Test du Coolpix P7000 : le retour de Nikon sur les compacts experts !

Aurélien Audy
14 octobre 2010 à 18h00
0
0

Un P6000 largement revisité

En deux ans, de l'eau a eu le temps de couler sous les ponts... et Nikon de concevoir son P7000. Ce dernier affiche de nombreuses différences par rapport à son ainé. Y compris physiquement, où ce compact expert a subi d'intéressantes transformations : recentrage du viseur optique, décrochage de hauteur surprenant entre le bloc objectif et la poignée, ajout de molettes sur le dessus, passage de la plupart des commandes à droite de l'écran au dos de l'appareil. Des changements qui pour une fois ne se sont pas accompagnés du classique régime minceur dicté par la mode du miniature : au contraire même, le P7000 a pris quelques millimètres sur toutes ses cotes et une trentaine de grammes.

01C2000003632656-photo-nikon-p6000-face-et-dos.jpg

Nikon Coolpix P6000 vu de trois-quarts face et de dos


01C2000003632654-photo-nikon-p7000-face-et-dos.jpg

Nikon Coolpix P7000 vu de trois-quarts face et de dos


Les composants ont aussi évolué, et plus largement encore. Nikon est revenu sur une résolution plus modeste de 10,1 MPix, histoire de faire chuter la densité de pixel du capteur CCD 1/1,7 pouce à 23 MPix/cm². On apprécie clairement ce choix qui va dans le sens photographe, à l'encontre des discours marketing. Doté du dernier processeur de traitement d'image EXPEED C2, le P7000 peut ainsi proposer plus sereinement une plage de sensibilité considérablement élargie par rapport au P6000 (100 à 3 200 ISO + Hi 1 6 400 et 12 800 ISO en 3 Mpix, alors que le P6000 bloquait à 1 600 ISO en résolution native). Autre point crucial, le zoom s'est allongé, passant d'un 4X à un 7,1 X équivalent 28-200 mm, à la luminosité comparable (f:2,8-5,6 mm). Zoom bien entendu stabilisé de façon optique, avec la technologie VR maison. La motorisation a également reçu sa dose de potion magique, atteignant maintenant le 1/4 000e (et 60 s en pose longue) tandis que la rafale grimpe de 0,6 im/s à 1,3 im/s. Il en va de même pour l'écran, un superbe LCD 3 pouces en 912 000 pixels, ou pour le mode vidéo qui passe en HD 720p à 24 im/s avec mode autofocus AF-F (Full Time). Les utilisateurs plus aguerris noteront la compatibilité de la griffe avec les flashs Speedlight i-TTL, la possibilité de greffer des compléments optiques (convertisseurs grand angle ou télé), ou encore la présence d'une prise micro externe. Seul point sur lequel le P7000 est en retrait, et encore : l'absence de GPS.

012C000003632660-photo-nikon-coolpix-p7000-prise-micro.jpg
012C000003632662-photo-nikon-coolpix-p7000-bague-compl-ments.jpg

Prise micro externe et bague amovible pour attacher un complément optique
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Les Enfants d'Icare : Arthur C. Clarke dessine une humanité en quête d'élévation
Le Jaguar E-Pace va lui aussi être électrifié avec une version PHEV
Xbox Series S | X ou Playstation 5 : laquelle est faite pour vous ?
Protégez vous des virus avec Norton 360 Deluxe à moitié prix
VPN pas cher : CyberGhost propose une offre immanquable pour Halloween 🔥
Comment fonctionne un antivirus ?
Des chercheurs impriment en 3D un bateau de la taille d'une cellule
Envie de frissons pour Halloween ? Notre sélection de jeux à ne pas manquer durant les soldes Steam
Sundar Pichai laisse entendre que Google va développer plus d'appareils sous sa marque
Bon plan Apple : l'iPhone 12 moins cher de presque 100€ chez Rakuten
scroll top