Numericable serait sur le point de racheter SFR

01 juin 2018 à 15h36
0
Le rachat de SFR par Numericable serait sur le point d'aboutir, après plusieurs trimestres de rumeurs sur ce sujet. Pour l'instant, Vivendi, maison-mère de SFR, dément la signature d'un accord.

07185516-photo-sfr-numericable.jpg
Le rachat de SFR par Numericable est devenu un serpent de mer. D'après Les Echos, la filiale de Vivendi serait en passe d'entrer dans le giron du fonds Altice, détenteur du câblo-opérateur. Le montant de l'opération valoriserait le FAI au carré rouge à 15 milliards d'euros, ce qui permettrait au fonds de Patrick Drahi de détenir la moitié de son capital.

Il y a un an, quasiment jour pour jour, Éric Denoyer, PDG de Numericable, expliquait que ce rachat pouvait « répondre à une vraie logique industrielle ». « Le premier enjeu du marché des télécoms aujourd'hui, c'est l'émergence du très haut débit fixe comme mobile. Il y a donc un sens à rapprocher Numericable, qui est le leader du très haut débit fixe et de loin avec deux tiers du marché, et SFR, qui a essentiellement une base d'abonnés mobiles et est le plus avancé sur le très haut débit mobile 4G », expliquait encore le PDG.

Alors que SFR était pressenti pour s'introduire en bourse - ce qu'a fait Numericable en novembre 2013 -, l'opérateur serait finalement racheté avant. Un accord de principe aurait d'ores-et-déjà été signé, rapporte le quotidien économique. Le conseil de surveillance de Vivendi qui s'est tenu le 21 février aurait donné son aval au PDG de SFR, Jean-Yves Charlier. Les termes définitifs sont attendus dans quelques semaines. Mais pour l'instant, Vivendi dément toute signature d'accord avec Numericable.

01E0000007185522-photo-clients-fai-2013.jpg
Parc d'abonnés au troisième trimestre 2013 - chiffres opérateurs

D'importantes synergies

Altice et SFR avaient déjà mené des négociations l'an dernier dans l'optique de réaliser des synergies mais les deux parties n'étaient pas parvenues à s'accorder sur le prix. L'opération, qui s'apparenterait à une fusion-acquisition - Vivendi conserverait un tiers environ des parts de SFR - serait permise grâce à la levée de fonds réalisée par Numericable lors de son entrée en bourse.

Avec cette opération, Numericable serait un acteur à part entière de la téléphonie mobile et de la 4G - le câblo-opérateur disposait déjà d'une offre mobile reposant sur le réseau de SFR - puisque ce n'est pas moins de 21,2 millions de clients qui seront récupérés. Côté Internet, il pourra étendre son offre à l'ADSL et gagner 5,2 millions de nouveaux abonnés, contre 1,65 million actuellement.

Des synergies sont aussi attendues entre SFR Business Team et Completel, le FAI des entreprises. Au total, le quotidien estime le montant des synergies possibles à près de 6 milliards d'euros.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page