Apple : la puce M3, elle arrive quand ?

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
23 août 2022 à 14h15
11
MacBook Air M2-18 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
MacBook Air M2, pour illustration © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Installée à bord des nouveaux MacBook Pro 13 et MacBook Air, la puce M2 finira bien par être remplacée par une puce M3. Les toutes premières informations concernant la prochaine version du processeur d'Apple commencent timidement à émerger.

Lancée en juin dernier, la puce M2 sera complétée dans les prochains mois par les puces M2 Pro/M2 Max (dont on ignore toujours si elles seront gravées en 5 ou en 3 nm), puis par un éventuel processeur M2 Ultra. Logiquement, Apple passera ensuite sur une toute nouvelle puce : la M3, dont la conception des cœurs aurait déjà été lancée en interne.

Apple M3, nom de code « Palma »

D'après les informations en provenance du Commercial Times, relayées par WCCFTech, la puce Apple M3 répondrait actuellement au nom de code « Palma ». Elle exploiterait le futur procédé de gravure N3E de TSMC, une version raffinée du protocole N3 (3 nm), qui doit pour sa part commencer à être employé à grande échelle en fin d'année par le fondeur taïwanais. Pour rappel, le procédé N3 de TSMC devrait déjà offrir jusqu'à 15 % de performances en plus que l'actuelle gravure en 5 nm, tout en permettant jusqu'à 30 % d'efficacité énergétique supplémentaire. Selon toute logique, le node N3E ira encore plus loin pour servir les intérêts d'Apple (et certainement bien d'autres).

Toujours selon le Commercial Times, la puce M3 arriverait sur le marché au plus tôt pendant le deuxième semestre 2023, ou bien au cours du premier trimestre 2024. D'après nous, un lancement début 2024 correspondrait mieux aux plannings respectifs d'Apple et de TSMC. Cela laisserait notamment aux deux firmes le temps de lancer des puces M2 Pro/M2 Max (attendues sur les prochains MacBook Pro 14 et 16), mais aussi A17 Bionic (attendues sur les iPhone 15 Pro) exploitant le procédé 3 nm (N3).

Apple M3 © © Commercial Times
© Commercial Times

Une puce déclinée sur toute une variété de produits

La firme à la pomme nous a habitués à décliner ses puces ARM Apple Silicon sur autant de produits que possible… et pas seulement sur les Mac. Il en irait logiquement de même avec la future puce M3. On peut ainsi imaginer qu'elle se retrouvera sur un futur modèle de MacBook Air, équipé quant à lui d'un écran plus grand encore que le modèle 2022, du moins si l'on en croit certaines rumeurs. Mais elle serait aussi sur des iPad Pro, de nouveaux iMac et potentiellement un nouvel iPad Air.

Notez que l'on ignore à ce stade quelle sera la répartition des cœurs de cette puce M3. Apple pourrait aussi bien réutiliser son design axé sur 4 cœurs hautes performances et 4 cœurs haute efficacité, mais il ne serait pas surprenant non plus que l'entreprise cherche à aller plus loin en 2024. Ce créneau de lancement reste à prendre avec des pincettes : il n'est pas impossible que TSMC rencontre des difficultés dans la mise au point de son procédé de gravure N3E… ce qui forcerait Apple à reporter tout lancement.

Source : WCCFTech

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
11
norwy
C’est l’homme qui a vu l’homme qui a vu la puce.
trz303
Cette course technologique effrénée devient ridicule, et à certains niveau alimente une certaine obsolescence programmée « mentale » (« il me faut absolument le plus récent ») qui devrait être sérieusement remise en question.
Popoulo
@trz303 : oui c’est juste. Idem pour les smartphones, etc… etc…<br /> Mais ensuite, on viendra vous demander pour le bien de la planète de vous déplacer à vélo et de ne pas respirer trop souvent.
fg03
Enfin bon entre la puce M1 et la puce M2 j’ai pas vu bcp de différence alors ils peuvent sortir direct la puce M10… Quant au Pro / Max c’est juste mettre 2 puces normal en mode coop donc franchement niveau roadmap c’est pas tres compliqué de voir les 5 prochaines années.
cpicchio
Après, à nous consommateurs de ne pas faire n’importe quoi car aujourd’hui, on peut très bien vivre avec un Ordinateur de 5 ans d’âge dans 99% des cas.<br /> Après, les acheteurs compulsifs alimentent aussi le marché de l’occasion, donc dans l’absolu, le problème n’est pas là (mais dans les produits non réparables)
Pernel
La grosse diff c’est la chauffe énorme du Air M2
Pernel
J’ai une machine secondaire qui a 11 ans, pour un daily use c’est pas mal.
Iceslash
Moi j’aimerai juste savoir quand sort la puce M4 ??
backsec
Ça a toujours été ainsi en matière technologique. Et pour ainsi dire, par essence, la technologie est faite avec, notamment, une optique d’évolutions incessantes.<br /> Mais à interpréter ta remarque, je crois que c’est plutôt son exploitation commerciale qui te dérange (peut-être à juste titre).
Guillaume1972
Pourquoi fustiger ceux qui ont fait le choix de se déplacer à vélo ou à pied afin de préserver leurs descendances? Parce que c’est parfait d’avoir « pris » aux générations futures (et en moins de 200 ans) le pétrole que la Terre avait mit des millions à produire? C’est plutôt de ce côté là qu’il faudrait se tourner pour se rendre compte où sont les véritables égoïsmes. Advienne que pourra, nous on se gave en se foutant royalement des générations futures, et bien, pour certains, ce n’est pas leur choix et il me semble qu’il peut-être respectable.Non? Certains sont peut-être plus responsables (conscients?) que d’autres, et pour certains, l’environnement qu’ils souhaiteraient laisser aux générations futures, ça compte. Donc marcher ou faire du vélo (de préférence non motorisé) sont de bons moyens de préserver la planète tout en entretenant sa condition physique.Donc bravo à ceux qui ont fait le choix de priver leurs enfants, petits enfants, etc. de ressources, mil fois bravo. On pourrait d’ailleurs pousser la réflexion sur l’environnement que l’on souhaite laisser à nos descendants lorsque l’on prévoit de « faire » des enfants. Non? Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Y a t’i déjà quelqu’un qui s’est dit que pour une personne de 80 kg possédant un véhicule d’une tonne 6, et bien 95% de son carburant servait juste à déplacer son véhicule et non lui-même ? Quelqu’un s’est-il déjà demandé combien de carburant avait été utilisé en pure perte à cause de moteurs non optimaux (moteurs optimaux qui n’existeront sans doute jamais même si un moteur Stirling s’en approche mais ne l’est pas)? Si ça ne fait réfléchir personne…Il me semble que nous devrions essayer de faire autrement, nous devons essayer pour les générations qui nous succéderont mais aussi afin que notre « titre » d’homo sapiens sapiens ne soit pas usurpé…
Phoenamandre
Il ne faut pas croire, les sites comme clubic participent activement à la société de consommation de l’électronique. On nous envoie tout le temps des messages contradictoires:<br /> D’un côté on nous dit qu’il faut moins consommer pour moins polluer<br /> De l’autre on nous dit « eh c’est trop bien achète ça ! »<br /> après on va prétendre que telle techno doit être adoptée car moins consommatrice à l’usage (pas forcément à la fabrication) en négligeant l’effet rebond bien plus réel
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Encore plus de pub sur Instagram, surtout là où vous n'en vouliez pas
Piratage : Google a reçu plus de 6 milliards de demandes de retrait
Une TV OLED à ce prix là, c'est une offre à ne pas louper en vue du mondial !
Stadia : des fans cherchent des solutions pour sauver les manettes, et Google ?
La modération de Facebook face à un dilemme en Iran
Le mois de la cybersécurité se place sous les meilleurs auspices avec Bitdefender Total Security
Clubic recherche un(e) responsable guides d'achat
Ce superbe casque Sony à réduction de bruit est à prix cassé ici !
Achetez le smartphone Motorola Edge 30 Neo et recevez 50 € + un assistant vocal
Nest Doorbell : la nouvelle sonnette connectée de Google est pleine de bonnes idées
Haut de page