Alexandria Ocasio-Cortez, plus jeune élue du Congrès américain, quitte Facebook

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
17 avril 2019 à 18h17
6
Sunrise Movement
Crédits : Rachael Warriner / Shutterstock.com

Invitée à participer à un podcast sur Yahoo News, la plus jeune élue du Congrès américain a déclaré avoir définitivement supprimé son compte Facebook personnel.

Ultra populaire sur les réseaux, la jeune démocrate qui a par ailleurs entamé sa campagne sur Facebook, y conserve malgré tout son compte professionnel. Dans son intervention, l'élue tire néanmoins à boulets rouges sur les réseaux sociaux et les « risques » qu'ils représentent.

Les réseaux sociaux représentent un risque de santé publique

Pour Alexandria Ocasio-Cortez, « les réseaux sociaux représentent un risque de santé publique pour tout un chacun ». Elle précise sa pensée en déclarant que ces derniers ont « des effets sur tout le monde » et notamment d'isolement, de dépression, d'anxiété ou évidemment d'addiction.

Aussi la congresswoman dit s'être imposé une certaine hygiène en matière de réseaux sociaux. Ultra populaire sur Twitter (elle compte plus de 4 millions d'abonnés), AOC comme on l'y appelle, dit ne plus du tout s'y rendre les week-ends.

Les jeunes Américains délaissent Facebook

Si la benjamine du Congrès admet volontiers que quitter Facebook est pour elle « un gros truc », elle note par la même que ses plus jeunes concitoyens ont depuis longtemps déjà arrêté de s'y rendre assidûment. On vous en parlait le mois dernier : le réseau social de Mark Zuckerberg enregistrait une perte de 6 % de sa masse totale d'abonnés en deux ans, quand l'âge moyen de ses utilisateurs n'a de cesse d'augmenter.

Selon les dernières estimations, 62 % des utilisateurs de 12 à 34 ans utilisent Facebook régulièrement contre 79 % deux ans plus tôt. On note enfin que près d'un Américain sur quatre a tout bonnement supprimé l'application Facebook de son téléphone.

Adepte des déclarations choc et des prises de position affirmées, Alexandria Ocasio-Cortez pourrait bien surfer sur sa popularité grandissante pour imposer pour thème les risques liés aux réseaux sociaux lors de la campagne présidentielle de 2020. Elle devra néanmoins patienter d'avoir l'âge requis (35 ans) pour s'y présenter. Partie remise pour 2024 ?

Via : Courrier International

6
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top