Bouygues est prêt à vendre son réseau mobile à Free

0
00C8000005575691-photo-logo-bouygues-telecom.jpg
Le Journal du Dimanche, relayé par Le Monde, révèle que Bouygues Telecom a cédé son réseau mobile à Free, sous réserve d'un accord de fusion avec SFR.

Le secteur de la téléphonie mobile français est en train de voir son paysage se transformer considérablement. La mise en vente de SFR par Vivendi fut la première pierre au nouvel édifice qui est en train de se créer. Numericable, via sa maison-mère Altice, puis Bouygues Telecom, se sont portés récemment acquéreur (voir SFR : Vivendi confirme avoir reçu deux offres de Bouygues et Numericable).

Avec un tel rachat, Numericable deviendrait un acteur à part entière de la téléphonie mobile et de la 4G, récupérant pas moins de 21,2 millions de clients. Sa position en tant qu'opérateur Internet s'en trouverait renforcée, puisqu'en plus de ses 1,65 million d'abonnés, il aurait accueilli les 5,2 millions de clients SFR.

Quant à Bouygues Telecom, une telle opération le propulserait en tant qu'acteur « majeur du numérique en France » (voir Rachat de SFR : Bouygues veut devenir un nouveau géant des Télécoms) : en récupérant les abonnés SFR, Bouygues Telecom dépasserait Orange sur la téléphonie mobile et deviendrait incontestable second fournisseur d'accès à Internet.

Numericable avait justifié de longue date son intérêt pour SFR. Éric Denoyer, PDG de Numericable, évoquait il y a plus d'un an ce rachat comme une réponse « à une vraie logique industrielle » (voir Numericable serait sur le point de racheter SFR). Plus récemment, Patrick Drahi, propriétaire d'Altice, a cherché à rassurer en s'engageant sur la problématique de l'emploi, dont on sait l'importance actuelle (voir Numericable, Bouygues, fonds étrangers : qui pense racheter SFR ?).

Bouygues Telecom a également cherché à communiquer sur ce sujet, mais là n'était pas son plus gros problème. En effet, la fusion des deux opérateurs que sont SFR et Bouygues n'aurait certainement pas été envisageable en l'état, l'Autorité de la Concurrence voyant d'un mauvais œil la naissance d'un acteur aussi puissant.

01F4000007219836-photo-op-rateurs.jpg

Depuis quelques jours, Bouygues Telecom a donc décidé d'entrer en négociation exclusives avec Free afin de lui céder son réseau mobile. Ce dernier comprend les « 15 000 antennes et un portefeuille de fréquences, dont une partie pour la 4G » déclare ce matin au JDD Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom. Une transaction qui pourrait atteindre 1,8 milliard d'euros. Une opération évidemment conditionnée à la fusion de SFR et Bouygues Telecom.

Ce matin, Iliad confirme dans un communiqué de presse cet accord, qui permettrait à Free Mobile de renforcer « considérablement son autonomie et son portefeuille de fréquences ». La société précise enfin que cette opération sera financée par des fonds propres et des ressources bancaires, sans recours à une augmentation de capital.

De son côté, Olivier Roussat précise que cette cession permet de « lever la principale incertitude qui pesait sur notre projet de fusion avec SFR au regard de l'Autorité de la concurrence. Et à Free de devenir un opérateur plein et entier. ». Et de préciser que si la fusion aboutit, les changements, tant du point de vue des réseaux que de celui des abonnés, s'opéreraient « au cours de 2015 ».

Dans son entretien au JDD, il précise enfin que le « projet de fusion avec SFR ne provoquera aucun départ » et que ces deux opérations devraient avoir pour conséquence « d'abaisser ses coûts ». Reste à connaître les décisions de Vivendi, puis celle de l'Autorité de la Concurrence dans ce jeu à trois qui devrait rebattre fortement les cartes de la téléphonie mobile en France.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mozilla stoppe le développement de Persona au profit du
Google bloquerait la production d'un hybride d'Asus avec un dual boot Android-Windows
Résultats : Iliad boucle 2013 avec 8 millions d'abonnés sur le mobile
Les Google Glass à la rescousse de la sécurité des distributeurs automatiques de billets
L'UFC-Que Choisir craint que les tarifs mobiles augmentent
Live Japon: smartphones moins chers que gratuits
Revue de Web : les chats, plus dangereux que les raptors !
Infos US de la nuit : Coupons.com gagne 90% pour son entrée en Bourse, Wayfair lève 157 Millions de dollars
Netflix en France : une arrivée en automne confirmée par Orange
Le musée virtuel du comics propose 15000 BD en téléchargement gratuit
Haut de page