Uber pense tripler de taille l'année prochaine

Thomas Pontiroli
21 août 2015 à 12h08
0
Uber rime avec milliard. Le leader mondial du VTC réalisera 2 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2015, selon Reuters. Installé dans 50 pays, il prévoit de tripler de taille en 2016.

Les réservations enregistrées par Uber devraient atteindre 10,84 milliards de dollars en 2015, révèle Reuters, se basant sur une présentation confidentielle dédiée aux investisseurs faite par des banquiers chinois. Sur ce total, le numéro un mondial des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) prélève 20 % de commission. De quoi évaluer son chiffre d'affaires annuel à au moins 2 milliards de dollars pour l'exercice fiscal en cours.

Uber a été chassé de plusieurs villes comme Berlin, New Delhi ou Bruxelles. De nombreuses polémiques ont failli gripper sa mécanique, comme en France, où la société est accusée de concurrence déloyale par les taxis à cause de son service UberPOP - qui confie les courses à des particuliers. Fin août, les États-Unis ont accusé Uber de mentir sur les contrôles des antécédents de ses conducteurs, ce qui aurait mené au recrutement de plusieurs criminels. Malgré tout, rien ne freine son expansion galopante. Il devient même un phénomène.

Uber, bientôt livreur ?



« Uberiser », le terme n'est pas encore entré dans le dictionnaire mais il a au moins sa page Wikitionnaire. Ce néologisme désigne le fait de « faire disparaître un concurrent dépassé par l'innovation technologique », lit-on sur la fiche. En quelques années, le service aurait fait reculer les commandes de taxi de 65 % dans sa ville natale, San Francisco. Uber est présent dans 50 pays et s'attire des capitaux du monde entier pour financer son expansion. Dernièrement, l'indien Tata a ajouté 100 millions de dollars à un pot de 7 milliards.


03E8000008127982-photo-uber-banner.jpg
Dans les projets de développement d'Uber figurent la livraison, mais aussi les voitures autonomes - Crédit : Uber.


Et l'américain croît au rythme des plus vigoureuses start-up. De 687,8 millions de dollars de commandes enregistrées en 2013, Uber est passé à 2,91 milliards en 2014. En 2016, toujours selon Reuters, ce montant devrait se monter à 26,12 milliards de dollars. En deux ans à peine, Uber aurait ainsi décuplé son volume d'affaires. Ses recettes attendraient, à ce stade, la barre des 5 milliards. La société, valorisée à 50 milliards.

En pleine conquête de parts de marché, Uber se livre à une guerre éclaire. La société de Travis Kalanick veut asseoir sa domination avant que ses plus sérieux concurrents (Lyft aux États-Unis, Ola en Inde) ne se fassent menaçants. Et en passant, pourquoi ne pas « uberiser » non plus un autre secteur, comme la livraison ? Ces derniers temps, Uber a multiplié les initiatives pour améliorer cette étape encore irritante du e-commerce.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Audi fait la promotion de son e-tron... aux stations de recharge Tesla
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Pampers se lance dans les

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top