Le couperet tombe pour Sharp

15 mai 2015 à 13h31
0
Le groupe japonais enchaîne les difficultés. Après avoir publié une perte nette de 1,63 milliard d'euros, Sharp va supprimer plus de 5 000 emplois et lance un plan de sauvetage de l'ordre de 1,5 milliard d'euros.

Suite à la publication de nouveaux mauvais résultats, Sharp est contraint de lancer un plan de sauvegarde. Le groupe japonais va organiser de nouvelles mesures visant à sauver ses activités de la faillite portant sur 1,5 milliard d'euros. Il s'agit ici du deuxième plan de la sorte organisé par l'entreprise en seulement trois ans.

0190000005376158-photo-sharp-logo.jpg


Deux banques (Mizuho Bank et Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ) vont fournir de nouveaux fonds à la société en échange de douloureuses contreparties. Sharp va se séparer de 10 % de ses effectifs soit plus de 5 000 collaborateurs à travers le monde. Pas moins de 3 500 postes concernent directement le Japon.

Ce plan de sauvegarde est initié après la publication de nouveaux résultats calamiteux pour la société. Pour le dernier trimestre, Sharp affiche à présent une perte nette de 1,63 milliard d'euros. Si la société s'attend à une embellie prochaine, elle n'a pas osé publier de nouvelles prévisions quant à ses résultats nets.

Toujours est-il que son activité liée aux écrans LCD reste en sévère difficulté et ne possède, dans un marché très concurrentiel, qu'une marge de manœuvre extrêmement réduite.

Sharp a failli redevenir une PME

Pour sortir de l'ornière, Sharp a tenté de contourner le problème. Une partie de la direction a proposé de repartir de zéro en se plaçant sous un régime applicable aux petites et moyennes entreprises (PME). Le groupe aurait ainsi été en mesure de profiter de règles plus protectrices notamment en matière de fiscalité.

Pour ce faire, Sharp a proposé de réduire son capital de 99,2%, l'abaissant ainsi à 740 000 euros contre 890 millions actuellement. Cette manœuvre a toutefois été rejetée par le ministère de l'Industrie du pays. La firme se voit donc contrainte de réduire à nouveau la voilure et se prépare à céder de nouveaux actifs.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
scroll top