Le repas du soir : une bataille à gagner pour les start-up de la restauration

0
Selon une nouvelle étude, un dîner sur trois qui est commandé à l'extérieur est consommé à domicile. Un terrain propice aux innovations pour les sociétés spécialisées dans la livraison rapide.

Les sociétés spécialisées dans la livraison rapide disposent d'un terrain propice à l'innovation mais surtout à leur croissance. Une nouvelle étude réalisée par le cabinet d'experts NPD Group vient appuyer cette tendance. Le document précise qu'un repas sur trois qui a été commandé à l'extérieur est consommé à la maison.

A ce jour, la restauration à emporter à domicile représente 4,7 milliards d'euros. Cette façon de consommer concerne 10% des visites en restauration hors domicile. Cet élément passe à 30% lorsque la soirée approche. Le cabinet précise : « la restauration livrée a un potentiel de développement important. Le ticket moyen des plats livrés en soirée est 15% à 20% moins cher qu'un dîner commandé sur place, au restaurant ».

En France, certaines start-up se sont d'ores et déjà engouffrées sur ce marché. Deliver.ee, Colisweb, Toktoktok et consorts proposent des livraisons rapides le jour même. De quoi séduire les personnes qui ne désirent pas cuisiner le soir.
0258000007640537-photo-toktoktok.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des vêtements connectés pour les hôtesses de l'air d'EasyJet
Microsoft : en visite à Paris, Satya Nadella veut soutenir la France
Samsung dit comment il va rester dans le coup
Canon Pro-1000 : buses extra larges, aspiration et autres innovations pour l'impression
Code.org et Star Wars s'unissent pour faire découvrir le code aux enfants
Dark Souls III : la date de sortie et deux collectors dévoilés avant l'heure
Microsoft renforce sa sécurité avec Secure Islands
Facebook Messenger automatise l'échange de photos avec la reconnaissance faciale
Polar et Swarovski : un mariage d'amour bling-bling
Sony achève le Betamax, concurrent de la VHS dans les années 70
Haut de page