Apple Silicon : vers des puces gravées en 3 nm et jusqu'à 40 coeurs

07 novembre 2021 à 15h30
23
Apple Silicon © Apple
© Apple

Selon une récente fuite dévoilée par The Information, les prochains processeurs d'Apple Silicon pourraient être gravés en 3 nm.

Si ceux de 2022 resteront potentiellement semblables aux actuels, 2023 serait une année de grande évolution pour la gamme de processeurs d'Apple.

Pour 2022, double dose de coeurs

Pour l'heure, les informations qui auraient fuité font mention de processeurs gravés en 5 nm pour 2022, comme actuellement. Sans nul doute appelée Apple M2 – pour faire suite aux actuels processeurs M1, M1 Pro et M1 Max équipant les derniers MacBook et iMac, cette gamme de puces aurait cependant droit à une amélioration intéressante.

La société TSMC, missionnée par Apple pour la confection de ses divers processeurs, a mis au point un nouveau procédé de fabrication permettant de réduire de 10 % la consommation et d'augmenter de 5 % la puissance, sans compter évidemment les améliorations apportées par Apple. En clair, le même M1 de 2021 fabriqué de cette nouvelle manière serait déjà un peu plus puissant ; attention cependant, il s'agit là d'un simple exemple, car Apple n'a pas prévu d'employer cette technique sur les M1.

Couplez cela à de potentielles puces composées de deux dies, des sortes de bi-processeurs permettant de doubler le nombre de cœurs, et vous comprendrez qu'Apple n'en a pas terminé avec la puissance brute de ses machines.

Une gravure toujours plus fine pour 2023

Si 2023 nous paraît encore assez lointaine, il se pourrait cependant qu'Apple profite du temps à sa disposition pour créer, avec TSMC, des processeurs gravés en 3 nm. Ce procédé permettrait d'économiser encore plus d'énergie et donc de gagner en puissance ; qui plus est, le nombre de dies passerait ici à quatre, permettant donc à certaines machines d'embarquer jusqu'à 40 cœurs, rien que ça.

Au total, trois puces différentes auraient été repérées, avec comme noms de code Ibiza, Lobos et Palma. La première serait plus bas de gamme et utilisée dans un MacBook Air voire dans un iPad, tandis que les deux autres conviendraient à un MacBook Pro (Lobos) et un Mac Pro (Palma), l'ordinateur de bureau de la marque à la pomme. La dernière serait celle équipée de 40 cœurs.

Parallèlement à toutes ces rumeurs folles, Apple pourrait également sortir un nouveau Mac Pro en 2022, utilisant un processeur… Intel Xeon W-3300.

Source : Apple Insider

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
13
Francis7
C’est beau le progrès mais il ne faudrait pas pour autant, pour nous autres pauvres utilisateurs, tomber dans le discours de l’obsolescence programmée.<br /> La technologie évolue mais l’on n’est pas obligé d’évoluer avec, pour le bien du porte-feuille.<br /> On observe pour l’instant. Que peut-on faire de plus ?
jeroboam64
Et l’année d’après ce sera 80 coeurs et un grille pain incorporé, hein allons un peu de sérieux que diable😏
norwy
Apple a les moyens de faire avancer le secteur, vu leurs moyens colossaux.<br /> Intel et d’autres acteurs majeurs se mordront les doigts de n’avoir pas su ou voulu le faire avant… Tan pis pour eux et vive le progrès !
merotic
Le gros défaut chez Apple, c’est désormais la quantité de mémoire.<br /> Sur Mac Mini, 8Go saturent très vite sur le modèle de base.<br /> Et 16Go, ça revient vite très cher pour un boîtier qu’on ne peut pas réparer après 2 ou 3 ans.
mamide
Ce qui me dérange chez Apple c’est qu’elle est l’entreprise la plus riche au monde et qu’elle fait fabriquer ses CPUs par TSMC et en même temps elle fait ralentir toute la chaine de production des GPUs et autres.<br /> En gros s’il y a une pénurie de Cartes graphiques c’est à cause d’Apple qui a une priorité et même une ristourne chez TSMC.
mamide
merotic:<br /> Le gros défaut chez Apple, c’est désormais la quantité de mémoire.<br /> Sur Mac Mini, 8Go saturent très vite sur le modèle de base.<br /> Heh ta dis défaut ???<br /> Relis ta phrase (en bas) plusieurs fois et pense comme un loup de Wall Street <br /> merotic:<br /> Et 16Go, ça revient vite très cher pour un boîtier qu’on ne peut pas réparer après 2 ou 3 ans.<br /> Alors tu penses toujours que c’est un défaut ? … ça rapport plus de fric et les fans d’Apple achètent à n’importe quel prix et upgradent dès la sortie d’un nouvel appareil.
Gwynplaine
@mamide<br /> Tu dis m’importe quoi sur TSMC et Apple.
Gwynplaine
Le MBP16" Intel a un taux de pression mémoire pour identique avec 16Go, que le Mac Mini M1 avec 8Go. Dans l’usage de la mémoire, le M1 éclate les Mac Intel, qui sont pourtant des bonnes machines.
Blackalf
@ddrmysti message supprimé pour le motif message non constructif/hors-sujet.
norwy
La chronologie entre les commandes d’Apple et la pénurie ne collent pas.<br /> Souviens-toi que la pénurie a commencé lorsque :<br /> 1 - les matières premières (terres rares et autres métaux) ont fait l’objet de limitation à l’exportation (notamment par la Chine)<br /> 2 - la montée de la valeur des cryptos a incité les scalpers à acquérir les meilleurs cartes graphiques et CPUs destinées à l’export<br /> 3 - la pandémie a fait basculer le monde dans une surconsommation de services numériques qui relance la course aux équipements en tout genre (de la maison à la voiture)<br /> Bref, tout le monde a besoin de plus de micro-processeurs et l’offre est limitée…<br /> Apple n’aide pas mais ils n’en sont pas directement responsables, à mon humble avis.
mamide
Gwynplaine:<br /> @mamide<br /> Tu dis m’importe quoi sur TSMC et Apple.<br /> Je fais actuellement un sevrage des messages provocateurs de ce genre alors je vais faire comme si je n’avais rien entendu.
Francis7
En ces temps de pénurie de semi-conducteurs, il y a effectivement une sélection des entreprises à approvisionner en priorité. Et elles-mêmes font des réserves, des stocks par la crainte du manque.<br /> Mais je ne peux me permettre de citer qui que ce soit puisque évidemment, les choses se passent en amont.
Gwynplaine
Il y a suffisamment d’articles dans la presse spécialisée pour comprendre la pénurie de semi-conducteurs.
Faisduvelo
Pure méconnaissance voire pire, mauvaise foi :<br /> Quand il est sorti, plusieurs youtubeurs ont comparé le petit MacBook Air avec 8 Go de RAM à leur iMac Pro doté de 64 Go de RAM ou plus : en performance, et malgré seulement 8 Go de RAM et un tarif 5x moins cher, le MacBook était loin d’être ridicule en exportation vidéo, par exemple. C’est un peu comme le rapport poids/puissance pour les voitures : avoir beaucoup de chevaux est inutile si le poids augmente proportionnellement, mais surtout, l’augmentation du poids est un gros handicap dès que ça tourne et la puissance n’y peut pas grand chose.<br /> C’est toute la force d’Apple : avoir réalisé une architecture qui fait que 8Go chez eux est aussi efficace que 32 ou plus avec du Intel.<br /> Là où je suis d’accord, c’est que c’est très cher et pas évolutif, donc il vaut mieux être riche et définir correctement ses besoins avant d’acheter.
Popoulo
Ils ont les moyens et faut reconnaître, qu’on aime ou pas, qu’ils ont réussi.
merotic
Avez-vous un Mac?<br /> J’ai un Mac Mini M1 8go de Ram.<br /> J’ai un Pc Ryzen 5 2600 8Go de Ram. (Windows 7)<br /> Sous Premiere pro : même montage, le Mac sature la mémoire à moitié du montage, le Pc reste à 5Go.<br /> La Ram 8 Go du M1 n’est pas du tout équivalente à 32Go, pire, elle se comporte encore plus mal que 8Go de Ram sous Windows 7.<br /> Et je ne garde que Premiere pro d’ouvert sur M1 alors que sur Pc j’ai Firefos, Opera et Thunderbird d’ouverts.
boboss29200
@merotic<br /> Tu utilises une version mise à jour de Premiere pro (avec license) ou une ancienne version crackée ? car ce n’est que récemment que Premiere pro a été optimisé M1. Mais de toutes façon pour faire du montage vidéo efficacement, en 2021, il vaut mieux avoir 16 Go, que ce soit sur windows ou macOs. Moi j’ai un 16Go et sous After Effects, pas de soucis, mais il y a le double de mémoire.
LeVendangeurMasque
Tout ce que ça prouve, c’est surtout que Première est foireux. Adobe n’est vraiment pas doué en portage ! Vaudrait mieux aller voir du côté de Da Vinci Resolve…
LeVendangeurMasque
Par contre l’autre jour certains disaient qu’Apple n’avait pas de quoi lutter sur le marché des stations de travail ou des serveurs, hors un processeur à 40 coeurs c’est clairement destiné à ces marchés-là.
merotic
LeVendangeurMasque:<br /> Da Vinci Resolve<br /> Mais les gens qui commentent et donnent des conseils, ont-ils un Mac M1 au moins?<br /> «&nbsp;Da Vinci Resolve&nbsp;» ne prend pas en charge mes fichiers HD-DV (mpeg 2 HD).<br /> La plupart des monteurs bossent sur Mac et avec «&nbsp;Premiere Pro&nbsp;» ou effectivement «&nbsp;Da Vinci Resolve&nbsp;» sauf que mon format de fichier n’est supporté que par PP.
merotic
Je suis abonné à Adobe Creative Cloud.<br /> Peu importe la version, la 14.6 du départ à la dernière qui est une horreur (plus de support des titrages hérités et plus de support de l’effet RBV que j’utilise uniquement).<br /> Adobe permet une App universelle et que ce soit en version M1 ou Intel (sous Rosetta) la mémoire sature sur les montages dès que je dépassé une certaine durée et quantité d’effets de base.<br /> La version M1 a retiré plein de fonctions. C’est une régression.<br /> Heureusement j’ai la version 2020 sur le M1 qui me permet de garder les effets et les titrages hérités sinon, ça remet en cause des années de travail incompatible avec la nouvelle version.<br /> Ou retour sur PC…
boboss29200
Je n’utilise que peu Premiere Pro, mais j’ai cru voir que depuis l’année dernière, le module de titre avait grandement évolué. Notamment la possibilité concernant les animations. En tout cas c’est bon à savoir. Jusqu’à maintenant j’utilise plutôt Final Cut, mais j’aimerai me remettre à Premiere car j’ai plus l’habitude de la suite Adobe. Après mon mac M1 à 16 Go de ram. Mais je ferai attention à ce que tu soulignes concernant la saturation de ram… Auquel cas, oui, il vaut mieux être sur pc pour le coup !
clockover
@LeVendangeurMasque<br /> Sauf que ce genre de marché a besoin de stabilité/garantie de fourniture plus que de perfs brut.<br /> Ce n’est pas un Apple qui abandonne ses clients par pur idéologie designesque ou volume qui va inciter des entreprises à s’équiper en ARM ultra propriétaire.
LeVendangeurMasque
Sauf que ce genre de marché a besoin de stabilité/garantie de fourniture plus que de perfs brut.<br /> Moi j’ai encore l’impression de lire encore et toujours les commentaires de DSI français, frileux, peureux, et limite incompétents…<br /> Et puis heureusement grâce à internet, ben tu peux savoir ce qui se passe tout de suite et de l’autre côté du monde.<br /> Par exemple aux USA, ben les DSI ils réfléchissent (concept encore très expérimental chez les DSI français). Et mieux encore, ils agissent. Beaucoup de boîtes on déjà commandé des Mac M1*. Pourquoi ? Parce que c’est hype et cher ?<br /> Ah non, juste parce que leurs perfs permettent d’énormes gains de productivité, parce que les perfs et la fiabilité de ces machines font réellement gagner du temps.<br /> Tiens cadeau l’article qui en parle:<br /> AppleInsider<br /> Uber, Twitter among companies giving engineers 'fully loaded' M1 Max MacBook...<br /> A number of technology companies are giving their engineers and programmers new M1 Max MacBook Pros with maxed-out specifications, likely because of the time-saving performance of the new models.<br /> Et pour info la part de marché US d’Apple sur les portables atteint 24%, chiffre mesuré avant la sortie des Mac Book Pro.<br /> Autant dire que dans les mois qui viennent, ça va commencer à devenir de plus en plus compliqué pour un éditeur de logiciels de dire qu’il ne veut pas s’intéresser au Mac. Surtout en disant que les machines ne seraient pas assez puissantes ou trop peu répandues.<br /> Apple maîtrise maintenant tout de A à Z. Et ça va clairement tout changer sur le marché des ordis. Exactement comme elle l’a fait sur les tablettes et smartphones.<br /> Ce n’est pas un Apple qui abandonne ses clients par pur idéologie designesque ou volume qui va inciter des entreprises à s’équiper en ARM ultra propriétaire.<br /> Si tu parler pérennité, parlons de MS et de ses tablettes et smartphones ? <br /> J’en ai entendu et lu nombre de DSI qui nous expliquaient en long et en large, en quoi l’iPhone était pas viable/sérieux, face à ce que MS allait sortir…<br /> Faudrait s’amuser à ressortir ces vieux articles de la presse informatique pro, qui disaient exactement la même chose que toi aujourd’hui, et qui étaient pourtant complètement à côté de la plaque !
clockover
La nouveauté je l’accueille à bras ouvert.<br /> Mais vous parliez de serveur dans le message précédent pas de poste de travail…<br /> Cela n’a RIEN à voir… Quand on parle de production serveur, on ne s’amuse pas à changer d’architecture pour un oui ou un non. On ne s’amuse pas non plus à basculer chez un fabriquant qui historiquement a déjà coupé sa gamme sur un coup de tête.<br /> Il y a bien plus de contraintes: performance, garantie de fonctionnement, compatibilité, absence de bug sinon on met des (dizaine/centaine/milliers/…) d’utilisateurs en panne.<br /> Un poste client c’est un poste client, il existe tout un tas de méthodes pour avoir les applications nécessaire dessus. Du full web, du déporté (RDS, etc…), du virtualisé/émulé, du compatible, …<br /> Des méthodes qui peuvent justement permettre aux éditeurs de ne pas adapter leurs produits.<br /> Apple maîtrise maintenant tout de A à Z. Et ça va clairement tout changer sur le marché des ordis. Exactement comme elle l’a fait sur les tablettes et smartphones.<br /> Pas du tout… Non le marché des ordis n’est pas clairement en train de tout changer.<br /> Le marketing marche très bien sur vous.<br /> Le M1 apporte certes un très bon ratio perf/consommation et est vraiment séduisant.<br /> Mais le choix d’un poste de travaille ne s’arrête pas à ça. C’est la couche application qui fait le choix.<br /> On achète un ordi pour l’utiliser avec des outils pas parce qu’il ne chauffe pas.<br /> Rien que le fait que ces machines ne font pas tourner Windows les disqualifient quasi d’office pour les grands groupes (sauf pour les key users en mode BYOD).<br /> Mais pour le savoir, il faut déjà connaitre la différence entre de la gestion de parc Windows et MacOS.<br /> Bref avant de juger le travail d’autres personnes ne mélangez pas smartphone/tablette/ordinateur/serveur et usage pro/perso qui sont autant de contextes différents…
Winston
LeVendangeurMasque:<br /> Par contre l’autre jour certains disaient qu’Apple n’avait pas de quoi lutter sur le marché des stations de travail ou des serveurs, hors un processeur à 40 coeurs c’est clairement destiné à ces marchés-là<br /> Les mêmes qui rapportent cette rumeur disent aussi que<br /> AppleInsider<br /> 2022 Mac Pro said to use Intel Ice Lake Xeon W-3300 CPU | AppleInsider<br /> A future Mac Pro is rumored to use the Xeon W-3300 CPU family, in parallel with Apple's commitment to fully transition to Apple Silicon by 2022.<br /> D’ici à ce qu’Apple fasse éventuellement fabriquer des ARM pour serveurs ,les chinois qui l’ont déjà acté fabriquent et fournirons des RISC pour serveurs.
Faisduvelo
Super : Adobe Premiere Pro version Intel, j’imagine ?<br /> Si c’est le cas, ne cherche pas plus loin la source de la contre-performance, le M1 doit traduire au vol des instructions qui n’ont pas été écrites pour lui.<br /> Mais même sans ça, ça voudrait simplement dire que ce programme en particulier gère mieux la mémoire sous Windows que sous OSX, ce qui n’est pas impossible, mais ce n’est pas ce qu’on constaté les utilisateurs de Logic Pro en passant des Mac Intel aux Mac M1.<br /> Le fait est que l’architecture CISC des Pentiums gonfle mécaniquement la plupart des instructions quand le RISC permet de coder au plus près des besoins. Le résultat est que les programmes optimisés pour M1 nécessitent moins de place pour faire la même chose.<br /> Ceci étant dit, je serais quand même curieux d’inspecter les tripes de ton PC quand tu lances ce genre de processus, j’ai vu tellement de programmes sour Windows qui étaient encore écrits, au moins en partie, en 32 bit, ce qui limitait automatiquement leur utilisation de la mémoire aux alentours de 4 Go. Si on ajoute la mémoire prise par l’OS, ça pourrait aussi être une explication à ton constat d’une limitation à 5 Go.<br /> C’est clair que ce sont des conjectures de ma part, mais je t’assure que je connais très bien Windows et que ça ne m’en fait pas penser que du bien, même si je reconnais que les dernières versions allaient dans le bon sens…
merotic
Super : Adobe Premiere Pro version Intel, j’imagine ? <br /> : Non !<br /> La version universelle qui est sur M1 est une version Intel + une version M1 dans le même .DMG ou téléchargement fait par ACC.<br /> Quand j’utilise la version M1, j’ai la même saturation de mémoire au bout d’un moment, avec des rajouts d’effets sur une durée de 20 mns de montage que la version Intel «&nbsp;Rosetta 2&nbsp;».<br /> Sur PC, ma mémoire de 8Go avec PPro ne sature jamais.<br /> Je consomme au pire 5 Go, mais ce que je remarque, c’est que le CPU est la «&nbsp;cause&nbsp;» de cette non saturation de la mémoire car il utilise ses 12 threads et ça soulage la mémoire.<br /> Quand j’étais sur mon Slylake i5 avec la même mémoire de 8Go, le PC ramait beaucoup et la mémoire montait jusqu’à 7Go.<br /> Pour le Mac M1, la version M1 est une horreur pour moi, comme je l’ai précisé dans un autre commentaire.<br /> Ils ont retiré des effets que justement j’utilise depuis des années comme celui du RVB qui n’y est plus donc obligé de passer sous Rosetta2 pour la version Intel qui n’est pas encore touchée par ces abus.<br /> Ca signifie que des années de travail sont désormais incompatibles sur la version M1.<br /> Je n’apprécie pas la nouvelle gestion des couleurs, je ne fais pas de HDR ni de 4K.<br /> Déjà que PP ne supporte plus les fichier DV AVI sur Mac.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Samsung : découvrez les rendus du futur Galaxy A14
Airbnb va donner de l'argent aux hôtes qui font des travaux de rénovation énergétique
Crypto et influenceurs : pourquoi Kim Kardashian risque-t-elle 1,26 million de dollars d'amende ?
Là où meurent les Autolib... un cimetière découvert en pleine campagne
Profitez d'une belle remise sur le Samsung Galaxy S20 FE
Non, l'iPhone 15 n'aura pas Touch ID (ni les iPhone suivants)
Gboard Bar, ce clavier dévoilé par Google Japon est parfaitement incroyable
Google Pixel Watch : design et interface se montrent à leur tour dans une fuite
Ferrari piraté à son tour
Des cartes mères ASRock remplacées à cause... d'un autocollant
Haut de page