L'UE prépare une nouvelle amende salée pour Google et son service publicitaire AdSense

21 janvier 2019 à 10h56
6
Google Adsense
nunpiyu / Shutterstock.com

La Commission européenne a de nouveau Google en ligne de mire. L'institution considère que le géant américain est responsable de pratiques anticoncurrentielles avec son service publicitaire AdSense . Le géant de Mountain View encourt donc une nouvelle amende, que l'on imagine aussi salée que celles infligées en 2018.

Ce n'est un secret pour personne : Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la concurrence, a fait de Google l'une de ses cibles de choix dans sa lutte contre les pratiques parfois contestables des géants du numérique. L'Union européenne serait sur le point de rendre une nouvelle décision lourde de conséquences pour Google.

Google imposait une exclusivité de sa régie AdSense

D'ici les prochaines semaines, comme l'indique Bloomberg, la firme de Mountain View devrait recevoir une nouvelle sanction antitrust d'importance.

Dans ce nouvel épisode, l'Union européenne accuse Google de pratiques anticoncurrentielles relatives aux contrats AdSense, la régie publicitaire de la société américaine. La Commission reprochait à Google d'empêcher les sites web de faire appel à d'autres régies ou d'autres annonceurs en imposant une exclusivité de ses services, ou bien en imposant de franches limitations à la concurrence. Les sites internet n'avaient alors pas d'autre choix que de mettre en avant les publicités de recherche de Google, empêchant ainsi les annonces concurrentes de figurer à des positions avantageuses.

Concernant le montant potentiel de l'amende, il pourrait être inférieur à ceux des précédentes, puisque Google aurait collaboré avec la Commission et aurait déjà procédé à des modifications du programme AdSense.

Les condamnations s'enchaînent pour Google

En 2016, l'UE avait déjà reproché à Google d'entraver la concurrence pour les publicités en ligne. Mais l'entreprise américaine a récemment été doublement condamnée par les institutions européennes. En 2017, Google avait écopé d'une amende de 2,42 milliards d'euros pour avoir favorisé son propre service Google Shopping.

Plus récemment, en juillet 2018, la firme a reçu une amende de 4,3 milliards d'euros (contre laquelle elle a fait appel) pour abus de position dominante en forçant les fabricants de smartphones tournant sous Android à pré-installer certaines de ses applications, pour bénéficier de la licence Play Store.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
0
sandalfo
Si je me souviens bien il y avait doubleclick comme concurrent de AdSense mais ça date un peu
Precrime
Matraquer fortement pour en obtenir la moitié… Le Danemark (Mme Vestager Hansen) ne plaisante jamais avec la justice. Le seul pb c’est de trouver au sein de l’Europe encore des gens qui n’ont pas vendu leur âme au diable, engraissés par les lobbies.
Rumpelstiltskin
Un peut HS mais si quelqu’un peut me dire comment enlever leur fichu accord lorsque l’on va sur Google sa serait sympa …<br /> J’ai beau à mettre Google.fr et .com dans la liste des cookies a pas supprimer dans mon Adblock par exemple sa revient toujours ! Et évidemment les cases sont cocher pour que je soit d’accord sur tout !<br /> Merci
Felaz
Depuis Doubleclick s’est fait racheter par Google ^^ https://www.lemonde.fr/technologies/article/2007/04/14/google-rachete-doubleclick-pour-3-1-milliards-de-dollars_896316_651865.html
lightness
a vrai dire doubleclick est bien plus présent que adsense et arrête d’attaquer le pc de monsieur tout le monde lorsque qu’il utilise naïvement son ordinateur sans anti-pub, ce que l’on ne peut lui reprocher car les pubs ne devraient pas exister sous forme de bannière ou de vidéos imposées, il devrait y avoir un encart réservé pour toutes ces m…
bmustang
essayes ghostery avec firefox
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Les Gilets Jaunes ont leur application mobile
⚡️ Soldes 2019 : Pack 1 manette Microsoft Xbox One + jeu Gears of War 4 à 39,90€
Les cyberattaques classées 5e plus gros risque mondial au World Economic Forum
Facebook lance une fonctionnalité de pétitions en ligne
Apple a remis des iPhone SE en vente au rabais, mais ça n'a pas duré longtemps
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page