Vous ne pourrez pas espionner quelqu'un en plaçant un AirTag dans sa poche

© Apple

Avant la sortie attendue des trackers AirTags, Apple aurait conçu des fonctionnalités de sécurité, notamment pour éviter le pistage d'un utilisateur par un autre.

Cela fait quelque temps déjà qu'Apple planche sur ses pastilles AirTags permettant de géolocaliser des objets via la puce Ultra WideBand intégrée au sein des iPhone 11 et iPhone 12. Cette alternative aux trackers de la société Tile était initialement attendue en fin d'année dernière et pourrait ainsi voir le jour dans le courant de ce printemps.

Apple anticipe les usages malveillants

Au sein de la troisième version bêta d'iOS 14.5, un développeur a repéré une nouvelle option de sécurité pour l'application Localiser. Concrètement, cette dernière sera en mesure de prévenir un utilisateur lorsqu'un objet inconnu se déplace avec lui de manière régulière. Ce qui pourrait donc impliquer que la personne est suivie à la trace.

L'Ultra Wideband permet aux appareils d'Apple de communiquer entre eux sans reposer sur une puce GPS. En théorie, puisqu'officiellement ils n'existent pas encore (!), ces AirTags peuvent ensuite être repérés sur une carte pour localiser un trousseau de clés ou un sac perdu. La position géographique de ces derniers est mise à jour au fur et à mesure qu'ils repèrent des terminaux compatibles avec cette technologie.

L'UWB offre une plus grande précision. Alors que la localisation d'un appareil en Bluetooth ou en Wi-Fi peut varier entre 1 et 5 mètres, celle-ci est réduite à 10-20 centimètres avec l'UWB.

L'application Localiser sera donc elle aussi capable de repérer des AirTags qui ne sont pas associés à votre téléphone mais qui se déplacent avec vous. Toutefois, ces alertes potentielles ne seraient renvoyées qu'auprès des utilisateurs disposant d'un smartphone compatible UWB, c'est-à-dire un iPhone 11 ou 12. Notons au passage qu'il serait par ailleurs possible de les désactiver.

© 9to5mac

Apple Airtags, vers un lancement imminent

Baptisé « Item Safety Alert », ce dispositif avait initialement été introduit au sein d'iOS 14.3 puis retiré avant de refaire son apparition. Cela pourrait donc indiquer un lancement dans le courant des prochaines semaines.

The Verge rapporte qu'en 2018 une Américaine avait été suivie à la trace par son ex-partenaire. Ce dernier avait placé un tracker de Tile dans la boîte à gant de sa voiture afin de connaître ses moindres déplacements. Clairement, c'est ce genre de scénario qu'Apple souhaite éviter avec ses prochains trackers.

En janvier dernier, nous rapportions que Tile avait annoncé un prochain appareil lui aussi compatible avec Ultra-WideBand. Samsung a également levé le voile sur ses Galaxy SmartTags en parallèle du lancement des Galaxy S21.

Source : The Verge

Modifié le 08/03/2021 à 22h14
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Une loi à New York force des FAI à proposer un abonnement à moins de 15$ aux familles à faibles revenus
Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Haut de page