Montres connectées : Pebble licencie un quart de ses employés

24 mars 2016 à 10h24
0
Réussir une campagne de financement participatif ne gage en rien de la réussite d'un projet. Malgré une levée de fonds conséquente, Pebble, l'éditeur de montres connectées est à présent dans une mauvaise posture. L'un des pionniers dans le secteur annonce qu'il va devoir procéder à la suppression de 25% des postes au sein de l'entreprise.

Au total, 40 employés sur les 120 que compte l'entreprise vont devoir partir. Eric Migicovsky, le PDG de la société blâme la timidité des apporteurs de fonds. Interrogé par Tech Insider, le responsable estime que ses partenaires financiers n'entrevoient pas forcément un bon avenir pour le secteur.


Plus globalement, les analystes considèrent que le marché des montres connectées n'est pas encore mature. Pour le moment, aucun modèle n'a encore remporté l'ensemble des suffrages et ne s'est réellement imposé sur le marché. De son côté, Apple a même fait le choix de baisser le prix de certains de ses modèles. La montre est à présent accessible dès 349 euros, contre 399 euros jusqu'à présent.

0258000008180564-photo-pebble-time-round.jpg


A lire également

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yahoo : les actionnaires activistes partent en guerre contre la direction
Les salariés passent 1h15 par jour pour du surf personnel au bureau
Tesla abandonne son Powerwall 10 kWh et se concentre sur l'autonomie énergétique
L’Etat serait d’accord pour qu’Orange rachète Bouygues Telecom
Terrorisme : les Anonymous déclarent la
Face2Face, ou comment faire dire n'importe quoi à n'importe qui
PornHub à la recherche de nouveaux modèles économiques
Microsoft présente Tay, un bot intelligent pour les ados
Open Data : le grand accord commercial transatlantique pose problème
Infos US de la nuit : DoorDash lève 127 millions de dollars
Haut de page