Apple parie massivement contre Uber en Chine

Thomas Pontiroli
13 mai 2016 à 13h58
0

Apple a choisi de soutenir massivement les VTC chinois de Didi Chuxing (ex-Didi Kuaidi), se plaçant donc frontalement à son compatriote Uber, engagé dans un combat à mort en Chine.


Pour chaque grande société high-tech américaine, il existe une version chinoise au moins aussi hégémonique, mais pas forcément connue du grand public en Occident. Dans le cas d'Uber, roi du VTC, cette société s'appelle Didi Chuxing. Si l'américain impressionne avec ses 10 milliards de dollars levés, son rival chinois en est tout de même à 4,5 milliards, dont le dernier milliard vient de lui être apporté, annonce la société, par un certain Apple.

En très peu de temps, Uber est parvenu à pénétrer le marché chinois et à rogner des parts du gâteau à son principal concurrent - issu de la fusion entre Didi Dash et Kuaidi Dache. Une nouvelle concurrence qu'a peu goûtée la société chinoise, qui a riposté à coups d'augmentations de salaires des chauffeurs et de courses offertes... Un jeu auquel s'est aussi pris Uber. Le tout sur fond de levées de capitaux de plusieurs milliards.

La Chine, un marché important pour Apple



Pour Apple, l'ambition est de continuer ses affaires en Chine, où la société bénéficie d'une aura importante, confirmée par le succès de l'iPhone. L'américain se place par ailleurs sur un secteur en pleine expansion, qui répond à une vraie demande dans le pays. Selon Reuters, la responsable de la société, Jean Liu (qui est aussi la fille du fondateur de Lenovo), a rencontré Tim Cook en avril 2016 pour évoquer cette nouvelle levée de fonds.
Si l'américain investit dans le chinois Didi Chuxing, et contre son compatriote Uber, l'inverse est aussi vrai.


03E8000008442918-photo-jean-liu.jpg
Jean Liu, présidente de Didi Chuxing.


En 2015, c'est le Google chinois (Baidu) qui investissait 1 milliard de dollars dans la société de Travis Kalanick.
Pour le PDG d'Apple, Tim Cook, cité dans un communiqué, « Didi illustre l'innovation en train de se mettre en place dans l'écosystème iOS en Chine ». En à peine quatre ans, la société a fédéré 300 millions de membres.

Interrogée sur la possibilité que Didi Chuxing aide Apple à débloquer certains sujets avec le gouvernement chinois (filtrage d'iTunes Mobie, iBooks...), Jean Liu a dit que « les sociétés pourront s'aider mutuellement ».

De son côté, le PDG et fondateur d'Uber a répondu sur Twitter sous forme d'une provocation, en affirmant que sa compagne détenait des actions Apple, en faisant désormais - indirectement - une actionnaire Didi Chuxing. Et en concluant son message par des hashtags évocateurs : #ridesharewars #domesticissues #thanksALotTim...


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top