Livraison de repas : Tok Tok Tok racheté par un plus gros poisson

07 septembre 2016 à 10h50
0
La guerre que se mènent les sociétés spécialisées dans la livraison à domicile connait un nouvel épisode. Tok Tok Tok annonce la fermeture de sa plateforme suite à son rachat.

Après l'arrêt de Take Eat Easy cet été, un nouvel acteur du secteur de la livraison rapide connaît un changement majeur. La société française Tok Tok Tok indique dans un message adressé à ses clients qu'elle vient d'être rachetée par « un des leaders du secteur ». En conséquence, la direction de l'entreprise indique qu'il s'agit là de la « fin de son aventure ».

Selon Techcrunch, son concurrent Just Eat aurait mis la main sur une partie des actifs de la société. Le groupe aurait ainsi racheté certaines ressources techniques. La société britannique a déjà réalisé l'acquisition d'AlloResto en 2012 et totalise à ce jour un financement à hauteur de 89 millions de dollars.

Le modèle de Just Eat est quelque peu différent des autres dans la mesure où il ne s'attache qu'à mettre en relation son réseau de restaurants partenaires. Il s'agit donc d'une sorte de place de marché permettant de livrer des biens (repas) à des clients situés dans certaines villes dans lesquelles le service est en place.

0258000008542354-photo-toktoktok.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top