Apple accusé de copier un smartphone chinois

Thomas Pontiroli
17 juin 2016 à 19h02
0
Apple est accusé en Chine d'avoir violé des brevets du fabricant local de smartphones Baili,
et d'en avoir fait profiter ses iPhone 6 et 6 Plus. Ils pourraient être interdits à la vente à Pekin.


Ne parlez plus de copie chinoise. Apple est accusé par le bureau de la propriété intellectuelle de Pékin d'avoir enfreint des brevets pour la conception de ses iPhone 6 et 6 Plus - dont l'énorme succès commercial en Chine a contribué à la bonne santé de la marque en 2015, et fait de l'ombre aux acteurs locaux. Plus précisément, Apple est accusé de s'être trop inspiré du Baili 100C, un smartphone chinois inconnu au bataillon en Occident.

Le plus grave pour Apple, est qu'il pourrait se voir interdire de commercialiser ces deux modèles dans la capitale chinoise, rapporte le Wall Street Journal. Même s'il s'agit de l'ancienne génération, et que la prochaine arrivera cet automne, cette attaque des autorités chinoises illustre à nouveau les difficultés croissantes de l'américain à garder sa place sur ce marché juteux qu'est la Chine. Ce n'est pas la première anicroche d'Apple dans le pays...

Protectionnisme chinois ?

En mai, la société y a perdu les droits exclusifs de la marque « iPhone », également déposée en 2007 - la même année que la sortie du smartphone - par la société chinoise Xintong Tiandi. Plus tôt dans l'année, les services iTunes Movie et iBooks étaient bloqués en Chine, à la demande de l'État, qui voulait censurer certains titres.


03E8000008476828-photo-iphone-6-baili-100c.jpg
iPhone 6, Baili 100C... saurez-vous les distinguer ? - Crédit : MacRumors


Dans ce contexte, l'investissement de 1 milliard de dollars dans Didi Chuxing (le Uber chinois), annoncé par Apple en mai, est interprété par les observateurs comme une main tendue du groupe américain envers Pékin.
De son côté, l'État chinois est vu comme protecteur de ses champions locaux, menacés par Apple sur le haut de gamme. Selon IC Insights, sept des dix premiers constructeurs de smartphones dans le monde sont chinois.

Concernant les iPhone 6 et 6 Plus, plusieurs revendeurs chinois auraient déjà stoppé leur commercialisation, rapporte le journal américain, mais sans savoir si leur décision est liée à l'injonction (prononcée le 19 mai, mais notifiée seulement maintenant), ou s'il s'agissait simplement de faire place à la génération 6s du smartphone.
Bien qu'Apple s'apprête à stopper la production de l'iPhone 6, ajoute le WSJ, il ne compte pas se laisser faire.


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
L'électricité sans fil ne serait bientôt plus un mythe
L'inquiétude monte à l'international vis-à-vis d'hypothétiques
scroll top