou non, le géant de la tech avait cherché à réduire ses obligations fiscales au cours de l'année. Une affaire niée par toutes les parties, mais qui rouvre l'épineux débat du dumping social en Irlande.

Une enquête informelle qui pourrait ouvrir une nouvelle affaire

Selon deux sources proches du dossier, l'UE et les autorités irlandaises auraient gardé un œil sur les opérations fiscales de Google sur le territoire. Le but étant de déterminer si la maison-mère de Google, Alaphabet Inc., s'est correctement « pliée aux règles limitant les avantages fiscaux » inhérentes à chaque Etat européen. Une simple « vérification » de la part des autorités, explique une autre source, qui ne mènera sûrement à aucune « enquête formelle ».

D'autres sources vont cependant jusqu'à parler d'un échange entre le ministre des Finances irlandais Paschal Donohoe et la Commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager qui pourraient conjointement ouvrir cette affaire.

Google, Apple, Facebook : l'Irlande continue d'être un « paradis fiscal » malgré elle

Le ministre des Finances et la Commission Européenne n'ont pas souhaité commenter la probable enquête dont pourrait faire l'objet Google. Arrivée en 2003 sur le territoire avec 100 employés, la firme compte aujourd'hui 7 000 salariés et un profit de 1,2 milliards d'euros sur un chiffre d'affaires de 32,2 milliards d'euros en 2017, pour une facture fiscale de seulement 167 millions d'euros.

Si Paschal Donohoe rappelle que l'Irlande et l'UE jouissent de « bonnes relations », le cas de Google n'est pas sans rappeler celui d'Apple ou de Facebook qui ont également élu domicile en Irlande pour traiter leurs opérations en Europe. Avec un impôt moyen sur les sociétés de 12,5 % contre 21,9 % en moyenne en Europe, l'Irlande se garde malgré tout de faire la morale à ces GAFA, au risque d'être accusée de dumping fiscal par ses homologues européens et mondiaux.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

HBO annonce l'arrivée de la saison 3 de Westworld en 2020
Ubisoft propose Assassin's Creed Unity en téléchargement gratuit sur PC pendant une semaine
Les Britanniques devront bientôt prouver leur âge pour accéder aux sites pornos
L'épisode 1 de la dernière saison de Game of Thrones piraté 54 millions de fois en 24h
E3 2019 : les principales rumeurs et annonces attendues pour l'événement
#PictureEarth : la NASA organise un challenge photo pour le Jour de la Terre
Salon Auto de Shanghai - Après la Peugeot e-208 électrique, voici la Peugeot 508 hybride
Intel se retire du marché des modems 5G pour smartphones
La série The Witcher devrait sortir sur Netflix au dernier trimestre 2019
Haut de page