Apple commence 2015 au sommet grâce à l'iPhone et à la Chine

0
Apple n'a pas dévoilé les premiers chiffres de vente de sa Watch, lancée le 24 avril, mais a à nouveau fait état d'une forte hausse de ses ventes d'iPhone, qui contribuent à 70 % de son chiffre d'affaires.

La Chine réussit à Apple. Au premier trimestre 2015 - le deuxième de son exercice fiscal décalé - l'américain a relevé d'un cran le niveau de ses ventes, bénéficiant encore à plein de l'élan créé par le lancement de l'iPhone 6 à l'automne dernier, et notamment en Chine. Au global, Apple a augmenté ses recettes de 27 %, à 58 milliards de dollars et son bénéfice net de 32 %, à 13,5 milliards, au-delà des attentes des analystes.


0230000008018868-photo-iphone-6.jpg
Apple profite encore de l'appel d'air créé en Chine avec les iPhone 6 et 6 Plus - Crédit : Apple.


Ces trois derniers mois, 29 % des ventes étaient faites en Chine, où l'américain y a augmenté son volume de ventes de 71 % sur un an, à 16,8 milliards. Un rythme bien supérieur à celui enregistré en Amérique (19 %) ou Europe (12 %), qui apportent respectivement à 21,3 milliards et 12,2 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Cependant, les ventes au Japon ont enregistré une baisse de 15 % sur un an, pesant 3,4 milliards.

L'iPhone reste « la vache à lait »

L'iPhone est plus que jamais central dans l'activité d'Apple, dont il représente 70 % en valeur. L'américain a écoulé 61,1 millions de smartphones, en hausse de 40 % comparé à l'année dernière à la même époque. Les recettes, elles, ont augmenté de 55 %, à 40,3 milliards, dénotant une hausse tarifaire de ses terminaux. « Plus de 60 millions d'iPhone, c'est une performance que Wall Street saluera parce que cela reste la vache à lait d'Apple », a commenté Daniel Ives, un analyste de FBR Capital Markets, auprès de l'agence Reuters.

Et la Watch ? Plusieurs observateurs ont tablé sur un excellent décollage des ventes de la montre, dont le démarrage commercial a eu lieu le 24 avril. On n'en saura pas plus. Contrairement à l'iPhone ou à l'iPad, qui font régulièrement l'objet d'une communication officielle dans les premiers jours, afin de vanter leur succès, rien n'est dévoilé au sujet de la montre. Le fabricant dit simplement que ses débuts ont été « passionnants ».

Apple s'est aussi félicité d'avoir attiré les développeurs, qui ont contribué à créer 3 500 applications pour l'instant. Comme avec l'iPhone et l'iPad, ce sont elles qui contribuent à rendre un terminal utile aux yeux du public. Pour la Watch, alors que les ventes d'autres montres n'ont pas décollé, c'est bien là qu'est l'enjeu.

Le Mac repasse devant l'iPad

En ce qui concerne l'iPad, leur renouvellement et leur déclinaison en couleur or n'ont pas suffi à relancer les ventes, qui ont cédé 23 % en volume ces trois derniers mois, atteignant 12,6 millions d'unités livrées pour un chiffre d'affaires de 5,4 milliards de dollars. L'une des raisons, qu'expliquent régulièrement les cabinets IDC et Gartner, est que ce marché est à maturité, et qu'il se caractérise par des cycles de renouvellement plus longs.


0230000008018856-photo-apple-q1-2015.jpg
En valeur, les Mac sont repassés devant les iPad au début 2015 - Source : Apple.


Alors qu'Apple a contribué à grever l'industrie de l'ordinateur personnel en sortant l'iPad en 2010, entraînant dans son sillage d'autres constructeurs, il est intéressant de noter que ce trimestre, les Mac sont repassés au-dessus des iPad en valeur, avec un chiffre d'affaires de 200 millions de dollars supérieur (5,8 milliards) - il était encore inférieur, à la fin d'année 2014, de 2 milliards. Mais les volumes sont trois fois inférieurs.

Un trésor de 195 milliards de dollars

En excellente santé financière, et toujours sous la pression de l'investisseur activiste Carl Icahn, présent dans son capital, Apple a relevé le dividende trimestriel de 11 %, à 52 cents par action. Également engagé dans un programme rachat d'actions - devant mécaniquement augmenter son cours -, la firme de Cupertino restituera au total 200 milliards de dollars d'ici la fin mars 2017 à ses actionnaires. Il en a déjà reversé 112 milliards depuis 2012.

Cela fait d'Apple le plus gros payeur de dividendes du monde. Pour financer son programme, la société aura recours à des emprunts. Elle préservera donc son colossal trésor de guerre, porté à 195 milliards de dollars en mars, et dont 88 % sont situés à l'étranger, évitant une taxe de 35 % s'ils revenaient sur le sol américain.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Contre toute attente, les Mac auraient été deux fois plus touchés par les malwares en 2019
Les jeux Activision-Blizzard retirés du service GeForce Now
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Pour les USA, Huawei peut secrètement accéder aux portes dérobées des opérateurs
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top