iOS 8.1 : un nouveau jailbreak controversé par l'équipe chinoise Pangu

Romain Heuillard
Publié le 24 octobre 2014 à 15h22
L'histoire se répète : à nouveau jailbreak, nouvelle controverse, pour la 3e fois consécutive. La publication jugée prématurée d'une première méthode pour iOS 8.1 soulève encore une fois des questions.

C'est à nouveau à l'équipe chinoise Pangu qu'on doit la primeur d'un jailbreak. C'est déjà cette équipe, alors inconnue au bataillon, qui avait sorti le premier jailbreak pour iOS 7.1. Elle avait créé la polémique à plus d'un titre, en exploitant sans consentement la découverte qu'un développeur réputé avait partagée dans le cadre d'une formation payante, mais aussi et surtout en préinstallant l'app store pirate d'un mécène.

0148000007707671-photo-pangu-pour-ios-8.jpg

Pangu pour iOS 8 : un outil encore inabouti

Mais pour iOS 8.0.x et iOS 8.1.x, Pangu bascule dans le travers opposé. L'outil n'installe aucun app store pirate, mais il n'installe pas l'app store alternatif Cydia non plus. Bien que numérotée 1.0.1 (c'est-à-dire supérieure à 1), cette première version est inaboutie et se contente de débrider le système d'exploitation d'Apple. Elle permet certes de jouir des droits administrateur (root) et de transférer n'importe quels fichiers (via SSH), et donc d'installer Cydia manuellement, mais la procédure n'est plus à la portée du premier venu comme c'est habituellement le cas.

En outre saurik, l'auteur de Cydia, travaille encore sur l'adaptation de son app store alternatif à iOS 8. Ainsi la majorité des tweaks disponibles ne sont pas encore opérationnels, ce qui réduit considérablement, si ce n'est totalement, l'intérêt de l'opération.

Des méthodes et intentions discutables

Dans un autre registre le célèbre développeur i0n1c, réputé pour son tempérament critique, affirme sur Twitter que Pangu s'est encore approprié une de ses découvertes. Il regrette qu'ils aient révélée une faille prématurément, donnant à Apple l'opportunité de la combler dans une prochaine mise à jour, et rappelle au passage que l'équipe chinoise est connue pour avoir effectué des recherches en matière d'intégration de rootkit (logiciel furtif) au noyau d'iOS.

Autrement dit, il vaut mieux attendre quelques jours, que des développeurs indépendants n'étudient ce nouvel outil et ne donnent leur feu vert, avant d'envisager de l'utiliser.

Contenus relatifs

Romain Heuillard
Par Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.