Qualcomm développerait ses propres smartphones sous Snapdragon 875

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
08 octobre 2020 à 10h00
4
© Qualcomm

Fournisseur privilégié d’une immense partie des chipsets intégrés à nos smartphones, Qualcomm pourrait prochainement prendre la tangente. C’est en tout cas ce que suggère le site DigiTimes, selon lequel le fondeur américain commercialiserait prochainement ses propres appareils.

Co-développés avec Asus, ces smartphones seraient dédiés au jeu vidéo et embarqueraient le futur SoC Snapdragon 875.

Un smartphone gaming signé Qualcomm

Les constructeurs historiques peuvent se rassurer. D’après DigiTimes, Qualcomm aurait pour projet de s’insérer sur un marché de niche : celui des smartphones gaming. Un domaine où Asus excelle justement, comme nous l’a récemment démontré le ROG Phone 3.

Les deux entreprises auraient ainsi noué un partenariat et s’apprêtent à mettre en chantier le co-développement d’un smartphone gaming qui, selon les sources citées, serait commercialisé sous l’égide Qualcomm.

Plus spécifiquement, Asus aurait à charge le design et le hardware du futur smartphone, quand Qualcomm se chargerait du « design industriel » et de « l’intégration logicielle pour optimiser la plateforme Snapdragon 875 ».

Le Asus ROG Phone 3 © Pierre Crochart pour Clubic

Un premier modèle attendu à la fin d’année

Vous l’aurez deviné : le futur flagship signé Asus et Qualcomm serait l’un des premiers — sinon le tout premier — à se pourvoir du Snapdragon 875.

Un chipset qui n’a même pas été officialisé par l’entreprise américaine, mais sur lequel nous devrions obtenir les détails début décembre lors du traditionnel raout dédié à la presse qu’organise Qualcomm.

Aussi les choses pourraient aller très vite pour les deux entreprises. D’après DigiTimes, les partenaires pourraient présenter leur smartphone dès la fin d’année pour une sortie au cours du premier trimestre 2021.

Qu’en pense-t-on chez Clubic ?

Acteur clé de l’industrie du smartphone, on ne s’étonne pas vraiment que Qualcomm veuille tremper un orteil dans le grand bain de la conception et de la commercialisation de ses propres produits. Ce qui nous laisse plus circonspects, c’est le choix du secteur gaming en guise de banc d’essai.

Bien sûr, le jeu sur smartphone est ultra populaire dans les pays asiatiques. Mais cela n’est pas aussi vrai en Occident. Ou, du moins, les titres les plus populaires n’ont pas à ce point besoin d’un tel déchaînement de puissance.

Autre interrogation : la popularité grimpante du Cloud gaming qui, par essence, ne mobilise pas la puissance graphique du smartphone et donc remet en question l’intérêt même d’un appareil dédié au jeu.

Bref, un projet intrigant s’il en est, mais encore particulièrement flou à l’heure où sont écrites ces lignes.

Modifié le 08/10/2020 à 11h08
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

La supercar hybride de McLaren se dévoile grâce à ses dépôts de brevets
Comparatif impression photo en ligne : à qui confier vos souvenirs ?
Essai du Range Rover Autobiography P400e : l’hybridation royale
Dungeon Master : le jeu de rôle en vue subjective et en temps réel... dès 1987
Surfshark VPN : l'un des meilleurs VPN encore moins cher ce week-end
Tim Burton travaille à une nouvelle série autour de la Famille Addams
Test de la Galaxy Tab S7+ de Samsung : quasi-parfaite ?
Coincés à la maison ? 11 jeux sur consoles à tester en soirée couvre-feu
Gaia : une mission européenne pour cartographier la galaxie
scroll top