X.Commerce : l'écosystème de commerce ouvert selon eBay

13 octobre 2011 à 11h51
0
Paypal, Magento, GSI, Zong... après de multiples acquisitions significatives dans le domaine du commerce électronique, eBay donne le coup d'envoi de X.Commerce, une plateforme de services ouverte qui doit permettre de répondre aux principaux besoins des e-marchands. Elle offrira une passerelle vers Facebook, via l'intégration d'Open Graph.

00B4000003352232-photo-ebay.jpg
Pour eBay, il ne s'agit plus simplement de connecter les acheteurs et les vendeurs. L'aboutissement de la longue vague de rachats effectués par la firme ces derniers mois se nomme X.Commerce. En gestation depuis le début d'année, cette plateforme d'e-commerce ouverte vise à faire du pionner de la vente aux enchères en ligne le partenaire incontournable des marchands électroniques. « Avec X.commerce nous avons créé un écosystème qui présente l'offre la plus complète au monde en termes de capacités de commerce en ligne. Nous estimons qu'X.commerce constituera le moteur de la prochaine vague d'innovation dans la vente au détail », a déclaré John Donahoe, PDG d'eBay, lors de la conférence Innovate pendant laquelle a été dévoilée la plateforme.

Réunissant les principaux actifs d'eBay, X.Commerce intègre par exemple les outils de conception de boutique issus de Magento et de GSI, la solution de paiement Paypal et son nouvel outil d'identification, Paypal Access ainsi que la solution de paiement sur mobile développée par Zong.

Selon eBay, la plateforme a de quoi s'imposer comme la parfaite solution bout-en-bout pour qui souhaite se lancer dans le commerce en ligne, qu'il s'agisse d'un particulier, d'un commerçant disposant de sa propre boutique physique d'un grand groupe déjà établi. X.Commerce tire en effet parti de l'intégralité des services liés aux actifs d'eBay, qu'il s'agisse de marketing ou de géolocalisation avec les données issues de Paypal et de Milo (affichage des stocks), de logistique avec les outils de GSI ou même de nouvelles formes d'interaction, incarnées par exemple par l'outil de scan de code-barres RedLaser, racheté en juin par eBay.

« X.commerce permet de mettre en œuvre rapidement les nouvelles technologies qui offrent aux clients des expériences améliorées. Les marchands peuvent déployer et intégrer différents outils, depuis la génération de demande jusqu'au merchandising, en passant par les transactions (paiements, identité, exécution de commandes) ou encore la gestion (procédures analytiques, service client), pour n'en citer que quelques-uns. Grâce à l'environnement ouvert, les marchands ont la liberté de mettre en œuvre, de personnaliser et d'adapter les technologies au rythme qui convient le mieux à leurs activités », résume eBay dans un communiqué.

En guise de cerise sur ce consistant gâteau, eBay a annoncé la mise en place d'un partenariat avec Facebook qui permettra à ses marchands partenaires d'exploiter les possibilités d'Open Graph. Concrètement, il devrait donc être possible via X.Commerce de réaliser à moyen terme des applications de shopping Facebook, ainsi que d'implémenter des options de partage et de diffusion de l'information produit sur le réseau social. Un bouton « je veux » permettra par exemple de faire s'afficher sur Facebook la mention « Untel veut ce produit ».

L'inscription et l'accès à X.Commerce sont gratuits, l'utilisateur étant ensuite facturé en fonction de la palette des services auxquels il fait appel.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top