Bleujour RIDG : un mini-PC toulousain atypique et taillé pour les pros... mais daté

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
16 décembre 2021 à 16h40
12
Bleujour RIDG-5 © © Bleujour
© Bleujour

Peu présente dans la sphère grand public, la marque toulousaine Bleujour est surtout connue pour œuvrer sur le marché B2B. Elle dévoilait fin novembre son RIDG, une mini station de travail ultra compacte et dédiée aux pros. Son principal atout ? Un châssis atypique et désaxé, signé par un designer français.

Bleujour n'est pas une marque comme les autres et aime le faire savoir. Le groupe français renchérit cet hiver avec une nouvelle machine miniature au look léché : le RIDG. Ce mini-PC de 25 x 25 x 11 cm pour 4,5 kilos se destine au monde professionnel en adoptant des composants dédiés aux stations de travail.

Une machine atypique au look… désaxé et au prix salé

Avec ce nouvel appareil, Bleujour cible en premier lieu les créateurs et créatrices de contenus. Mais pas n'importe lesquels : ceux qui ont un attrait particulier pour les designs atypique et les produits qu'on ne trouve pas chez Monsieur Tout-le-monde. Il faut aussi être fortuné pour s'offrir l'engin, qui débute à un tarif de 3995 euros.

Bleujour RIDG-4 © © Bleujour
© Bleujour

Pour ce prix, on profite d'un produit en aluminium imaginé par le designer toulousain Pierre Cabrera autour de « cinq blocs géométriques, entre suspension et stabilité, entre ordre et désordre ». « Hommage à l’architecture cubiste », le RIDG est « fait de matières premières aux sensations variées, avec un accent passionné mis sur les détails faits à la main », précise la marque, qui laisse entrevoir une machine produite en quantités limitées.

Bleujour RIDG-2 © © Bleujour
Bleujour RIDG-1 © © Bleujour

© Bleujour

Des composants un peu datés

Cet « objet d'art informatique », comme le présente Bleujour, impressionne un peu moins sur le plan des composants. On y trouve un processeur à basse consommation Intel Xeon E-2286M (8 cœurs / 16 threads cadencés entre 2,40 et 5,00 GHz, 16 Mo de cache, 45 W de TDP). Cette puce gravée en 14 nm date d'il y a deux ans et demi et n'est donc plus de toute première fraicheur.

Même idée côté GPU , où le RIDG embarque une carte Nvidia Quadro P2200, lancée il y a plus de deux ans elle aussi. Il faut par ailleurs se contenter de 16 Go de DDR4 « seulement », mais l'on profite par contre d'une quantité de stockage généreuse, avec un premier SSD M.2 de 1 To et un second de 2 To. Un troisième SSD est également disponible en option, lit-on du communiqué. Alimenter tout ce beau monde se fait via un bloc de 500 W certifié 80+ Platinium.

Bleujour RIDG-3 © © Bleujour
Bleujour RIDG-8 © © Bleujour
Bleujour RIDG-7 © © Bleujour

© Bleujour

La connectivité s'axe pour sa part sur un modem Intel Wi-Fi 6 AX200 compatible Bluetooth 5, tandis que la connectique regroupe 2 ports RJ-45, 4 entrées USB 3.1 Gen 2, 2 ports Thunderbolt 3, 1 sortie HDMI 2.0b, 4 sorties DisplayPort et 1 prise casque.

Bleujour RIDG-6 © © Bleujour
© Bleujour

Le Bleujour RIDG est d'ores et déjà disponible, et ce en huit coloris : alu, orange, ambre sablé, noir, chocolat, chrome, lie de vin, velvet blue et violet.

Source : Communiqué de presse

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
12
Cyril_Daniel
Pour info, c’est un NUC Ghost canyon avec un nouveau boîtier, c’est tout et ca explique pourquoi le processeur est daté.
max6
3995 € non mais allô quoi
bidouludo
L’idée est géniale: mettre un Nuc dans un boitier super design! La classe!
craxxou
Après ça vient te dire de consommer français … 3995€ le pc, c’est de l’or et de l’argent le boitier ?
JohnLemon
À la rigueur, si on peut l’apercevoir depuis l’accueil d’une boîte de design ou de haute-couture ça peut justifier d’avoir un truc joli, mais en dehors de ça j’ai du mal à comprendre l’intérêt pour des professionnels. Et d’autant moins à ce prix quand tu as une configuration tout aussi bonne pour 2 fois moins cher.
John_Lowley
Le gâchis, y avait mieux à faire et à prix moindre.
k43l
J’ai toujours trouvé l’idée des mini pc interessante surtout s’ils étaient design.<br /> Mais c’est vendu à prix d’or et c’est dommage.<br /> D’ailleurs je crois que ce n’est pas vendeur car ACER et HP ont arrêté de les renouveler.
Urleur
tu paye le design et encore pas toujours au goût de tout le monde, les boîtiers PC font largement mieux et beaucoup moins chers. le prix fait mal avec cette configuration.
lully07
En un mot : Absurde.
max6
C’est vendeur au contraire mais pas pour les particuliers on en trouve par contre beaucoup en entreprise.
philumax
Autant acheter un NUC et fabriquer son boitier…Non ?<br /> Pourquoi pas en bois ? Plus «&nbsp;original&nbsp;», il n’y aura pas !
sebstein
Cet « objet d’art informatique », comme le présente Bleujour<br /> Rien que ça ? Sérieux, c’est juste un boitier moulé avec quelques angles de plus… tout ça pour refourguer des invendus d’il y a deux ans au triple du prix… n’est pas Apple qui veut !
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

MediaTek talonne Apple et frappe un grand coup avec son Dimensity 9000
A moins de 160€, la tablette Lenovo Tab P11 est une vraie belle offfre
Le PC portable convertible Lenovo passe sous la barre des 500€ pendant les Soldes !
iMac Pro : vers un M1 Max à 12 cœurs (au lieu de 10) ?
Intel Arc Alchemist : une fuite présumée dévoile les specs complètes
Intel insiste : n'overclockez pas les Alder Lake non-K, même si ça fonctionne
Même pas sorties, le prix des RTX 3050 brûle déjà les doigts
Pour le Steam Deck, Valve soutient activement le développement de Mesa
La chute du Bitcoin peut-elle débloquer les stocks de cartes graphiques ?
Les performances graphiques du Samsung Xclipse 920 RDNA 2 éclipsent l'Adreno 730
Haut de page