Alexandria Ocasio-Cortez, plus jeune élue du Congrès américain, quitte Facebook

le 17 avril 2019 à 18h17
0
Sunrise Movement
Crédits : Rachael Warriner / Shutterstock.com

Invitée à participer à un podcast sur Yahoo News, la plus jeune élue du Congrès américain a déclaré avoir définitivement supprimé son compte Facebook personnel.

Ultra populaire sur les réseaux, la jeune démocrate qui a par ailleurs entamé sa campagne sur Facebook, y conserve malgré tout son compte professionnel. Dans son intervention, l'élue tire néanmoins à boulets rouges sur les réseaux sociaux et les « risques » qu'ils représentent.

Les réseaux sociaux représentent un risque de santé publique


Pour Alexandria Ocasio-Cortez, « les réseaux sociaux représentent un risque de santé publique pour tout un chacun ». Elle précise sa pensée en déclarant que ces derniers ont « des effets sur tout le monde » et notamment d'isolement, de dépression, d'anxiété ou évidemment d'addiction.

Aussi la congresswoman dit s'être imposé une certaine hygiène en matière de réseaux sociaux. Ultra populaire sur Twitter (elle compte plus de 4 millions d'abonnés), AOC comme on l'y appelle, dit ne plus du tout s'y rendre les week-ends.

Les jeunes Américains délaissent Facebook


Si la benjamine du Congrès admet volontiers que quitter Facebook est pour elle « un gros truc », elle note par la même que ses plus jeunes concitoyens ont depuis longtemps déjà arrêté de s'y rendre assidûment. On vous en parlait le mois dernier : le réseau social de Mark Zuckerberg enregistrait une perte de 6 % de sa masse totale d'abonnés en deux ans, quand l'âge moyen de ses utilisateurs n'a de cesse d'augmenter.

Selon les dernières estimations, 62 % des utilisateurs de 12 à 34 ans utilisent Facebook régulièrement contre 79 % deux ans plus tôt. On note enfin que près d'un Américain sur quatre a tout bonnement supprimé l'application Facebook de son téléphone.

Adepte des déclarations choc et des prises de position affirmées, Alexandria Ocasio-Cortez pourrait bien surfer sur sa popularité grandissante pour imposer pour thème les risques liés aux réseaux sociaux lors de la campagne présidentielle de 2020. Elle devra néanmoins patienter d'avoir l'âge requis (35 ans) pour s'y présenter. Partie remise pour 2024 ?

Via : Courrier International

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top