Jeu vidéo : Gameloft perd une bataille contre Bolloré

04 mai 2016 à 18h19
0
Bien qu'elle soit hostile, la justice considère que l'offre publique d'achat de Vivendi sur Gameloft n'en est pas moins régulière. La Cour d'Appel de Paris vient à ce titre de rejeter la demande de l'éditeur de jeux vidéo sur mobile visant à suspendre cette opération financière. L'Autorité des marchés financiers (AMF) rappelle à ce titre que l'opération, si elle a lieu, devra être close d'ici le 27 mai au plus tard.

L'éditeur avait tenté de faire échouer cette montée par le biais d'une demande de sursis à exécution. La manœuvre devait permettre de freiner les ardeurs de Vivendi, le temps que la justice puisse se pencher au fond. Dans une note, l'AMF précise cependant que « la demande de sursis sus-évoquée a été rejetée en considération des engagements pris par la société Vivendi ».

Gameloft dispose toutefois d'autres arguments dans sa manche. En mars dernier, la société spécialisée dans le jeu vidéo sur mobiles déposait un recours devant la cour d'appel de Paris. Gameloft estimait que le projet d'offre d'achat n'était pas conforme aux règles en vigueur dans ce domaine, en particulier sur les volets de la transparence des informations livrées au marché.

0258000008361794-photo-jeux-gameloft-ios.jpg


Si l'OPA se réalise, le groupe de Vincent Bolloré détiendra plus de 30% du capital de l'éditeur. Cette part lui permettra d'avoir les coudées franches pour placer progressivement ses hommes à la tête de la société. De son côté, la famille Guillemot se défend farouchement et entend mettre un terme à cette opération.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top