L'Union européenne observe de très près les pratiques fiscales de Google en Irlande

18 avril 2019 à 08h26
0
Google Chrome mobile

Selon Bloomberg, les pratiques fiscales de Google seraient scrutées à la loupe depuis l'année dernière dans le cadre d'une enquête « informelle ».

En pleine effervescence autour de la taxe GAFA en France, l'Europe se pencherait de nouveau sur le cas de Google en Irlande. Selon Bloomberg, les autorités irlandaises auraient conversé « en profondeur » avec certains représentants de l'UE pour juger si oui ou non, le géant de la tech avait cherché à réduire ses obligations fiscales au cours de l'année. Une affaire niée par toutes les parties, mais qui rouvre l'épineux débat du dumping social en Irlande.

Une enquête informelle qui pourrait ouvrir une nouvelle affaire


Selon deux sources proches du dossier, l'UE et les autorités irlandaises auraient gardé un œil sur les opérations fiscales de Google sur le territoire. Le but étant de déterminer si la maison-mère de Google, Alaphabet Inc., s'est correctement « pliée aux règles limitant les avantages fiscaux » inhérentes à chaque Etat européen. Une simple « vérification » de la part des autorités, explique une autre source, qui ne mènera sûrement à aucune « enquête formelle ».

D'autres sources vont cependant jusqu'à parler d'un échange entre le ministre des Finances irlandais Paschal Donohoe et la Commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager qui pourraient conjointement ouvrir cette affaire.

Google, Apple, Facebook : l'Irlande continue d'être un « paradis fiscal » malgré elle


Le ministre des Finances et la Commission Européenne n'ont pas souhaité commenter la probable enquête dont pourrait faire l'objet Google. Arrivée en 2003 sur le territoire avec 100 employés, la firme compte aujourd'hui 7 000 salariés et un profit de 1,2 milliards d'euros sur un chiffre d'affaires de 32,2 milliards d'euros en 2017, pour une facture fiscale de seulement 167 millions d'euros.

Si Paschal Donohoe rappelle que l'Irlande et l'UE jouissent de « bonnes relations », le cas de Google n'est pas sans rappeler celui d'Apple ou de Facebook qui ont également élu domicile en Irlande pour traiter leurs opérations en Europe. Avec un impôt moyen sur les sociétés de 12,5 % contre 21,9 % en moyenne en Europe, l'Irlande se garde malgré tout de faire la morale à ces GAFA, au risque d'être accusée de dumping fiscal par ses homologues européens et mondiaux.

2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top