🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Apple va apporter quelques modifications à ses Airtags pour limiter la surveillance et une utilisation détournée

11 février 2022 à 11h35
8
Apple AirTags test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Ils tiennent dans la paume de la main, sont capables d’afficher leur position sur un smartphone et passent inaperçus. D’une efficacité redoutable, notamment grâce au réseau Find My d’Apple, les AirTags sont conçus pour aider les utilisateurs à retrouver des objets, comme des clés par exemple.

Néanmoins, cette technologie attire également un tout autre profil de personnes qui en font un usage détourné et malveillant. Face aux polémiques, Apple réagit et annonce des changements.

Des changements à venir pour les AirTags

Les faits divers s’accumulent. Placés dans un sac à main ou sous la carrosserie d’un véhicule pour espionner les faits et gestes d’une personne, ou encore utilisés dans le vol de voitures, les dérives autour de ces trackers sont nombreuses. Consciente que ses petits appareils de localisation sont devenus une arme redoutable pour les stalkers, Apple annonce dans un communiqué publié ce 10 février plusieurs changements pour les AirTags afin de mieux sécuriser leur utilisation. 

Tout d'abord, Apple essaiera de dissuader ceux qui pourraient en faire un usage criminel lors d’une première configuration. La firme de Cupertino inscrira de façon claire et précise que son tracker est conçu pour suivre un objet du quotidien, non une personne, et que son usage détourné est considéré comme un crime dans certains pays. Lucide quant au fait qu’un simple message pédagogique ne suffira pas, la marque ajoutera également plusieurs fonctions pour rendre les dérives moins faciles.

Des délais de notifications plus sur iPhone, inexistantes sur Android

La première vise la localisation de précision. Lorsqu’un iPhone préviendra un utilisateur qu’il est suivi par un AirTag inconnu, il sera possible de le repérer précisément grâce à la réalité augmentée. Les iPhone 11, iPhone 12 et iPhone 13 indiqueront la direction et la distance du tracker espion. Dans le cas où le malfaiteur aurait bidouillé ses AirTags en retirant le haut-parleur, une notification sera envoyée aux iPhone environnants pour les avertir qu’un tracker est censé sonner. L’entreprise promet par ailleurs que le son émis par une balise sera plus fort, afin qu'elle soit plus audible et plus facile à repérer. Dernière fonctionnalité, et pas des moindres, le délai nécessaire avant l’envoi d’une notification lorsqu’un utilisateur est pisté sera réduit, sans que l’on ne sache précisément de combien.

Des changements positifs, dont la date de déploiement n’a pas été communiquée. S’ils visent avant tout à éteindre la polémique autour des AirTags, ils ne devraient pas faire l’unanimité pour autant. Apple ne règle toujours pas l’un des autres problèmes majeurs : Android. La marque a certes lancé l'application Tracker Detect pour permettre à certains smartphones Android de localiser un traceur espion, mais ils ne reçoivent toujours pas de notifications. 

Source : Apple

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
Yannick2k
donc si tu as un vieil iPhone ou un Android, ça changera rien
spip74
Donc, si on me vole mon sac avec un AirTag, le voleur est prévenu qu’il est pisté par un Airtag inconnu comme cela il peut s’en débarrasser ?
benben99
Bravo Apple… vous donnez de bons outils aux criminels
Jean_DelCapitaine
Comme spip74, donc plus aucune utilité en fait ?
Infinity205
Non. Peut importe ce que tu commercialise, t’auras toujours des gens pour les détourner de leurs usages.
Pierro787
N importe quelle balise GPS équipée d une carte SIM pour le GPRS fera bien mieux et coûte environ 25 euros… certaines ont 2 mois d autonomie. On en trouve même des magnétiques qu on peut fixer sous une voiture histoire de vérifier ou se trouve le véhicule.<br /> Apple n a rien inventé dans ce domaine.
Kriz4liD
Ils n’ont rien inventé c’est sur , mais ils l ont démocratisé et facilité, iPhone , hop , scanner l airtag , dans l poche de la demoiselle , la track peut commencer.
mcbenny
Toutes ces fonctionnalités, détournées ou non, existent aussi pour les autres marques de traqueurs. D’ailleurs, est-ce qu’un téléphone, iOS ou Android, est capable de dire, « hey, tu es suivi par un traqueur (pas un iTag) qui ne t’appartiens pas. »? Je ne crois pas. Surtout pas « par défaut via le système ». Donc peut-on considérer que le système Apple est en retard ?<br /> La différence majeure avec les iTags, c’est le maillage d’appareils capables de signaler la présence d’un traqueur.
Pierro787
mcbenny:<br /> La différence majeure avec les iTags, c’est le maillage d’appareils capables de signaler la présence d’un traqueur.<br /> Un trackeur GPS qui fonctionne par GPRS avec une carte SIM ( 5 euros par mois ) n a besoin d aucun maillage puisqu il communique en temps réel avec le réseau 2G n importe où dans le monde. C est bien plus fiable, en temps réel, fonctionne même perdu nulle part au milieu d une forêt ou du fond de la campagne.<br /> On dispose d une autonomie de 2 mois environ et capable d indiquer position, vitesse, direction, chemin emprunté, tout ça en temps réel sans besoin de maillage d iPhone ou de quelque autre chose que ce soit hormis d une simple couverture 2G.<br /> Le suivi se fait sur une carte de type Open map ou Google maps.<br /> Bref, pour 25 euros, cette solution est bien plus fiable et précise. Il existe des modèles magnétiques qu on peut fixer sous n importe quel véhicule, des modèles plus petits et légers qu on peut mettre au fond d un sac, etc
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

The Last of Us Part I : découvrez le jeu (en promo) à l'origine de la série événement du moment
Nothing Phone, ce n'est pas fini ! Un nouveau modèle arrivera en 2023, voilà ce que l'on sait
Le DLSS 3 de NVIDIA arrive enfin dans Cyberpunk 2077
Fin des soldes : Amazon brade complètement le SSD externe Crucial X8 2 To
Ni Microsoft, ni Nintendo, ni Sony : la grand-messe du jeu vidéo désertée par les plus grands
Vidéosurveillance et IA : le projet de loi dépasse les JO 2024, pour nous préparer à l'avenir ?
Skype fait le plein de nouveautés, on vous explique tout
Cette école fournit des smartphones sans Internet à ses élèves pour contrer l'addiction aux écrans
Zelda: A Link to the Past sur Windows (et autres) et sans émulateur ? Oui, c'est possible !
Marvel Snap : le mode joueur contre joueur, c'est aujourd'hui
Haut de page