Livraison de repas : Tok Tok Tok racheté par un plus gros poisson

0
La guerre que se mènent les sociétés spécialisées dans la livraison à domicile connait un nouvel épisode. Tok Tok Tok annonce la fermeture de sa plateforme suite à son rachat.

Après l'arrêt de Take Eat Easy cet été, un nouvel acteur du secteur de la livraison rapide connaît un changement majeur. La société française Tok Tok Tok indique dans un message adressé à ses clients qu'elle vient d'être rachetée par « un des leaders du secteur ». En conséquence, la direction de l'entreprise indique qu'il s'agit là de la « fin de son aventure ».

Selon Techcrunch, son concurrent Just Eat aurait mis la main sur une partie des actifs de la société. Le groupe aurait ainsi racheté certaines ressources techniques. La société britannique a déjà réalisé l'acquisition d'AlloResto en 2012 et totalise à ce jour un financement à hauteur de 89 millions de dollars.

Le modèle de Just Eat est quelque peu différent des autres dans la mesure où il ne s'attache qu'à mettre en relation son réseau de restaurants partenaires. Il s'agit donc d'une sorte de place de marché permettant de livrer des biens (repas) à des clients situés dans certaines villes dans lesquelles le service est en place.

0258000008542354-photo-toktoktok.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung brevette un smartphone exécutant Android et Windows simultanément
PS4 Neo : suivez la conférence Sony en direct dès 21h
General Electrics mise 1,4 milliard de dollars dans l’impression 3D
Snapchat : les revenus décollent, et très fort
Jouez avec cette brosse à dents connectée Philips
L'émulateur Dolphin prend désormais en charge tous les jeux GameCube
Firefox : bientôt une cure de performances grâce au multi-processus
Messenger : Facebook ouvre les vannes pour les conversations chiffrées
Microsoft : un brevet pour empêcher le téléphone au volant
Faites des économies : le TomTom Curfer rend ludique l'éco-conduite
Haut de page