iOS 8.1 : un nouveau jailbreak controversé par l'équipe chinoise Pangu

24 octobre 2014 à 15h22
0
L'histoire se répète : à nouveau jailbreak, nouvelle controverse, pour la 3e fois consécutive. La publication jugée prématurée d'une première méthode pour iOS 8.1 soulève encore une fois des questions.

C'est à nouveau à l'équipe chinoise Pangu qu'on doit la primeur d'un jailbreak. C'est déjà cette équipe, alors inconnue au bataillon, qui avait sorti le premier jailbreak pour iOS 7.1. Elle avait créé la polémique à plus d'un titre, en exploitant sans consentement la découverte qu'un développeur réputé avait partagée dans le cadre d'une formation payante, mais aussi et surtout en préinstallant l'app store pirate d'un mécène.

0148000007707671-photo-pangu-pour-ios-8.jpg

Pangu pour iOS 8 : un outil encore inabouti

Mais pour iOS 8.0.x et iOS 8.1.x, Pangu bascule dans le travers opposé. L'outil n'installe aucun app store pirate, mais il n'installe pas l'app store alternatif Cydia non plus. Bien que numérotée 1.0.1 (c'est-à-dire supérieure à 1), cette première version est inaboutie et se contente de débrider le système d'exploitation d'Apple. Elle permet certes de jouir des droits administrateur (root) et de transférer n'importe quels fichiers (via SSH), et donc d'installer Cydia manuellement, mais la procédure n'est plus à la portée du premier venu comme c'est habituellement le cas.

En outre saurik, l'auteur de Cydia, travaille encore sur l'adaptation de son app store alternatif à iOS 8. Ainsi la majorité des tweaks disponibles ne sont pas encore opérationnels, ce qui réduit considérablement, si ce n'est totalement, l'intérêt de l'opération.

Des méthodes et intentions discutables

Dans un autre registre le célèbre développeur i0n1c, réputé pour son tempérament critique, affirme sur Twitter que Pangu s'est encore approprié une de ses découvertes. Il regrette qu'ils aient révélée une faille prématurément, donnant à Apple l'opportunité de la combler dans une prochaine mise à jour, et rappelle au passage que l'équipe chinoise est connue pour avoir effectué des recherches en matière d'intégration de rootkit (logiciel furtif) au noyau d'iOS.

Autrement dit, il vaut mieux attendre quelques jours, que des développeurs indépendants n'étudient ce nouvel outil et ne donnent leur feu vert, avant d'envisager de l'utiliser.

Contenus relatifs

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le réseau social Ello dit bonjour à une levée de fonds de 5,5 millions de dollars
Tinder ajoute une option payante pour étendre le potentiel de rencontres
Deezer fait l'acquisition de Stitcher pour intégrer des podcasts et des talk-shows
Move 'N See : des robots caméramans à GPS ou radar pour sportifs
A quel prix les start-up réaliseront-elles leur rêve américain ?
Sous-domaines abandonnés : un vecteur d'attaques pour les hackeurs
Android Wear reçoit une première mise à jour majeure
Amazon paye le prix de sa stratégie de dépenses effrénées
L'éditeur graphique Pixelmator s'invite sur l'iPad
Bientôt une taxe pour l'encre et les toners ?
Haut de page